04/02/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Un sondage en guise de riposte. Pour l’instant. Face à la menace de libéralisation de la vente en ligne de médicaments et de création de plateformes type Amazon portée par le projet de loi d’accélération et de simplification de l’action publique, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a lancé dans la foulée un sondage auprès des pharmaciens. Deux jours après sa mise en ligne, le syndicat avait récolté plus de 3200 réponses contre ce projet de loi du gouvernement. Les résultats se passent de tout commentaire : 97,7 % des sondés ne pensent pas que le commerce électronique soit nécessaire pour ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 04/02/2020 à 19:02
    idiotduvillage
    alerter
    Etonnant cet engouement pour défendre toutes ces grosses officines faisant du low cost qui seraient les premières touchées avec les plateformes type Amazone
  • 04/02/2020 à 19:36
    tnttnt
    alerter
    En quoi cela concerne-t-il les grosses pharmacies ? Nous sommes tous concernés et c'est bien pour ça que le sondage est unanime.
  • 04/02/2020 à 19:46
    PF
    alerter
    oui nous sommes tous concernés, et particulièrement les officines rurales. Si leurs patients vont acheter à des plateformes de vente en ligne, survivront-elles ?
  • 04/02/2020 à 19:47
    idiotduvillage
    alerter
    80% des volumes d'automédication sont dispensés par moins de 2000 officines. En 10 ans de libre accès les volumes d'OTC ont baissé de 15% et le C.A a baissé de 12% malgré une augmentation de tarif de 25%et un doublement de la TVA.
    Qu'elle est la menace économique d'une éventuelle plateforme type amazone pour 90% des officines qui ne représente que 20% des volumes d'automédication dispensés.
  • 04/02/2020 à 20:52
    tnttnt
    alerter
    La menace c'est de fragiliser encore un peu des petites officines qui n'ont pas besoin de ça et qui participent au maillage officinal
  • 05/02/2020 à 06:08
    Sidonie
    alerter
    Rien d'étonnant de la part d'un gouvernement de technocrates comptables adeptes de la pantoufle et de financiers, dénué de toute humanité comme l'a bien montré sa réaction à la proposition de loi sur le décès d'un enfant.
    D'un coté on pleure sur les centres villes devenus des déserts, pendant que l'on détruit la pharmacie physique.
  • 05/02/2020 à 08:51
    PIPO74
    alerter
    Comme toujours … un sondage certes mais qui n'a aucune valeur car les seuls sondés sont les futures victimes !!!

    Il faudrait peut-être avoir le courage de communiquer vers le grand public en y mettant l'argent nécessaire.
  • 05/02/2020 à 13:36
    Domivi
    alerter
    Retour des produits otc derrière le comptoir
    Ibuprofène paracétamol maxilase
    Ceux à base de pseudoéphédrine à délivrer après interrogatoire etc... etc..
    Et on libère la vente sur internet

    Quel paradoxe
    Mais rien d etonnant avec un médecin au gouvernement qui n aime pas les pharmaciens
    Ces derniers ont s en sert comme roue de secours pour combler le vide médical avec toutes les tâches que l on nous rajoute pour soi disant compenser notre marge
    Et notre bien-être il est où
    Burn out assure à ce rythme
    Pas étonnant que le recrutement soit plus difficile et que beaucoup vont vers d autres voies
    La vocation disparaît...et pour cause
  • 05/02/2020 à 14:19
    Dios Mine
    alerter
    Effectivement il faut etre maso pour choisir officine ou pharmacie tout court ...Mais c'est vrai que nous avons encore les meilleurs marges d'Europe. Alors Champagne !
  • 05/02/2020 à 14:50
    galenus
    alerter
    Et pour les gardes, ils iront voir sur amazon ! Faut pas nous prendre pour des c..s !
  • 05/02/2020 à 16:28
    BREZHONEG
    alerter
    ...et pour nous rapporter leurs poubelles avec des boites encore pleines (2achetées, la 3eme gratuite sur AMAZ.) ils se rappelleront encore où est notre rue?
  • 05/02/2020 à 17:12
    Nicolas 34
    alerter
    @Dios Mine : si nous n'achetions pas les pharmacies aussi cher , nous vivrions très bien. Le problème est que quand tu as acheté tres cher, tu veux vendre aussi cher .. mais il ne faut pas se leurrer, il y aura une génération sacrifiee qui aura acheté à 80 % du CA en moyenne et qui vendra à 50 en moyenne....
  • 05/02/2020 à 17:20
    galenus
    alerter
    Non cher Nicolas 34, tu vendras à 30 %...
  • 05/02/2020 à 19:30
    tnttnt
    alerter
    Arrêtez, vous allez me faire pleurer. OK le prix de vente est plutôt à la baisse c'est vrai. Mais considérer juste ça sans la rémunération, ça n'a aucun sens. Tu prends le niveau de vie moyen d'un titulaire et tu le compares au salaire moyen en France, ça fait quand même relativiser.
  • 05/02/2020 à 20:55
    galenus
    alerter
    Ah bon ? Moins d'un SMIC horaire pour un pharmacien... C'est la réalité ! Vérifiez vos sources et vos dires !
  • 05/02/2020 à 21:17
    tnttnt
    alerter
    Mais bien sûr... Étude de la drees 2017. Les titulaires gagnent 2 à 3 fois plus que les adjoints (entre 60 et 120k€). Mon dieu, si les pauvres titulaires sont moins bien payés que le smic, que dire des adjoints ??
    Le quotidien du pharmacien 2014 : "le revenu net mensuel médian des pharmaciens est ainsi estimé à 7 671€". Et Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), qui estime dans le même article que « pour une fois nous sommes d’accord avec le chiffre du revenu moyen de la pharmacie d’officine".
    Sans blague comment on peut sortir des âneries pareilles...
  • 05/02/2020 à 22:21
    Industrie
    alerter
    Les pharmaciens adjoints sont bien assez payés par rapport à leur responsabilité et pour bosser 35h et pas une minute de plus....dans l'industrie, cela nous fait bien rire ....pas de management officiel, pas de responsabilité sur lle bâtiment (alarme cambriolage....) . Quand un pharmacien adjoint sort de son officine : il ne pense plus à son travail : pas de compte rendu à préparer pour le lendemain, pas d'inspection à préparer, pas de budget à gérer....et j'en passe ...
  • 05/02/2020 à 22:26
    tnttnt
    alerter
    Je suis passé par l'industrie, j'ai eu l'impression d'être à mi-temps que je suis devenu assistant :) Par contre, en tant que titulaire, je bosse...
  • 05/02/2020 à 22:27

    alerter
    on est bons que pour les nouvelles missions du pharmacien, les entretiens. comme si nous n'avons pas assez de travail. par contre, on voudrait bien que les médicaments se banalisent avec la vente en ligne, à nous le recyclage et les gardes et aux géants de l'Internet les bénéfices. vers plus de désertes médicaux et villes déserts. on s'est fait avoir
  • 05/02/2020 à 22:50
    galenus
    alerter
    Pardon Monsieur tnttnt... Je suis effectivement un âne qui ne connaît pas les chiffres et dans lesquels je ne me reconnais pas non plus. Je ne suis qu'un petit pharmacien dans toute sa banalité qui ne connaît rien aux statistiques de la profession mais qui aime par dessus tout le métier de "PHARMACIEN", c'est MA profession, et qui le fait tous les jours à 100 %, qui aime les gens aussi et pas les chiffres ! Et qui détient de bonnes connaissances en pharmacologie que beaucoup n'ont pas acquis ou n'ont plus... Ce sont les bases du métier.
    Il est vrai que je doit être au salaire médian quand 3 mois se sont écoulés en passant 25 à 26 jours par mois à l'officine, et 70-75 heures par semaine. C'est mon problème ! Mais quand je parle de SMIC horaire, moi je sais ce que ça signifie !
    Je ne connais pas les chiffres aussi bien que vous. Puissiez-vous manipuler aussi bien le tnt ? Sans quoi, il finira par vous exploser !
    Sans rancune cher confrère. Sincères salutations.
    Nous ne sommes pas dans le même monde ! Je retourne à mes torchons...
  • 06/02/2020 à 08:57
    tnttnt
    alerter
    Demander aux autres de donner des sources et n'avoir aucune source à donner, ce n'est pas très équitable...
    Et moi aussi je te rassure, je fais mes 70-75h par semaine.
  • 06/02/2020 à 09:35
    galenus
    alerter
    Des sources de 2014... Laissez-moi rire !
  • 06/02/2020 à 12:36
    tnttnt
    alerter
    Et 2017 si tu sais lire... Mais apparemment non...
  • 06/02/2020 à 12:54
    galenus
    alerter
    @ tnttnt : OUI, je sais lire ! Ne soyez pas insultant. Je vous vouvoie alors pas de tutoiement, SVP.
    Vous avez écrit : Le quotidien du pharmacien 2014 : "le revenu net mensuel médian des pharmaciens est ainsi estimé à 7 671€
    ALORS, JE SAIS LIRE !
  • 06/02/2020 à 13:05
    tnttnt
    alerter
    Et l'étude Drees 2017 (si si tu peux apprendre à lire)... Et l'étude annuelle KPMG, et l'étude annuelle interfimo... Merci à toi pour tes remarques et tes sources aussi constructives.
  • 06/02/2020 à 14:58
    BREZHONEG
    alerter
    Oui ,mais un revenu pour 70 h au boulot, ca fait combien ramené a 35h? ( SVP Tenir compte du tarif heures sup' au dela de 42 h).------- 7 700 E/mois pour 70 h/semaine avec tarif heures sup' , ca ferait dans les 3 000 e/mois si on ne faisait que 35h.Deja pas somptueux,mais le probleme ,c'est quand on n' a que1 500 /mois pour 70 h de presence, et c'est devenu la cas de 35% d'entre nous ,grace a ceux qui ont "bien négocié"...
  • 06/02/2020 à 16:03
    galenus
    alerter
    Hé, l'ami, faut pas s'énerver ! Je suis admiratif du temps dont tu disposes pour lire tout ça. Mais toi, tu sais lire... et la messe aussi tu la connais.
    Je souhaite juste que l'amazonisation de la profession profite et soit constructive à TON activité. De tout ça, maintenant je m'en tape !
  • 06/02/2020 à 16:07
    galenus
    alerter
    Bravo BREZHONEG, je te suis complètement...
  • 06/02/2020 à 16:09
    galenus
    alerter
    Un coq continuera de chanter même les deux pieds dans la m.... !
  • 06/02/2020 à 17:56
    tnttnt
    alerter
    @BREZHONEG : bien sûr que ramener le salaire sur 35h c'est un bon calcul et je te rejoins à 100% là dessus. Maintenant, s'il ne faut pas occulter la part de nos confrères qui tirent la langue, la réalité c'est que la grande majorité des titulaires gagne bien sa vie. Et les moyennes le prouvent. Tu avances les 35% à 1500€, là je n'y crois pas du tout. Donc si je me trompe, ok pas de problème mais j'aimerais bien savoir. Donc partage tes sources, je serai peut-être moins bête ce soir :)
  • 06/02/2020 à 18:34
    BREZHONEG
    alerter
    Eh bien avec un revenu moyen , on pourrait aussi nous indiquer un ecart type. Les comptables qui nous envoient des etudes sur 220 officines en moyenne a 2.2 millions de c a sont deja hors moyenne nationale.Et ils ne donnent pas les ecarts de dispersion des revenus .Il faut donc aller les chercher sur Google .
  • 07/02/2020 à 12:23
    BREZHONEG
    alerter
    .....sur le site de Bercy .gouv....
  • 07/02/2020 à 12:33
    BREZHONEG
    alerter
    ...il y a aussi 2 biais dans l'etude : les revenus genérés par le travaiL entre la 35eme et la 70eme sont imposés sur le revenu dans les tranches hautes. Et ce revenu,pour le fisc, c'est le benefice figurant au bilan,alors que le vrai revenu disponible, c'est au compte "prelevements de l'exploitant" qu'on le voit ! Et ce n'est pas du tout pareil. (si on preleve la somme qui figure a la ligne "benefice" , on est sur d'aller direct au tribunal de commerce,tresorerie completement asséchée). Au fait , USPO et FEDE?CA NE VOUS INTERROGE PAS- CETTE BIZARRERIE FISCALE?
  • 07/02/2020 à 16:11
    Sidonie
    alerter
    Plus que 20 % des étudiants en pharmacie choisissent officine en voyant ce débat, on va tomber à 10 % Sans compter tout ceux qui vendront et irons investir ailleurs, les autres prendront leur retraite en fermant boutique.
  • 08/02/2020 à 00:29

    alerter
    Quel paradoxe !!!!
    On retire du libre accès le paracétamol et l ibuprofène du libre accès et on veut autoriser la vente en ligne des médicaments
    Sur des plateformes type amazone !!!
    On marche sur la tête car on veut encore banaliser le médicament et le rendre un produit de consommation courante
    On autorise des sociétés qui n’ont d autre préoccupation que la rentabilité
    Comment assurer la traçabilité ..
    Le maillage territorial assure les besoins de la population en France
    Donc il est important de faire comprendre à nos élus qu’il faut protéger nos officines


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK