Vaccins anti-Covid-19 : déclarer les effets indésirables… des patients vaccinés en centre - 23/04/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
23/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccins anti-Covid-19 : déclarer les effets indésirables… des patients vaccinés en centre

DR

Après avoir été vacciné contre le Covid-19 par le vaccin Moderna dans un centre de vaccination situé dans un autre département que celui où il réside, un patient constate une baisse de l’audition objectivée par un audiogramme. Il se rend chez son pharmacien habituel pour déclarer cet effet indésirable aux autorités sanitaires car il ne sait pas comment faire et n'a ni le temps ni l'envie de se déplacer à nouveau au centre de vaccination.

Il existe trois façons pour un patient de signaler des effets indésirables de la vaccination : par mail ou en téléphonant au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont il dépend, ou plus simplement en sollicitant sa pharmacie habituelle, ce qui a été le cas pour cet habitant des Yvelines.

Le pharmacien a procédé de la manière suivante : depuis le téléservice Vaccin Covid, il a saisi le NIR de son patient (numéro de sécurité sociale). Il tombe alors sur une page au nom de son client puis en cliquant ensuite dans la rubrique « mes vaccinations », il accède à la fiche de l’acte de première ou deuxième vaccination. Sur cette nouvelle page, il retrouve les données télétransmises à l’Assurance maladie (nom du vaccin, numéro de lot, date de la vaccination, 1re ou 2e dose, voie d’administration, site d’injection) et tout en bas, au milieu, une case « déclarer ses effets indésirables ». En cliquant à cet endroit, il est redirigé sur le portail de signalement. Certains champs du formulaire de signalement sont déjà préremplis, avec les informations concernant le patient et le Covid-19. Ce pharmacien a ainsi pu  effectuer pour le compte de son patient la déclaration au CRPV… en précisant bien qu’il n’était pas le vaccinateur de ce patient.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 23/04/2021 à 11:36
    Obalmaskéoéoé
    alerter
    On devient les éboueurs de la santé.
    Toutes les saloperies à faire on doit se les colletiner
  • 23/04/2021 à 13:27
    smartiz19
    alerter
    tout doux, tout doux, j'en viens à me demander une chose simple :

    Et si j'affichais simplement dans mon officine, ou à l'extérieur, l'adresse mail du centre de pharmacovigilance de l'Occitanie.

    Purement et simplement.

    Ils auraient beaucoup plus de boulot, eux, et nous aurions sûrement un meilleur suivi des effets indésirables des patients français.
  • 23/04/2021 à 20:37
    Nicolas 34
    alerter
    Bientôt on va nous demander que nos toilettes servent de toilettes publiques avec la fermeture des bars et restaurants....
  • 26/04/2021 à 11:22
    BREZHONEG
    alerter
    'Pour mes toilettes,la demande est en hausse,justement a cause du bistrot voisin fermé .Impossible de dire non, n'est ce pas...
  • 26/04/2021 à 11:55
    smartiz19
    alerter
    C'est fait, j'ai affiché partout mon centre de pharmacovigilance de rattachement :

    pharmacovigilance@chu-montpellier.fr

    Et j'inviterai mes patients à suivre cette démarche et uniquement cette démarche.
    je les instruis, et les éduque ... ;)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !