18/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Vous pouvez également écouter cette actualité en podcastLa lettre réseau communiquée ce 18 mars par l’Assurance maladie et la Direction générale de la santé aux pharmaciens d’officine précise, en plus de la dotation par professionnel, la marche à suivre pour effectuer la traçabilité de la distribution des masques auprès des professionnels de santé et paramédicaux.    Réception Les pharmacies doivent apposer une étiquette spécifique stipulant « stock Etat » sur ces boîtes afin de les distinguer du stock habituel de l’officine.   Traçabilité Ces masques étant une denrée rare, un suivi fin des quantités remises à chaque professionnel va être mis en place. Les pharmaciens ont été informés ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 18/03/2020 à 16:23
    Pharmaben
    alerter
    Tout ceci n'est qu'une blague, rassurez-moi!

    Nos professionnels de santé, que nous avons du rappeler cette après-midi pour leur demander de nous rapporter une partie des masques distribués ce matin (et oui, après des semaines de teasing sur un nouvel envoi de masques, on nous communique le mode opératoire -différent du premier envoi, bien sûr- quasi 24h APRES la réception de ceux-ci), sont consternés: par le nombre de masques (chirurgicaux en plus, faudrait pas pousser hein!) qui leur sont généreusement attribués pour QUINZE jours, et surtout par l'intendance que cela implique pour nous, en ces périodes où, franchement, on a autre chose à foutre!

    Collectivités, Hostos, Ehpad, Soignants libéraux, ¨Police, Gardiens de prison, Douaniers... Tout le monde supplie pour avoir des masques!...

    J'espère qu'une fois tout ça passé, les têtes des (ir)responsables qui ont dimensionnés ces stocks EPRUS tomberont avec bruit et fracas!

    Attention à bien compter 6 masques et pas 7 hein surtout!...

    Un vrai scandale d'Etat...
  • 18/03/2020 à 17:40
    isaleb35
    alerter
    Tout à fait d' accord avec ce qui précède, je souhaite bon courage aux confrères situés en zones d'exposition à risque, car pour ne pas se tromper il faut passer 1/2 h pour savoir combien ils peuvent délivrer de masques, un vrai compte d'apothicaire vous me direz.... C est tout simplement un scandale, pour qui nous prend t'on?
  • 18/03/2020 à 18:51
    fed80
    alerter
    Oyé oyé, braves gens : Pas d'inquiétude, nos gouvernants veillent & ont tout anticipés : pour notre zone, dans le Pas de Calais, Ordre de ne délivrer que 18 masques par semaine & par diplome, pour les médecins, infirmières et ... pharmaciens, ... c'est tout !!!... Stock attribués 500 pour 2 semaines (soit pour 14 professionnels), fabriqués toujours en 2015, périmables toujours maintenant...en 2020...... et pour un Enarque c'est quoi la DLU ??
  • 18/03/2020 à 20:03
    roller33
    alerter
    Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, lors de son allocution, le président, pour évoquer les professionnels de santé en 1ère ligne en ville, a cité 2 corporations : les médecins ( c'est évident ) et les infirmières.

    Il n'est pas question de hiérarchiser l'importance des uns et des autres dans la mesure ou tous les maillons essentiels de la chaîne sont cités et se sentent ainsi soutenus.

    Il me semble que tout le personnel officinal est garant de la continuité des traitements et a aussi un rôle de stabilisation sociale pour éviter la panique. ( je rappelle que dans le personnel militaire de notre pays il existe un corps pharmaceutique qui peut être déployé en cas de force majeure ).

    De tout cela, il n'a pas été question.

    Dans la phrase suivante, Mr Macron a simplement évoqué les pharmacies comme point de retrait des masques.

    Tout est dit...

    Et tout à l'heure, le DGS vient de dire que pour économiser les masques, les médecins de ville doivent se mettre à la téléconsultation ( en faisant fi de la fracture numérique voire du non équipement numérique des patients ) et que dans le cas de consultations physiques, comme ils n'étaient pas confrontés à la tuberculose, il fallait recycler son masque quasi à l'infini.

    Mr Salomon a été interrogé sur la question de l'équipement du personnel des LABM pour réaliser les prélèvements de dépistage. Le plus placidement du monde, il a répondu que le médecin de ville prescrivait le test et que c'était à l'infirmière de faire le prélèvement.

    On est vraiment passé dans le nouveau monde et je pense que ça va vraiment mal tourner et laisser des traces.
  • 18/03/2020 à 21:31
    cabernet
    alerter
    et le pharmacien de base exténué qui a soigné des centaines de patients ne reçoit que des masques ...pédiatriques ! ..alors il rigole .. nerveusement !!
  • 19/03/2020 à 04:27
    Fanrice
    alerter
    Moi j'ai décider d'arrêter se soir plus de risque pour la gloire ou 1600 euro du travail il y'en aura toujours mais une vie on en a qu'une donc maison droit de retrait car pas de masque fpp2 on verra si mon titilaire me licencie tandis je trouverais une autre pharmacie ou un autre domaine mais je verrais mon fils grandir car quand j'entabd me gouvernement dire que tous va bien et en même temps on prépare des lit pour des soins palliatifs car il y'aura des priorusatiln mieux vaut il rester a la maison
  • 19/03/2020 à 04:29
    Fanrice
    alerter
    Et aussi je voulais pour ceux qui veulent continuer les préparateurs notamment ses 18 masque pour les pharmacien et professionnels de santé le moniteur dans sont article disait que cetait que pour les pharmacien or les préparateurs sont des professionel de sante comme stipuler dans le code la santé dans l'alerte recu il est bien marquer pharmacien et professionel de snate 18 masque chacun
  • 19/03/2020 à 09:42
    Czentovich
    alerter
    Quoi???
  • 19/03/2020 à 18:41
    BREZHONEG
    alerter
    On va faire comme du temps de Roselyne : on gardera les masques restants ,car ça couterait plus cher d'aller les recuperer apres la fin de ce cirque.Et comme ils sont tous rendus chez les autres prof.de santé,qui les attendaient avec impatience et les ont utilisés ou donnés a qui il fallait (les sous chimio-- je suis a coté d'un centre anti cancer ) leur bordereau cerfa 12888888888 est trop tardif et deja sans objet..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK