19/09/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
TROD angine, avenant, avenant 18, négociations, CNAM, USPO, FSPF, test, antibiotiques, convention pharmaceutique, acte pharmaceutique, assurance maladie, médecins généralistes, SML istock-bluecinema

La signature de l’avenant n°18 à la convention pharmaceutique par les syndicats d’officinaux et le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), mercredi 18 septembre, fixant une rémunération des pharmaciens pour la réalisation des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) de l’angine, a donné des idées au Syndicat des médecins libéraux (SML). Saisissant la balle au bond, celui-ci a réclamé le même jour « l’ouverture d’une discussion débouchant rapidement sur un avenant conventionnel mettant en œuvre la rémunération des médecins pour la réalisation des TROD. »

A cette occasion, Nicolas Revel a rappelé que le recours au TROD par les médecins n’est pas à la hauteur de ses espérances. Une déclaration qui provoque l’ire de Philippe Vermesch, président du SML. « Si le directeur de la CNAM est capable de payer les pharmaciens, il doit aussi être capable de payer les médecins, s’il y a des incitations financières, les résultats suivront », tonne-t-il.

Le responsable exprime un ras-le-bol général. « Notre consultation reste à 25 € et on nous retire un pan de la médecine la plus facile, maintenant que les pharmaciens vont être rémunérés pour vacciner contre la grippe. Les médecins ne sont jamais associés aux discussions conventionnelles des autres professions de santé, il faut arrêter de négocier sur notre dos ! », ne décolère pas Philippe Vermesch.

Si la demande de rémunération des médecins généralistes sur les TROD devait aboutir, l’avenant n°18 risquerait de prendre du plomb dans l’aile sur le plan économique…






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 19/09/2019 à 11:28
    BREZHONEG
    alerter
    Et les medecins qui negocient une baisse de certaines categories de leurs prescriptions en echange de ceci ou cela, ils associent les professions "prescrites" a leurs negociations?........Mais je prfere ne pas insister, car la strategie de division des professions de Santé fonctionne deja à fond du coté de chez Revel,ce nest pas la peine de rajouter nos efforts a la Manipulation.
  • 20/09/2019 à 10:24
    PIPO74
    alerter
    Il est vrai qu'il est excellent ce Revel …

    Ceci dit :

    1°) Les médecins sont déjà payés pour leur consultation, nous pas.

    2°) Les médecins ne payent pas les TROD, nous si

    Peut-être veulent-ils comme pour la vaccination à l'officine percevoir une rémunération pour le travail qu'ils ne font plus ?
  • 24/09/2019 à 15:21

    alerter
    Je n.ai suis pas étonnée.
    D’ailleurs, qui explique comment prendre les médicaments que les médecins prescrivent ? Après d’avoir traduits quelques ordonnances.
    Qui informe de la façon d’utiliser les appareils de contrôle de glucose? Que d’ailleurs sont délivrés dans une grande partie par leur propre médecins.
    Qui n’a pas le temps de prendre plus de patients? Et où les mêmes patients vont ils demander conseil GRATUIT?
    Qui avance le prix de son activité ?
    Je m’arrête ici, car être pharmacien aujourd’hui mérite bien aimer sa profession et pourtant jamais être payé au niveau du temps employé, de travail donné et ’ d’information délivrée gratuitement
    Et voilà je suis Pharmacien

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK