Titulaires : le syndicat des pharmaciens de la Loire (ex-USPO) va rejoindre la FSPF - 24/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
24/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Titulaires : le syndicat des pharmaciens de la Loire (ex-USPO) va rejoindre la FSPF

Le 28 mars prochain, l'assemblée générale de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) devrait voter en faveur du ralliement des 135 adhérents de l'ancien syndicat USPO Loire.
Getty Images

Sauf énorme surprise, la prochaine assemblée générale de la FSPF, qui se tiendra le 28 mars prochain, devrait acter l’adhésion des membres de l’ex-USPO Loire. « Après avoir entériné en juin dernier notre départ de l’Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), les 135 adhérents de mon syndicat ont voté il y a trois semaines une demande d'adhésion à la FSPF, son président m’ayant assuré que nous serions représentés à notre juste valeur, ce qui n'était plus le cas à l’USPO depuis le changement de statut en 2021. En supprimant le principe de représentativité des adhérents, l’USPO Loire se retrouvait avec le même nombre de voix des syndicats réunissant 20 ou 30 pharmaciens », confie Olivier Rozaire, qui devrait donc devenir dans quelques jours le président de la FSPF Loire.

Pierre Olivier Variot, le président de l’USPO, regrette bien évidemment ce départ, tout en le relativisant. « Au-delà des problèmes de personnes qui ont motivé cette décision, prise après qu'Olivier Rozaire ait été battu aux dernières élections à la présidence de l'USPO, ce ralliement ne sert pas le pluralisme syndical qui est à nos yeux essentiel, souligne Pierre-Olivier Variot. Deux syndicats, cela permet de représenter les différents courants d'idées au sein de la profession. Cela génère aussi de l'innovation, du challenge, et de la construction sur des projets. Sans l’USPO, je ne suis pas certain que l'avenant 11 aurait pu être signé en 2017 alors qu'il a profondément amélioré l'économie de l'officine. »

De son côté, Philippe Besset, le président de la FSPF, se félicite de ce ralliement. « Depuis le début de mon mandat, j'ai toujours été clair : je suis favorable à la réunification syndicale, rappelle-t-il. Parce que l'union fait la force, et parce qu’il est aussi illusoire de penser qu'il existe deux syndicats. Dans chaque département, une seule chambre patronale représente majoritairement la profession, la FSPF dans 80 % des cas. Je considère par ailleurs que la diversité n'est pas liée à l'appartenance à tel ou tel syndicat. Elle s’exprime dans les territoires au travers de la proximité des confrères avec les présidents des syndicats départementaux qui, à la FSPF, ont la possibilité de porter leurs idées et d'être entendus. »  Pour Philippe Besset, la réunification aurait aussi pour vertu d'apporter plus de cohérence. « Aujourd'hui, nous devons gérer deux négociations conventionnelles, et le directeur général de la Cnam joue avec cette division, regrette-t-il. Or, il est arrivé que sur certains points, nous étions en désaccord sans même savoir pourquoi. Un seul syndicat permettrait de voter d'une même voix un projet d’avenir clair. J’observe d’ailleurs que sur le terrain, les pharmaciens nous demandent de faire cesser les querelles car nous partageons, au final, la même vision sur l’essentiel. »

Olivier Rozaire partage le même constat. « C’est vrai que la rivalité syndicale nuit à la qualité des négociations conventionnelles, et agace les adhérents. Ce qui génère au final des pertes d’adhésion, précise-t-il en évacuant toute idée d'aventure personnelle dans la démarche qu'il a initiée. Je rappelle que je n'ai pas été battu aux dernières élections de l’USPO. Je me suis retiré avant le vote. »



Yves Rivoal

Les dernières réactions

  • 24/03/2023 à 23:20
    Jean Yves Thierry, Pharmacien titulaire
    alerter
    Olivier Rozaire qui a osé se faire élire président URPS sous la casquette USPO trahi ses électeurs, no comment.
  • 25/03/2023 à 09:27
    Sylvie Parent, Pharmacien titulaire
    alerter
    Si je lis bien, Olivier Rozaire a quitté l'USPO en raison du vote des nouveaux statuts, sur un sujet où rien n'a changé des statuts fondateurs dont il est cosignataire. L'USPO est comme son nom l'indique une UNION de syndicats. La seule chose que les statuts ont modifié est une harmonisation entre les syndicats départementaux et pluridépartementaux. Quand la FSPF l'autre jour avait annoncé 5 abstentions, ils parlaient de 5 départements ou de 5 adhérents ? Si c'est de 5 départements, c'est bien que le fonctionnement est identique...
    La raison invoquée semble être une fausse barbe, non ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !