03/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Déception des syndicats pharmaceutiques concernant la rémunération des pharmaciens pour la vaccination contre le Covid-19. Malgré une dernière tentative d’obtenir plus lors d’une ultime séance de négociation lundi 1er mars, les montants proposés par Thomas Fatome, directeur général de la Caisse national de l’assurance maladie (Cnam), seront bien ceux qui seront entérinés dans l’arrêté ministériel qui doit paraitre, à savoir : 7,90 € pour l’acte vaccinal comprenant la prescription du vaccin et le déroulé du questionnaire pour rechercher l’éligibilité des patients à la vaccination en pharmacie (soit 1,60 € de plus que l’acte vaccinal contre la grippe tarifé, lui, à 6,30 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 03/03/2021 à 20:06
    cabernet
    alerter
    Un peu mince ... surtout par rapport aux honoraires des médecins ( 42.03 € il me semble) pour ce même acte et déclarations idoines... que pourtant ils rechignent à pratiquer.
  • 04/03/2021 à 09:04
    jacou13
    alerter
    Tres mince oui !
    Mais tout le monde a l'air content de jouer aux heros face aux peu impliqués médecins

    Entre les tests et desormais ces vaccins il est surtout important d'effectuer ces misssions correctement.

    Avec ce genre de rémunérations, la foire d'empoigne qui dure depuis un an dans les officines n'est pas prête de s'arrêter ...au contraire
  • 04/03/2021 à 17:02
    BREZHONEG
    alerter
    Enfin, on va etre dispo....pour la mi Avril qui pourrait signer le debut de la fin...(d'apres.Attal )
  • 04/03/2021 à 17:08
    zeb
    alerter
    peu impliqués les médecins? ha ha
    que les pharmaciens sélectionnent les patients à risque (liste changeant régulièrement), qu'ils appellent les patients ciblés, essayent de les convaincre pour ensuite regrouper les vaccination, gérer l'inscription pour les 10 doses, allez les chercher chez le pharmacien etc...
    Et bien sur les pharmaciens ont tous une salle dédiée et isolée pour l'injection + salle d'attente pour les 15 mn ensuite chez les pharmaciens ?
    mais il vaut mieux en effet une organisation du type PCR, "premier arrivé - premier servi" chez les pharmaciens, bon courage pour gérer les batailles devant vos commerces
  • 04/03/2021 à 18:04
    cabernet
    alerter
    à Zeb : "peu impliqués" car la rudesse des chiffres le prouve.
    Les pharmaciens ont très bien géré la priorisation des patients lors de la campagne anti grippale, donc aucun souci pour la covid. Convaincre .. on le fait à longueur de journées. La salle dédiée c'est une obligation légale ... la salle d'attente ce sera la salle orthopédie par exemple ou un beau petit coin dans l'espace client avec un bon fauteuil. Les rendez vous : systeme automatique style pandalab ou my pharmactiv. Et en général les patients qui entrent (sans "batailler") et sortent de nos officines ont plutôt le sourire : les pharmaciens et leurs collaborateurs sont toujours disponibles avec de grandes amplitudes horaires, ils pratiquent le tiers payant pour tous leurs patients meme pour une boite de paracetamol à 2 balles et il n'y a pas de salle d'attente surchargée !
  • 04/03/2021 à 19:03
    EDITO
    alerter
    Bien mince , pingre meme pour un acte de santé publique et un manque de reconnaissance , alors que le gâchis explose par ailleurs un peu partout . Heureusement la majorité des pharmaciens a un sens des responsabilités et d'humanité sur leur patientèle, quand à la CNAM.... no comment sur leur attitude et leur role .
  • 04/03/2021 à 19:38
    Dr MF M
    alerter
    Désolée mais je suis médecin et très dévouée , prête a vacciner 100 personnes gratis le dimanche toute la journée mais l'ARS refuse de me donner des vaccins...Je demande partout ces vaccins en surnombre ;ARS, URPS, ministère de la santé :aucune réponse. En fait il n'y a pas de vaccin astra zeneca en surnombre. On nous les donne au goutte à goutte. j'ai vacciné 36 personnes la semaine dernière le samedi après midi avec l'aide de mon fils codeur en informatique. On est très rapide et très bien organisés.Les patients sont ravis et me remercient mais ...cette semaine je n'ai eu que deux flacons ..comment faire ??personne ne m'aide
  • 08/03/2021 à 21:17
    Idel
    alerter
    Et le même acte par une infirmiere : 6,30 !!!!!!!
    C'est normal ? Arrêtez de vous plaindre.
  • 10/03/2021 à 12:09
    gerard bleu
    alerter
    mon employeur le et c'est gratuit "merci la sécu"
  • 10/03/2021 à 12:12
    gerard bleu
    alerter
    Mon employeur le fait et c'est gratuit "merci pour le trou de la sécu"
  • 10/03/2021 à 12:41
    Kakou83
    alerter
    Allé les pharmaciens piquer un peu plus de boulot au autres... Un jour on vous demandera de vendre des baguettes de pain si ça continu. Et puis le coup du "on a bien organiser la campagne de vaccin co tre la grippe donc celle ci pas de soucis" trop peu pour moi, sachez qu à la base la campagne de vaccin grippe par les pharmaciens était censé augmenté le nombre de gens vacciné et bien on applaudit car il y a eu 1%de personne vacciner en plus
  • 10/03/2021 à 18:37
    EDITO
    alerter
    @idel non 6,30 pour les infirmières , ce n'est pas normal ! solidarité avec tous et toutes celles qui n'ont pas un salaire digne de leur responsabilités .
    ?? classement des infirmièr.es hospitaliers dans l OCDE , je n'ose le dire , en queue de peloton !
  • 12/03/2021 à 22:37
    yanikooos
    alerter
    débat inutile. Apparemment on pique le boulot aux médecins!!!MDR

    si on vous disait tout ce que les patients racontent sur vous, vous feriez preuve de beaucoup d humilité....Mais bon on vous changera pas. Concernant les baguettes j ai des confrères qui en vendent au fin fond du Cantal parcequ il n y a plus de service publique et plus de médecin qui veuille à aller s occuper des petits vieux dans les villages.
    les leçons vous nous en ferez quand vous irez faire des études de pharmacie

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vos patients cherchent-ils à acheter des autotests du Covid-19 ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK