08/10/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

La priorisation des vaccins contre la grippe aux personnes cibles est le leitmotiv du ministère de la Santé et de la Direction générale de la santé (DGS), qui craignent une pénurie de vaccins. Depuis le 7 octobre 2020, l’Assurance maladie a relayé ce mot d’ordre dans Ameli Pro. « En pratique : pendant les 2 premiers mois de campagne le ministère de la Santé appelle à vacciner prioritairement les personnes ciblées par les recommandations. L’objectif est d’améliorer leur couverture vaccinale », explique-t-elle sur le site. Mais, justement, en pratique, comment vont faire les pharmaciens face à leurs patients ? Doivent-ils refuser de délivrer des doses ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 09/10/2020 à 11:50
    Sandrine Berne, Préparateur officinal
    alerter
    Oui je le souhaite
  • 09/10/2020 à 12:48
    cat50
    alerter
    Que faire lorsque les médecins conseillent le vaccin pour tout le monde?
    Ils n'ont aucune notion des tensions de stock, même si je suis d'accord que toute la population devrait être vaccinée
  • 09/10/2020 à 17:24
    Pragma
    alerter
    Hors de question de prioriser. Les laboratoires de vaccins devaient augmenter leurs stocks. Hors de question de rentrer en conflit avec ma clientèle du fait d’une priorisation. Premier venu, premier servi.
  • 09/10/2020 à 17:38
    charlie 67
    alerter
    les syndicats se seraient-ils vaccinés contre la discorde? ce serait bien pour la santé de notre profession !
  • 09/10/2020 à 22:33
    roller33
    alerter
    @Pragma, je suis du même avis que vous.

    Il convient de se souvenir que soixante-quinze députés de la majorité ont lancé un appel à se faire vacciner « massivement » contre la grippe, ce qui constitue selon eux, un « acte citoyen » pour éviter de voir cette maladie s’ajouter à la pandémie de Covid-19 dans une « cohabitation épidémique ».

    Une tribune de Julien Borowczyk ( LREM, Loire), lui-même médecin, publiée dans Le Journal du Dimanche le 19 septembre, souligne qu’à « l’approche de l’hiver, le risque est grand de voir s’entrechoquer le Covid-19 avec la grippe, elle-même responsable de 10.000 morts environ chaque année ».

    Les signataires, ont assuré qu’ils se feront tous vacciner contre la grippe sans évoquer la moindre priorisation.

    Et comme d'habitude, on laisse les pharmaciens se dépatouiller avec des effets d'annonce.
    Hors de question de participer à cette pantalonnade car le ministre ne se hasardera pas, comme ce fut le cas avec les masques, à dire face caméra celui-ci à droit à son vaccin mais celui-là non.

    Donc, premier arrivé, premier servi..
  • 12/10/2020 à 14:21

    alerter
    La France est un des pays où le vaccin est le moins cher au monde, il y a fort à parier que les pays voisins ne seront pas en rupture de vaccins...
    Pourquoi les pharmaciens auraient-ils une fois de plus le mauvais rôle?
  • 18/10/2020 à 14:02
    rab74
    alerter
    et je peux confirmer que certains d'entre nous ont rétrocédé des centaines de vaccins à des demandes de médecins genevois....cherchez l'erreur! une pénurie créée de toutes pièces par des annonces mal gérées, mal comprises du grand public, un sentiment d'injustice pour ceux qui n'ont pas réussi à obtenir un vaccin, un speed total pour les pharmaciens (on a fait en 3 jours ce qu'on fait en 2 mois, avec des consignes, contradictoires, tombées avec 1 journée de retard), on va où comme ça? on dégoûte ceux qui aiment faire du bon boulot, et on encourage les "brasseurs d'affaires". La santé dans tout ça?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK