Ukraine : vacciner des réfugiés à l’officine, c’est possible ? - 28/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
28/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Ukraine : vacciner des réfugiés à l’officine, c’est possible ?

Pour vacciner contre le Covid-19 les réfugiés ukrainiens ayant choisi la France comme pays d’exil, les agences régionales de santé (ARS) s’appuient en priorité sur les équipes mobiles de vaccination (EMV), ces dernières ayant l’expérience de ce type d’opérations. Les pharmaciens, en tant que professionnels de santé en capacité de prescrire et de vacciner, peuvent également procéder à cette vaccination anti-Covid-19 à l’officine. Comment ?
Getty Images/iStockphoto

Fin février 2022, 31,8 % des personnes vaccinées contre le Covid-19 en première injection en Ukraine l’étaient avec le vaccin Sinovac, 44,6 % avec le vaccin de Pfizer-BioNTech, 13,5 % avec le vaccin d'AstraZeneca, 9,8 % avec le vaccin de Moderna et 0,13 % avec le vaccin de Janssen. Au total, 35,6 % de la population ukrainienne avait reçu au moins une dose de vaccin à cette date. Les officinaux peuvent compléter le schéma vaccinal.

« Aucun type de vaccin n’a été priorisé pour les populations de réfugiés, précise la Direction générale de la santé (DGS). Toutefois, dans la mesure où la France reconnait l’efficacité de deux doses de Sinovac suivies par une dose d’ARNm, il peut être recommandé d’utiliser en priorité l’ARNm. » Sinovac n’est effectivement pas reconnu par l’Agence européenne du médicament mais a obtenu le label EUL (Emergency Use Listing) de l’OMS. Selon le DGS-Urgent n° 2021-99, les Ukrainiens vaccinés avec Sinovac devront compléter leur schéma vaccinal avec un vaccin à ARNm.

Afin d’assurer la traçabilité, la DGS rappelle qu’il est « indispensable de remplir le système d’information Vaccin Covid. Pour les personnes partiellement vaccinées, la vaccination réalisée doit être enregistrée comme une première dose. Le cycle vaccinal doit ensuite être clôturé (schéma monodose 1/1). Dans tous les cas, un schéma de vaccination complet doit être envisagé et proposé. »

Après l’injection et l’enregistrement dans Vaccin Covid, le patient doit récupérer son certificat de vaccination au format Digital Covid Certificate DCC. La DGS conseille également de lui fournir un exemplaire en impression papier car ce certificat valide sept jours après l’injection lui sera utile pour l’accès aux établissements de santé et aux établissements et services médicosociaux; Ainsi qu’aux transports. Il est également possible d'agréger le certificat de vaccination ukrainien avec le certificat français via le portail Pass+.



Yves Rivoal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !