Vaccin anti-Covid-19 : Moderna arrive en ville - 12/04/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
12/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Vaccin anti-Covid-19 : Moderna arrive en ville

DR

Alors que les pharmaciens doivent composer avec la défiance du public pour le vaccin d'AstraZeneca (lire ici) et qu’ils attendent leurs premiers flacons du vaccin de Janssen entre les 21 et 22 avril, c’est un autre vaccin anti-Covid-19 qu’ils devraient voir (enfin) arriver bientôt dans leurs réfrigérateurs : celui de Moderna. Ce vaccin a ARNm autorisé depuis début janvier, considéré comme « la troisième brique de la vaccination » en ville, était jusqu’à présent disponible en centres de vaccination (schéma vaccinal à 2 doses) en raison, notamment, des contraintes logistiques (il se conserve à - 20 °C et jusqu’à 30 jours entre + 2 °C et + 8 °C). 

« Le département de la Moselle fera dès fin avril l’objet d’une expérimentation de son introduction dans le circuit « ville » pharmaciens et médecins, précisément pour lutter contre le variant sud-africain. Ce dispositif sera étendu en mai et généralisé en juin », explique la Direction générale de la santé.

La Moselle se défie d'AstraZeneca

Pourquoi en Moselle ? Le variant dit sud-africain, sur lequel le vaccin d'AstraZeneca est moins perrformant, y est particulièrement présent. D'où les titres de la presse locale ce week-end, après l’avis de la Haute Autorité de santé sur l'impact potentiel de la circulation des variants du Sars-CoV-2 sur la stratégie vaccinale, rendu public le 9 avril : « AstraZeneca déconseillé en Moselle » (Le Républicain Lorrain, samedi 10 avril) ou encore « Coronavirus : le vaccin AstraZeneca ne doit plus être utilisé en Moselle » (France Bleu, vendredi 9 avril).

« Dans sa recommandation vaccinale du 8 avril, la Haute Autorité de santé (HAS) ne recommande pas de ne plus vacciner les populations cibles avec le vaccin AstraZeneca » en Moselle, répond ce 11 avril la Direction générale de la santé, interrogée sur le sujet. « Concernant la situation en Moselle, dans un contexte où le variant sud-africain est significativement présent mais sans augmentation de sa prévalence au cours des quatre dernières semaines, la HAS recommande à ce stade, de continuer à privilégier l’accès aux vaccins pour lesquels on dispose de données en faveur du maintien d’un niveau élevé d’efficacité contre le variant dit « sudafricain », à savoir les vaccins de Pfizer/BioNTech, Moderna et Janssen. « Si nous ne possédons pas encore l’ensemble des données quant à l’efficacité du vaccin AstraZeneca contre le variant sud – africain, nous savons cependant aujourd’hui qu’il est efficace contre le variant anglais et la souche historique du virus », poursuit la DGS. 

En pratique, « les pharmaciens (mosellans, NdlR) qui possèdent encore des doses (d’AstraZeneca) peuvent utiliser ces doses car elles permettront de vacciner efficacement les patients contre la souche historique et les autres variants », explique la DGS. « Les pharmacies mosellanes qui ont commandé des vaccins AZ et qui ont reçu un mail de confirmation de la livraison se verront effectivement livrées les doses de vaccins AstraZeneca au jour indiqué ». Les pharmaciens peuvent donc continuer à administrer le vaccin d’AstraZeneca aux personnes cibles. « Les rendez-vous ne doivent pas être annulés. Ils doivent être honorés. » 



Anne-Hélène Collin

Les dernières réactions

  • 13/04/2021 à 16:16
    BREZHONEG
    alerter
    ......et flop, un autre vaccin utilisant la meme technique d'origine simienne pour le porteur de Spike,n'est plus "temporairement livré " vers l'Europe pazr JENSEN.....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !