Trafic de Paxlovid : contrôles de pharmacies en représailles - 12/01/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
12/01/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Trafic de Paxlovid : contrôles de pharmacies en représailles

Getty Images

Ce sont les répartiteurs qui ont sonné l’alerte auprès des autorités sanitaires. Alors que les pharmacies commandent habituellement au fil de l’eau à leur grossiste 1 boîte de Paxlovid (nirmatrelvir/ritonavir), ils ont constaté - depuis une quinzaine de jours selon Alliance Healthcare répartition - des achats importants, de l’ordre de 100 à 200 boîtes, par certains pharmaciens d’Ile-de-France, de Paca (Marseille principalement) et du Grand-Est (notamment au niveau frontalier). « Nous avons eu connaissance d’une agence en Ile-de-France à laquelle une pharmacie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a commandé mille boîtes et une autre dont les stocks ont été mis à zéro suite à des commandes importantes de Paxlovid », rapporte Emmanuel Déchin, délégué général de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP). « Ce ne sont que quelques cas isolés », complète Alliance Healthcare répartition.

Ces trafics se ressentent sur les chiffres de vente de Paxlovid des pharmacies. « De début octobre à mi-décembre (semaine 49), le réseau officinal a vendu en moyenne 3 400 boîtes par semaine, alors que sur les trois dernières semaines de décembre (semaines 50, 51 et 52), il s’en est vendu 5 800 par semaine », indique David Syr, directeur général adjoint de Gers Data.

Contrôles et contingentement

Ces commandes atypiques ont fait l’objet immédiatement d’une information transmise de façon nominative à Santé publique France auprès de qui les répartiteurs se fournissent. « Conformément à leurs bonnes pratiques de distribution, les répartiteurs sont tenus de surveiller les ventes en quantités anormales et de les déclarer tous les mois à l’ANSM et à Santé publique France (pour les médicaments issus du stock Etat), ainsi les pharmaciens se livrant à des trafics ne peuvent pas agir en toute impunité », explique Lilia Bulteel, directrice générale en charge du commercial de Phoenix Pharma. 

Pour se procurer Paxlovid en quantité importante et l'envoyer en Chine et en Allemagne principalement, les trafiquants présentent aux pharmaciens des ordonnances étrangères d’origine asiatique ou des prescriptions de médecins généralistes français, falsifiées ou non. Face à la récente explosion des cas de Covid-19 en Chine, ils sont prêts à payer 200 euros la boîte qu’ils envoient ensuite en Chine en la revendant à prix d’or, selon Marie-Josée Augé-Caumon, membre du bureau de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

« La Direction générale de la santé (DGS) va se saisir de cette affaire de trafic et les pharmacies vont faire l’objet de contrôles », prévient Pierre-Olivier Variot, président de l’USPO, ajoutant qu’un contingentement à 20 boîtes par officine est déjà instauré. Il appelle les pharmaciens à la vigilance face à ces demandes illicites et à se montrer attentifs aux prescriptions présentées. Les pharmaciens ne peuvent pas exporter de médicaments et ne peuvent faire de la vente au détail que pour leur patientèle. S’ils contreviennent à ces règles de dispensation, ils s’exposent à de lourdes sanctions pénales et financières.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 12/01/2023 à 21:24

    alerter
    Affligeant
  • 12/01/2023 à 21:47
    Rixtou
    alerter
    Han!!! Pas bien!! J’espère que les mec il ont gardé les ordonnances !
  • 12/01/2023 à 22:02
    ouf
    alerter
    dérapage du "quoi qu'il en coute " !?
  • 12/01/2023 à 23:27
    Cyrilm13
    alerter
    La chine a réouvert ;-)
  • 13/01/2023 à 08:01
    Medieval26
    alerter
    Quelle surprise! C'est combien le Paxlovid sur le marché noir chinois ?
  • 13/01/2023 à 08:10
    FF
    alerter
    On a toujours pas le retour des sanctions prononcées à l’encontre de ceux qui avaient fraudés avec les TAG … interdiction d’exercer et fermetures des pharmacies concernées dans les 3 mois après la découverte des faits ça pourrait en calmer certains !!!
  • 13/01/2023 à 08:48
    Marie Pinot, Pharmacien titulaire
    alerter
    Quelle honte pour la profession j espère que la sanction sera à la hauteur !!!!
  • 13/01/2023 à 10:38
    aapblanc
    alerter
    Essai
  • 13/01/2023 à 13:28
    Sophie 69
    alerter
    Ces pharmaciens doivent être interdit d'exercer à vie...
    L'ordre doit être très ferme contre ces moutons noirs qui salissent notre profession ...
    Il y a de moins en moins de conscience professionnelle......et plus aucune inspection dans les pharmacies.....
    Il y a aussi des sites internet qui te fournissent des fausses ordonnances. ....tu prends les médicaments avec ta carte vitale et ta mutuelle et ces sites internet te rachètent les médicaments contre argent ....
    Mais que font nos autorités ?
  • 13/01/2023 à 21:06
    drlouzou
    alerter
    Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
  • 15/01/2023 à 11:24
    GEGE
    alerter
    c'est GROS comme détournements et BON pour le business non scrupuleux ( pour une fois que l'on exporte du médicaments (humour) )
    .
    ALLIANCE SANTE a fait son BOULOT bien obligé , par obligation juridique et je vais vous dire pourquoi ;.

    Il faut que vous sachiez que ;

    "toutes personnes ou organismes qui a CONNAISSANCE d'exactions ou fraudes ou malversations ou détournements ou faute professionnelle législative grave ou meurtre etc .. , dont il est directement ou de façon collatérale CONCERNE est dans l'obligation de dénoncer la fraude aux autorités compétentes sous peine d'être poursuivi pour COMPLICITE d'avoir couvert le "problème" "
    CECI est valable pour TOUT et pour TOUS ... mais comme l'écrit DRLOUZOU ... il y a le reste par exemple si c'est politique il y a parfois une maladie qui apparait subitement "ALZHEIMER " (humour )
  • 15/01/2023 à 17:46
    BREZHONEG
    alerter
    On n'a pas beaucoup progressé dapuis les commandes de Neo codion cps par 1 000 boites,je trouve....Si le Pharmacien ARS se donne la peine d'aller demander 3 mois de factures de la pharmacie brezhoneg à l'OCP, il verra peut etre ce que le responsable informatique des ventes voit deja depuis longtemps..
  • 16/01/2023 à 16:38
    x
    alerter
    Sans vouloir faire de mauvais esprit, les régions concernées sont déjà celles qui avaient été épinglées par certains contrôles précédents (surfacturation de tests,....)
    Je dis ça, mais je ne dis rien....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !