16/10/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Depuis plusieurs semaines, la Direction générale de la santé (DGS) demande aux pharmaciens et, depuis le 16 octobre dans un message DGS-urgent, aux médecins, infirmiers et sages-femmes, de prioriser la vaccination antigrippale auprès des personnes ciblées par les recommandations vaccinales. Pour cela, la DGS fait référence à la lettre du ministre de la Santé publiée dans le Bulletin officiel du 13 octobre, et fournit des « éléments élaborés et concertés avec les ordres », afin de répondre aux personnes non ciblées par les recommandations qui souhaitent se faire vacciner. Outre l’information sur les priorités, la DGS préconise « d’inviter les personnes hors cibles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/10/2020 à 19:50
    loulou971
    alerter
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

    Si les autorités sanitaires voulaient prioriser, il aurait été si simple de "lister" le vaccin grippe (comme on l'a fait pour d'autres médicaments récemment), puis éventuellement (ou pas!) le "dé-lister" dans 2 mois, quand en haut lieu, on aurait jugé opportun de le rendre accessible à tous?

    Là encore, on fait peser sur le pharmacien la responsabilité et le manque d'anticipation de l'état, qui craint la pénurie de vaccins...
    (Une pénurie chasse décidément l'autre)

    Et comment expliquer à la fois les campagnes d'incitation à la vaccination anti-grippale massive, et le "frein" que nous sommes censé actionner vis-à-vis des patients qui obéissent aux consignes données???

    On marche sur la tête (ceci dit, on commence à en prendre l'habitude, hélas...)


  • 16/10/2020 à 21:29
    Sirius67
    alerter
    De la belle théorie de nos ministres à la pratique des professionnels de santé de terrain, il y a effectivement un large écart. Il est très compliqué d'accepter de délivrer et de vacciner Monsieur de 65 ans, mais de refuser la délivrance à Madame de 64 ans... quand il y a eu une campagne recommandant une vaccination massive de la population...
    Et on nous dit qu'on pourrait être attaqué en justice pour refus de délivrance ! Comme pour d'autres sujets, si l'on fait, on va en justice, si l'on ne fait pas, on va en justice....Comment assurer nos missions sereinement dans ces conditions ?
  • 16/10/2020 à 22:10
    farmassien63
    alerter
    Les vaccins antigrippe sont à ce que je sache en vente libre... À bon entendeur, salut.... Que ceux qui en ont la fonction prennent leur responsabilité... Nous, au comptoir en bout de chaîne, nous ne pouvons pas gérer l'incompétence de ceux ici précités......Nous avons déjà géré la pénurie de masque, de gel, puis vient celle des vaccins.... Celle des thermomètres frontaux... On s'essouffle mais on tient....
  • 16/10/2020 à 22:43
    Jean64
    alerter
    Ras-le-bol! On a les emmerdes, on veut des compensations! La retraite comme dans le secteur public...
  • 16/10/2020 à 23:18
    nhl
    alerter
    Bah de toute façon il n' y a plus rien à prioriser, dans ma ville toutes les pharmas ont écoulé leurs stocks en deux jours ...
  • 17/10/2020 à 08:49
    PCC1
    alerter
    Et que dire du sondage"Urgent" proposé hier par l'Ordre sur les stocks restants dans les officines et qui prévoit en dernier choix "avez épuisé plus de 60% de votre stock" alors qu'on a été dévalisé en 2 jours, il n'est pas prévu la réponse "stock épuisé"?Ils ne doivent pas avoir les mêmes officines.
    Et nos gouvernants ont-ils été priorisés?

  • 17/10/2020 à 11:25
    Alf14
    alerter
    De toutes façons quand l’alerte sanitaire (Lettre du Ministre sur la priorisation) est arrivée à mon officine je n’avais déjà plus de vaccin.... alors! Et tous les gens à qui on a délivré avaient un bon sécu. J’ai d’ailleurs plein de bons en attente d’un vaccin..... Quand on veut faire une vraie campagne de vaccination il faut s’en donner les moyens. Nous Pharmaciens ne sommes pas faiseurs de miracle. Ou alors j’ai loupé cette UV dans mon cursus universitaire
  • 19/10/2020 à 07:43
    Sidonie
    alerter
    Faire une campagne pour une vaccination massive, et ne pas prévoir un stock suffisant, est typique d'une gestion technocratique incohérente, liée à l'ignorance de cette élite complètement hors-sol.
  • 20/10/2020 à 12:07
    roller33
    alerter
    Lors d'une retransmission des auditions au sénat des différents acteurs de la crise du COVID 19, je suis un jour tombée de ma chaise en constatant le profil d'un éminent inconnu, et pour cause :

    Nicolas Castoldi

    Coordinateur de la stratégie de dépistage COVID-19
    Ministère des solidarités et de la santé
    avr. 2020 - juil. 20204 mois


    Formation

    Ecole normale supérieure
    Agrégation de philosophie
    2001 - 2007

    Institut d'Etudes politiques de Paris / Sciences Po Paris
    Master 2 Affaires publiques
    2001 - 2005

    Agrégé de philosophie, ancien élève de l'ENS (École normale supérieure) et diplômé de Sciences po Paris (2005), il commence sa carrière comme professeur de philosophie en classes préparatoires (2005-2007) et maître de conférences en histoire et droit des États à Sciences po Paris (2006-2009).

    Encore une fois, tout est dit...
  • 20/10/2020 à 13:07
    pcc1
    alerter
    En effet et cela continue comme en 40,ordres contre-ordres,Alerte DGS d'hier au soir 18h39 liée à la réinstauration de l'etat d'urgence sanitaire annulée à l'instant 12h52.
    Il est indiqué une" incohérence dans la publication des textes ",un début de lucidité?
  • 20/10/2020 à 15:47
    BREZHONEG
    alerter
    Les stocks épuisés ont été encore plus vite épuisés quand on ne vous livre,le Vendredi 9/10 que 30% de ce que vous avez commandé.Pour les 70 autres % "vous etes sur liste d'attente, on vous livre dés qu'il y en a "....m'a t on dit ce matin 19/10.Donc deja 10 jours d'attente.Je sais bien que les epidemies de grippe ne demarrent le plus souvent qu'en decembre,mais les gens s'enervent un peu. Moi je n'en delivre qu'a celles et ceux qui ont des bons,A propos de bons,les années precedentes ,il n'y avait pas d' ALD ou pas en ALD .Encore un tuyau de plus a l'usine a gaz...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK