Transactions d’officines : des ventes à plus de 100 % du CA dans les Pays-de-la-Loire - 14/04/2017 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
14/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Transactions d’officines : des ventes à plus de 100 % du CA dans les Pays-de-la-Loire

En 2016, les prix de cession des pharmacies sont restés stables, quel que soit le mode de valorisation du fonds retenu : 76 % du CA HT et 6,2 fois l’EBE. C’est l’un des enseignements de l’enquête annuelle de la société Interfimo. Comme toujours, les moyennes cachent des spécificités et disparités régionales. A l’image du littoral des Pays-de-la-Loire
Nantes, rachat de clientèle, officine, discount Fotolia

L’air iodé a un effet tonique sur les prix des pharmacies côtières. « Leur cession tire les moyennes vers le haut », signale Patrice Manquillet, du cabinet Patrice Manquillet Conseil (groupe PSP). En Vendée et Loire Atlantique, le littoral et ses abords sont très convoités. Du coup, les prix flambent dans la tranche de CA la plus demandée (2 à 3 M€). En 2017, cet intermédiaire a traité deux affaires importantes à plus de 100 % du CA. Idem pour Matthieu Belliard du cabinet POD, à Pornic. A Nantes, les prix s’assagissent un peu, entre 70 % (pour une pharmacie de 1,2 M€ en banlieue proche avec une bonne rentabilité) et 90 % au-delà de 1,5 M€. « Pour des raisons familiales, les titulaires qui s’étaient excentrés reviennent en deuxième installation en périphérie de la ville », observe Matthieu Belliard. 

Selon lui, la taille et la rentabilité de la pharmacie sont des critères de valorisation plus déterminants que la localisation. « Une pharmacie dans les terres de 2 M€ reste très convoitée et va s’apprécier 6 fois l’EBE ». En revanche, en dessous du million, « c’est la grande inconnue, il n’y a plus de prix de marché ! », constate Patrice Manquillet, ajoutant que la petite officine, de 700 k€ à 1,1 M€, triée sur le volet, reste un bon plan. En les achetant 15 ou 20 % de leur CA, les acquéreurs ne prennent pas de grand risque. C’est aussi à ce niveau de prix que s’effectuent les rachats de clientèle à Nantes, Angers ou Le Mans, pour sécuriser sa zone de chalandise. « A Angers, les pharmacies affairistes ont plus d’emprise sur les autres officines, le marché y est donc plus difficile qu’à Nantes », remarque-t-il.

Lire aussi

- Tendances et prix de vente : transactions 2016, les prix sont stables

- Prix de cession stables et volumes de vente en hausse en 2016

- Montpellier au-dessus du lot

- Paris fonctionne en sous-régime

- PACA entre rêve et réalité

- En Normandie, la demande sur Rouen et Caen reste vive

- Transactions d’officines : la Nouvelle Aquitaine est toujours au top



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 15/04/2017 à 06:59
    MAURICE
    alerter
    pharmacies affairistes.
    Qu'ont-ils encore de pharmacien?
  • 15/04/2017 à 09:51
    cabernet
    alerter
    Mieux vaut reprendre un bon fonds d'artisanat de plomberie electricité, un pub bien placé qu'une officine ... etc : bien meilleure rentabilité, pas trop d'études, pas ou peu de responsabilité ! ou alors de pharmacien hospitalier ou d'ars .... pas d'investissement et bonne rentabilité de son emploi.
  • 18/04/2017 à 09:51
    Manu53
    alerter
    Stop à cette morosité!
    Allez-y tenir votre boite de plomberie électricité quand en 2008-2009 elle a perdu 50% d'activité avec la crise, ou encore votre pub, où vous pourrez être poursuivi si un jeune alcoolisé se tue en sortant de votre établissement et où vous ne compterez pas vos heures.
    Avec ce genre de message on ne fait que de la contre-pub à notre profession et on provoque la fuite de nos jeunes loin de l'officine, donc o, diminue la demande et de ce fait on fait baisser la valeur des cessions.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !