19/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Les premières cessions touchées par le coronavirus n’ont pas tardé à se manifester. Pierre Béguerie, président du conseil central A de l’Ordre des pharmaciens, rapporte déjà quelques cas de dossiers pourtant validés par ses conseils régionaux, pour lesquels l’acte de vente définitif n’a pas pu être signé parce que la banque n’a pas été en mesure, à cause de l’épidémie de coronavirus, de finaliser le prêt et débloquer les fonds. Selon ses estimations, dix à vingt pharmacies par région pourrait se retrouver ainsi au point mort. « Nous regardons ce qu’il en est et faisons notre possible pour faire aboutir les dossiers ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 19/03/2020 à 19:11
    Domino
    alerter
    Ce qui est à craindre c’est surtout un effondrement de la valeur des fonds de commerce, avec l’effondrement de l’économie consécutif à cette épidémie...
  • 19/03/2020 à 22:39
    Dios Mine
    alerter
    Il est préférable d'attendre la fin de l'épidémie avant toute vente ou achat pour ne léser personne. L'impact des ruptures a venir et de la réorganisation de la filière de fabrication des génériques va impacter les labos et par ricochet l'économie de nos officines. Il y aura un avant et un après et on peut comprendre que les banques soient dans l'expectative et les acheteurs aussi !
  • 19/03/2020 à 23:20
    Industrie
    alerter
    Tout comme l'immobilier il est urgent d'attendre !
  • 20/03/2020 à 00:43
    Thomas 17
    alerter
    Internet va prendre beaucoup de part de marché sur la cosmétique et les compléments alimentaires et une fois les habitudes prises, ce sera irrémédiable ! Les grosses pharmacies seront plus touchées que les petites qui n'en vendent plus beaucoup. Cela va impacter le CA et la marge ! Ce n'est pas le moment de vendre !
  • 20/03/2020 à 08:52
    Philippe 33
    alerter
    On avait du mal à trouver des salariés avant l'épidémie, je ne vous explique pas apres...la télémédecine, la vente par internet va s'accélérer mettant à mal nos chiffres d'affaire.
  • 21/03/2020 à 10:24
    drlouzou
    alerter
    Que je suis content d’avoir céder . Je ne fais plus que de l’enseignement et des remplacements . Vive l’indépendance , je peut enfin me consacrer à la qualité des actes pharmaceutiques . De toute façon la morale du Coronavirus (si morale il y a) est que nous allons peut-être revenir à de vrais valeurs professionnelle , les prix vont chuter . L’économie artificielle va enfin faire « PSCHITT » . Ou alors je me trompe complètement ....
  • 21/03/2020 à 10:24
    drlouzou
    alerter
    Que je suis content d’avoir céder . Je ne fais plus que de l’enseignement et des remplacements . Vive l’indépendance , je peut enfin me consacrer à la qualité des actes pharmaceutiques . De toute façon la morale du Coronavirus (si morale il y a) est que nous allons peut-être revenir à de vrais valeurs professionnelle , les prix vont chuter . L’économie artificielle va enfin faire « PSCHITT » . Ou alors je me trompe complètement ....
  • 21/03/2020 à 10:24
    drlouzou
    alerter
    Que je suis content d’avoir céder . Je ne fais plus que de l’enseignement et des remplacements . Vive l’indépendance , je peut enfin me consacrer à la qualité des actes pharmaceutiques . De toute façon la morale du Coronavirus (si morale il y a) est que nous allons peut-être revenir à de vrais valeurs professionnelle , les prix vont chuter . L’économie artificielle va enfin faire « PSCHITT » . Ou alors je me trompe complètement ....
  • 21/03/2020 à 10:24
    drlouzou
    alerter
    Que je suis content d’avoir céder . Je ne fais plus que de l’enseignement et des remplacements . Vive l’indépendance , je peut enfin me consacrer à la qualité des actes pharmaceutiques . De toute façon la morale du Coronavirus (si morale il y a) est que nous allons peut-être revenir à de vrais valeurs professionnelle , les prix vont chuter . L’économie artificielle va enfin faire « PSCHITT » . Ou alors je me trompe complètement ....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous reçu de nouvelles quantités de vaccins contre la grippe ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK