Vaccination Covid d’AstraZeneca : l’approvisionnement des médecins peut commencer - 12/02/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
12/02/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccination Covid d’AstraZeneca : l’approvisionnement des médecins peut commencer

Un DGS-Urgent organisant la distribution aux médecins des 700 000 doses du vaccin d’AstraZeneca est tombé ce vendredi 12 février. Les syndicats pharmaceutiques ont eu connaissance dès jeudi 11 au soir de ce texte et d’une énième procédure… aussi compliquée que les précédentes.
Covid-19 Pixabay

La vaccination par les médecins volontaires avec le vaccin d'AstraZeneca démarrera le 25 février. Ils auront jusqu’au 17 pour prendre la décision de commander un flacon de dix doses par semaine (tout au moins pour la première livraison de la semaine du 22 février) à une pharmacie qu’ils auront désignée comme référente pour l’approvisionnement en vaccins, sans pouvoir en changer par la suite. 
   
Chronologiquement, un médecin peut se déclarer dès le 12 février à la pharmacie qui enregistrera son nom et son numéro RPPS ainsi que sa commande de vaccin sur le portail de télédéclaration du chiffre d’affaires de l’Agence régionale de santé (ARS), à partir d’un nouvel onglet qui ne sera disponible qu’à partir du 15 février au matin. Dans l’intervalle, le pharmacien doit donc conserver les données collectées. 
Une fois l’onglet opérationnel, il  disposera seulement de 3 jours pour renseigner les quantités souhaitées par les médecins tandis que la commande sera envoyée en une fois le 17 février, au plus tard à 23 h. Ensuite le système sera clos. 
« Le portail sera ensuite réactivé toutes les semaines, du lundi au mercredi, pour que les médecins puissent indiquer le volume de doses souhaité pour la semaine suivante », précise le DGS-Urgent.

Des doses livrées au plus tard le 24 février
Les flacons commandés seront livrés à l’officine entre le 22 et le 24 février par les grossistes-répartiteurs et les médecins pourront venir les récupérer dès le 25 février auprès de leur officine de rattachement. 
« Le flacon sera livré dosé, avec un stock d’aiguilles et de seringues et le médecin en prendra la responsabilité dès la délivrance par le pharmacien », indique Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF.
De deux choses l’une, précise le DGS-Urgent, à propos des modalités de retrait :
- Soit le retrait s’effectue à température ambiante en maintenant le flacon en position verticale, en évitant de l’exposer à la lumière et de le secouer. Le médecin disposera alors de 6 heures pour vacciner 10 patients au cabinet médical ; 
- Soit le retrait s’opère en maintenant la chaîne du froid à + 2 et +8 °C, pendant tout le transport jusqu’au cabinet médical, ce qui suppose de prévoir un conditionnement isotherme adapté. Le médecin disposera dans ce cas de 48 h après ouverture du flacon pour vacciner 10 patients. 

Concernant ce moyen de transport, le DGS-Urgent annonce la possibilité de mettre à disposition dans les plus brefs délais un conteneur de transport consigné pour transporter les flacons de l’officine vers le cabinet du médecin. A retirer directement par le médecin dans son officine de rattachement.



François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !