Tri des biodéchets : une obligation légale depuis le 1er janvier - 01/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
01/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Tri des biodéchets : une obligation légale depuis le 1er janvier

Getty Images

Depuis le 1er janvier 2024, les pharmaciens, comme tous les professionnels et tous les particuliers, doivent trier leurs biodéchets (1) : restes de repas, épluchures, produits périmés non consommés... Une obligation imposée par le droit européen, transposée par la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (Agec).

En théorie, les collectivités territoriales auraient du mettre en place un système de tri à la source, de manière à le rendre opérationnel au 1er janvier. «  Chaque collectivité est libre de définir l’organisation qui lui convient le mieux : collecte en porte-à-porte ou en point d’apport volontaire, proposition de composteurs individuels pour ceux qui le souhaitent, mise en place de composteurs de quartiers ou en pied d’immeuble, explique l’administration française. Un fonds vert mis en place par l’Etat est destiné à accompagner la mise en place des solutions de tri par les collectivités ».

En pratique, la filière commence tout juste à s’organiser. « Les solutions de tri sont multiples, souvent mixtes, dépendent de chaque territoire, de sa typologie et du schéma de gestion des déchets de la collectivité en charge de ce service public ».

L’entreprise Caeterra, l’un des prestataires fabriquant des composteurs urbains, en a installé une cinquantaine en France pour des collectivités ou au sein de grosses entreprises. Dans certaines communes, comme à Beauvais (Oise), « notre composteur sert de point d’apport volontaire », indique le directeur commercial, Guillaume Canard Luque. De la même façon qu’ils apportent le verre dans les conteneurs prévus à cet effet, les riverains versent leurs biodéchets dans le composteur. « Ils les recouvrent ensuite d’une couche de matière sèche, à disposition, avant de tourner la manivelle qui active la colonne d’aération permettant d’oxygéner et de mélanger les déchets, comme l’indique la signalétique ». Un geste ludique, intuitif et simple à réaliser, qui nécessite tout-de même un brin de volonté citoyenne.

(1) Selon l’article L 541-1-1 du code de l’environnement, les biodéchets sont « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires ».



Annabelle Alix

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !