10/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Tests antigéniques : une situation de burn-out ?

Dans sa pharmacie de Pantin en Seine Saint Denis, Collins Dongmo témoigne d’une fatigue qui s’accumule. Dans son officine, il observe le défilé des patients qui viennent se faire tester. Un défilé dans lequel les enfants sont de plus en plus nombreux. 

«  Ça devient douloureux pour nous, on est réellement en burn-out et on continue à le faire, mais vraiment en puisant dans nos ressources, par obligation et solidarité citoyennes. Autrement, franchement, on ne viendrait plus travailler parce qu'on n'en peut plus. C'est très épuisant. », raconte Collins Dongmo, titulaire à Pantin (Seine-Saint-Denis). Pour lui, comme pour ses confrères partout en France, les jours se suivent et se ressemblent : des tests encore et encore. Avec une nouvelle patientèle qui a fait son apparition : les enfants. Depuis le lundi 3 janvier, jour de la rentrée scolaire après les vacances de Noël, un test sur quatre les concerne.

« On teste beaucoup. Et nous d'ailleurs, on se pose la question de la nécessité d'autant de tests, surtout par rapport au protocole scolaire. On nous envoie des enfants de quatre à six ans à tester, et dans la pratique, il y a des fois où on n'y arrive pas. Par moments, les enfants ne comprennent pas pourquoi on les expose à autant de contraintes. Donc, on a le sentiment que le protocole scolaire est un peu trop poussé, surtout pour les jeunes enfants. », conclut Collins Dongmo.






Jules Pigeat

Les dernières réactions

  • 10/01/2022 à 20:06

    alerter
    Je suis vraiment d’accord. Bientôt le burn-out. Vivement la fin
  • 10/01/2022 à 20:14
    Renô
    alerter
    Hemmm... Surbouse, charlotte ? GANTS ?
    Prélèvement mal effectué , il nous a fait du nasal profond là !
    Oui on est presque en burn-out mais si déjà on teste alors autant le faire correctement !
    Le minimum est de faire VRAIMENT du NASOPHARYNGE !

    Ras-le-bol de tout une série de mes confrères mauvais testeurs à la chaine et de tous ces pseudo centres de dépistages qui ratent des positifs avec des prélèvement du bord du nez !
  • 10/01/2022 à 20:58
    Boulazed
    alerter
    Le monsieur n'a pas besoin de charlotte, il n'a pas de cheveux
  • 10/01/2022 à 22:33
    Pmpm
    alerter
    On va traumatiser toute une génération d’enfants en leur faisant subir des tests invasifs, hier faits par des professionnels de santé, demain par des étudiants en n’importe quoi, par n’importe qui aurait un brevet de secourisme… enfants victimes d’un gouvernement qui ne sait plus comment se sortir de la crise et qui voit l’échéance électorale approcher à grand pas
  • 11/01/2022 à 06:24
    Suppo
    alerter
    Les Énarques ne sont pas encore habilités à tester , comment se fait ce ?
  • 11/01/2022 à 07:25
    Sidonie
    alerter
    Le combat contre le COVID devient une arme électorale, saturant les médias, et empêchant la campagne électorale de se dérouler normalement.
    Tester de manière abusive, est une absurdité couteuse, inutile, épuisante.
  • 11/01/2022 à 14:15
    flo4985
    alerter
    Grand ras le bol aussi pour ma part et quand on annonce à la télévision que seulement 3 autotests suffiront aux enfants pour retourner à l école s'ils sont cas contact pourquoi attendre la fin de semaine pour mettre en application cette nouvelle règle ? Faire des annonces le dimanche pour une application le lundi ça n a dérangé personne
  • 11/01/2022 à 14:15
    flo4985
    alerter
    Grand ras le bol aussi pour ma part et quand on annonce à la télévision que seulement 3 autotests suffiront aux enfants pour retourner à l école s'ils sont cas contact pourquoi attendre la fin de semaine pour mettre en application cette nouvelle règle ? Faire des annonces le dimanche pour une application le lundi ça n a dérangé personne
  • 11/01/2022 à 16:08
    tnttnt
    alerter
    "On va traumatiser toute une génération d’enfants en leur faisant subir des tests invasifs" au moins tu m'as bien fait rire :D
  • 11/01/2022 à 22:08
    Pmpm
    alerter
    Le dernier DGS est pittoresque… demain vous donnez gratuitement 3 autotests que vous n’avez pas sur présentation d’une attestation disponible vendredi ! Où est le problème ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !