Vaccination en officine : la tarification est ouverte mais il manque les vaccins - 15/03/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
15/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccination en officine : la tarification est ouverte mais il manque les vaccins

DR

Les tarifications de la vaccination anti-Covid-19 en officine par le pharmacien sont publiées au Journal officiel du samedi 13 mars : 7,90 € pour l’acte vaccinal à facturer à partir du 15 mars avec le code INJ opérationnel chez tous les éditeurs de LGO et 5,40 € pour l’enregistrement sur la plateforme « vaccins Covid » (voir tutoriel ici). La demande de majoration du tarif applicable en centre de vaccination a été entendue : 70 €/h en semaine et 75 €/h le samedi après-midi, dimanche et jours fériés. La tarification en demi-journée est de 280 € en semaine et de 300 € le week-end (pour le samedi après-midi et le dimanche) et les jours fériés.

Pour l’enregistrement du patient vacciné, le lien sur Ameli Pro n’est toujours pas actif, il faut donc se connecter avec sa e-CPS sur Santé Pro Connect. « Les adjoints qui déclarent avec leur carte e-CPS doivent renseigner en même temps le numéro FINESS de la pharmacie à laquelle elle est reliée », a indiqué Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) lors d’un webinar du 14 mars.

Autre facturation, celle des livraisons de vaccins Pfizer aux Ehpad a sonné. « Le pharmacien doit établir une seule facture par Ehapd avec le code KGP à saisir une fois pour l’ensemble des livraisons pour éviter des rejets, il doit donc modifier le montant qui doit être égal à 70 € multipliés par le nombre de livraisons effectuées », a-t-il précisé.

Seules 290 000 doses livrées sur les deux prochaines semaines

Mais les facturations des pharmaciens déclarés pour la vaccination AstraZeneca ne seront pas légion sur février : 146 000 doses livrées la semaine du 15 mars et guère plus la semaine du 22 mars (158 033 doses). Le président de l’USPO appelle les officinaux « à ne pas se délester des doses que les médecins veulent thésauriser car sur les 1,6 millions de doses qu’ils ont reçues, ils n’en ont injecté que 620 000, il leur reste donc 1 million de doses à injecter pour les trois prochaines semaines, alors que les pharmaciens subissent une véritable disette », déplore-t-il.

Une quatrième commande de vaccins d’AstraZeneca est ouverte du 15 au 17 mars inclus, pour un seul flacon de 10 doses, aux seuls médecins ayant utilisés les doses reçues lors des premières commandes, au maximum 30 000 médecins. Ils seront livrés par ordre chronologique de commande, soit entre le 24 et le 26 mars, soit entre le 31 mars et le 2 avril. « Le portail ne sera pas ouvert de nouveau la semaine du 22 mars si le niveau de commandes effectuées du 15 au 17 mars est déjà supérieur au nombre de doses disponibles », prévient la Direction générale de la santé dans un DGS-Urgent du dimanche 14 mars. Réouverture des commandes pour les pharmaciens : a priori pas avant le 29 mars. A noter : la prescription pour usage personnel n’est plus obligatoire à l’exception des médecins en centres de santé et services de santé au travail, à des fins de traçabilité.

Par ailleurs Santé publique France est également avare en seringues et aiguilles, limitant l’envoi à 10 seringues, ce qui oblige le pharmacien à prendre sur ses propres stocks pour injecter une 11e voire une 12e dose. Alerté par l’USPO, le ministre de la Santé a répondu qu’il allait donner l’ordre à Santé publique France de livrer plus de seringues. « Si vous pouvez faire plus de 10 doses, faites, n’attendez pas l’AMM, vous ne l’aurez pas. Ne jetez rien », incitait Olivier Véran lors de la webconférence du 10 mars organisée par le ministre de la Santé et l’Ordre des pharmaciens.



 François Pouzaud et Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 15/03/2021 à 15:18
    Nicolas 34
    alerter
    La 7ieme compagnie ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !