16/05/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandensriessche

Un collectif anonyme de « médecins en colère » a lancé fin avril une pétition contre la vaccination par les pharmaciens sur le site Mes opinions.com. Ce long texte adressé à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a reçu près de 6200 signatures et  570 commentaires à la date du 14 mai.  Avec la généralisation de la vaccination en officine, les initiateurs de cette pétition dénoncent une « concurrence vénale et déloyale à l’encontre des infirmiers libéraux et des médecins généralistes » et un « hyperlibéralisme dérégulateur délétère pour le patient ». En vaccinant seulement pendant la campagne antigrippe saisonnière, les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/05/2019 à 14:58
    BREZHONEG
    alerter
    Le but des enarques est de diviser les professionnels de santé,en proposant aux uns d'aller chercher du fric dans la poche des autres.A part la vaccination grippe,pour le reste des missions, a moyen et long terme,la rentabilité ne sera pas au rendez vous.Mais la division,si!
  • 17/05/2019 à 11:56
    charlesL
    alerter
    Errare syndicalum est, perseverare diabolicum
  • 17/05/2019 à 12:15
    Marred
    alerter
    Ne nous laissons pas abuser par quelques minables.
    Autour de moi, les médecins m'envoient les patients. Quant à eux, les patients sont ultra ravis et un bon nombre dit que sinon ils ne seraient pas vaccinés. A lors les pharmaciens pleutres, les pétitions anonymes....Honte à vous
  • 17/05/2019 à 12:37
    BREZHONEG
    alerter
    Oui,a part la vaccination,( disais je plus haut)......Sur la continuité, pour les autres missions, periode d'observation en cours.....
  • 17/05/2019 à 13:31
    Domino
    alerter
    Moi j’aime bien « un collectif anonyme »... Ça veut tout dire !
  • 17/05/2019 à 16:58
    BREZHONEG
    alerter
    On peut aussi utiliser "les associations", tres presentes dans les medias,mais sans individu porte parole.
  • 18/05/2019 à 19:45
    esculape
    alerter
    Lamentable ce corporatisme des pharmaciens qui font du dumping sanitaire : vouloir saigner les IDE et jouer les coqs de très basse-cour juste pour gonfler le chiffre du magazin et tenter de rivaliser comme des ballots face aux médecins, c'est pathétique
  • 18/05/2019 à 19:46
    esculape
    alerter

    Il est certain que nous avions déjà un regard assez dubitatif sur vos pratiques...mais tant qu'elle restait déontologique pourquoi s'en soucier...
    Vous venez de déclencher les hostilités : soyez convaincu que nos relations vont devenir exécrable...et cela sera à votre plus grand détriment.
    Vous pouvez gesticuler, jouer au médecin derrière votre comptoir sans sthéto ni otoscope...les patients ne seront pas dupes et les IDE,médecins généralistes,ORL,audio prothésistes sauront leur rappeler !!
  • 21/05/2019 à 16:51
    tnttnt
    alerter
    @Esculape : Dire ça à la profession qui trinque le plus avec les réformes, c'est un peu pathétique (médicament = 15% des dépenses de santé ; médicament = 50% du poids des économies réalisées ces dernières années), on en rediscutera quand la sécu s'attaquera à ton pré carré.
    Et entre nous, menacer les autres ça ne relève pas d'une intelligence démesurée... Tu parles de relations exécrables mais ton complexe de supériorité m'incite seulement à n'avoir aucune relation avec des professionnels comme toi.
  • 21/05/2019 à 21:26
    esculape
    alerter
    fais nous pleurer l'apothicaire
    Apothicaire de son état, ou plutôt « pharmacien » comme il l'indique en lettres d'or à la devanture de son officine, Homais joue un rôle négatif auprès d'Emma Bovary et des autres personnages, mais surtout il se caractérise par sa vanité sociale et ses prétentions scientifiques qui font de lui un archétype étudié par les spécialistes de la littérature.

    j'adore !
  • 21/05/2019 à 21:32
    néron
    alerter
    Petit bourgeois ambitieux, Homais incarne à la fois la sottise prétentieuse et l'opportunisme nuisible.il professe une confiance aveugle envers la science alors qu'il ne la connaît pas, ce qui fait de lui un adepte du scientisme dont les superstitions s'apparentent souvent à des improvisations pseudoscientifiques.
    Comme le terme d'« apothicaire », encore en vigueur à son époque, ne lui semble pas assez prestigieux, Homais préfère celui de « pharmacien », plus moderne mais surtout plus scientifique et plus bourgeois, sans pour cela « faire son deuil de l’aura un rien magique qui revêtait le titre d’apothicaire ».
    Il se fait passer pour un savant, auteur d'ouvrages remarqués par les spécialistes, alors qu'il n'a guère publié qu'un « fort fascicule » de 72 pages sur la fabrication du cidre, qu'il appelle « pomologie ».
    Son officine devient dans sa bouche un « laboratoire » où il déclare exercer le métier de « chimiste », capable de maîtriser de nombreux domaines, dont l'agriculture, et il se fait un honneur pédant d'employer des termes techniques pour désigner les maladies les plus banales, tout comme il émaille ses discours de citations latines jusqu'à sombrer dans le ridicule.
    C'est sur ses indications faussement médicales qu'a lieu la désastreuse opération du pied bot d'Hippolyte, le garçon d'écurie, par Charles Bovary.

    Issue de wikipedia et presque jouissif tant c'est ressemblant
  • 22/05/2019 à 14:08
    tnttnt
    alerter
    Il faut arrêter d'être jaloux et aigris comme ça, ce n'est pas bon pour la tension... J'ai surement des bons produits à vous conseiller ;)
  • 22/05/2019 à 14:37
    Pha
    alerter
    Le Dieu de la médecine (rien que ça...) et l'Empereur Romain qui viennent donner des leçons d'humilité :) Bonjour le melon...
  • 22/05/2019 à 16:18
    Docteur jph
    alerter
    On sent vraiment au choix :

    -Pour les vieux apothicaires, ceux qui n'ont pas osé tenter médecine : trop long, trop dur, trop de garde, trop de responsabilités...etc etc...
    -Pour les jeunes apothicaires, ceux qui ont raté leur PACES , et qui se classent donc derrière médecine/dentaire/kiné/maïeutique

    Et c'est juste factuel, navré pour vous....en revanche votre dénominateur commun le tiroir caisse sans vous embarrasser de léser les infirmières et d'avoir l'air encore plus... @%+/#@ auprès des médecins.
  • 29/05/2019 à 09:09
    guillemette
    alerter
    Dans la presse médicale noyautée par les lobbys industriels pharmaceutiques il n'y a que des commentaires de soits disants médecins favorables à la vaccination par les pharmaciens.
    La presse médicale gratuite est d'un écoeurement sans nom et personnellement ne me sert que de litière pour mes hamsters...
    Quand on connait la réalité de terrain et à l'opposition MASSIVE de cette vaccination par des commerçants , on comprend que les labos relayés par leurs petits nervis officinaux sont prêts à tout pour vendre,vendre et encore vendre pour faire du chiffre.Comme boiron qui paye des arsouilles pour faire de l'entrisme et de l'agit prop sur les reseaux sociaux pour vendre leurs granules de chamane

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Les mouvements sociaux actuels ont-ils une répercussion sur votre activité économique ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK