13/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Transactions d’officines : la Nouvelle Aquitaine est toujours au top

En 2016, les prix de cession des pharmacies sont restés stables, quel que soit le mode de valorisation du fonds retenu : 76 % du CA HT et 6,2 fois l’EBE. C’est l’un des enseignements de l’enquête annuelle de la société Interfimo. Comme toujours, les moyennes cachent des spécificités et disparités régionales. Mais en Nouvelle Aquitaine, l’ambiance est au beau fixe.
pharmacies, station balnéaire, Charente Maritime, EBE, bilan DR

Pour trouver des officines dont les prix sont à la baisse, il faut s’éloigner de Bordeaux (Gironde) et du littoral atlantique. L’érosion côtière n’a pas d’effet sur les statistiques, alors que la rareté des biens à vendre dope les prix. En Charente Maritime, les officines du bord de mer partent encore à des prix élevés (90 à 95 % du CA HT, 6 à 7 fois l’EBE). Sur La Rochelle et Royan, les vendeurs gardent la main et campent sur leurs positions. 

« La tension sur les prix s’accentue au fur et à mesure que l’on descend vers la frontière espagnole, sur la côte basque, les belles pharmacies se cèdent entre 95 % et 100 % du CA HT », rapporte Jean-Luc Guérin, directeur et fondateur de Pharmathèque.
Ce n’est pas exactement la même euphorie quand on pénètre dans les terres. Les prix réintègrent vite les moyennes dans les Landes à Dax ou Mont-de-Marsan. A Pau (Pyrénées Atlantiques) aussi… et plus généralement, dans les territoires ruraux. « En Gironde, les pharmacies rurales sont parcellisées, elles desservent plein de petits villages mais ne drainent pas toujours une population suffisante, les plus petites sont difficiles à vendre », explique le directeur de Pharmathèque.

Plus au Nord, à Niort (Deux-Sèvres), les prix des officines sont en rapport avec les prix bas de l’immobilier. « Il y a dans cette ville des opportunités à saisir sur de belles affaires de 2 à 3 M€ proposées à la vente 4 à 5 fois l’EBE », indique Matthieu Belliard du cabinet POD

En se dirigeant vers l’Est, les officines de Poitiers (Vienne) sont mieux loties du fait de la présence de la faculté de pharmacie qui permet de garder localement un marché animé.

Lire aussi

- Tendances et prix de vente : transactions 2016, les prix sont stables

- Prix de cession stables et volumes de vente en hausse en 2016

- Montpellier au-dessus du lot

- Paris fonctionne en sous-régime

- PACA entre rêve et réalité

- En Normandie, la demande sur Rouen et Caen reste vive






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 13/04/2017 à 18:31
    Solu
    alerter
    La Nouvelle Aquitaine intègre aussi le Limousin ???!! Il y a aussi une faculté à Limoges ... bref, il y a des habitants et des officines !! À vendre et à acheter ?!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK