07/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Transactions d’officines : Montpellier au-dessus du lot

En 2016, les prix de cession des pharmacies sont restés stables, quel que soit le mode de valorisation du fonds retenu : 76 % du CA HT et 6,2 fois l’EBE. C’est l’un des enseignements de l’enquête annuelle de la société Interfimo. Comme toujours, les moyennes cachent des spécificités et disparités régionales. Zoom sur l’Occitanie.
Hérault, dynamisme, low-cost Fotolia

Montpellier et sa périphérie tiennent toujours la corde au niveau des prix. « Ils restent soutenus sur des affaires entre 1,5 et 3 M€ de CA », indique Cyrille Agot, gérant de Planète officine. Des cessions à 90-95 % du CA HT ont toujours cours. Les vendeurs se montrent gourmands du fait d’une demande supérieure à l’offre. Outre le fait que Montpellier est une ville universitaire et en croissance démographique, « les pharmacies se sont adaptées depuis longtemps à la concurrence en diversifiant leurs activités, même les officines de centre-ville ont des marges correctes », indique Hervé Ferrara du cabinet Pharmacessions. La concurrence ne fait donc pas fuir les acquéreurs, même si l’installation en périphérie urbaine ou en semi-rural garde leur préférence. « De plus, de nouveaux quartiers sortent de terre, offrant à des petites pharmacies l’opportunité d’un transfert après cession », ajoute Cyrille Agot.

Dans le Gard, dans des villes comme Alès et Nîmes, le marché est beaucoup plus tendu et  son animation se cantonne aux grosses affaires. Dans l’Aude, « le développement de la Grande pharmacie de la Gare a rendu le marché atone sur Carcassonne », rapporte Hervé Ferrara. 
L’attrait d’une grande métropole comme Toulouse n’est pas aussi important qu’à Montpellier. Comme l’explique Hervé Ferrara, le boom des pharmacies low-cost est un phénomène plus récent dans cette ville et cela se ressent sur les prix, inférieurs en moyenne de 5 points à ceux héraultais.

Lire aussi
- Tendances et prix de vente : transactions 2016, les prix sont stables

- Prix de cession stables et volumes de vente en hausse en 2016






François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK