Tests de dépistage du Covid-19 : les files d’attente s’allongent devant les pharmacies - 23/03/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
23/03/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Tests de dépistage du Covid-19 : les files d’attente s’allongent devant les pharmacies

Après plusieurs semaines d’accalmie, les contaminations au Covid-19 repartent à la hausse. Idem pour les tests de dépistage. De quoi mettre une nouvelle fois les équipes officinales à rude épreuve.
Getty Images/iStockphoto

La France fait-elle partie des pays en Europe (avec l’Italie, le Royaume-Uni…) qui ont levé trop brutalement leurs mesures anti-Covid-19 et qui se retrouvent confrontés à une nette remontée des cas positifs au Covid-19 ? C’est en tout cas l’avis de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Sous l’effet du sous-variant BA.2, environ 30 % plus contagieux - mais pas plus dangereux - que son prédécesseur, le nombre de contaminations au Covid-19 ne cesse de progresser : 89 002 en moyenne quotidienne le 20 mars 2022, versus 65 251 une semaine plus tôt. Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 ne baisse plus non plus. Ce dernier indicateur, très scruté par les autorités sanitaires,  sème le doute et relance les critiques sur une levée prématurée du port du masque par le gouvernement.

+ 20 % sur les tests de dépistage

Alors que le gouvernement prévoit une baisse de la tarification sur les tests antigéniques, le nombre de tests de dépistage au Covid-19 s'envole avec 3 151 700 tests réalisés sur la période du 15 au 21 mars 2022, soit une hausse de + 20 % par rapport à la semaine précédente. Avec un pic relevé sur la journée du lundi 21 mars à + 28 %. Les tests RT PCR font un bond de + 15 % à 1 280 000, tandis que le nombre des tests antigéniques explose de + 23,79 % à 1 868 000 réalisations. 

La vente des autotests chute

Les gens se présentant en officine pour un testing étant majoritairement symptomatiques, les autotests n’ont plus leur faveur. Les demandes sur cette catégorie de tests continuent de chuter. A la baisse de - 7,33 % sur la deuxième semaine de mars succède une autre, encore plus affirmée sur la troisième, de - 17,32 % à 3 700 autotests.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 23/03/2022 à 21:20
    Rixtou
    alerter
    Pas de masque=> donc augmentation des cas.
    Élémentaire cher Watson
    La question que l’on doit se poser: pourquoi faire des tests qui coûtent une blinde alors que la plupart des cas sont benin. La grippe acutellement est en plein boom et on fait pas de test, et il me semble que c’est un poil plus grave, non?
  • 23/03/2022 à 22:39
    Mastga
    alerter
    Normal, les congés payés ça le fait.
    Mettez un peu de coca dans votre nez pour le positif 100%

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !