Test d'un enfant scolarisé : comment gérer l’absence d’un salarié ? - 07/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
07/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Test d'un enfant scolarisé : comment gérer l’absence d’un salarié ?

Si l'un de vos collaborateurs doit s'absenter de l'officine pour récupérer son enfant de moins de 16 ans afin de le faire tester après un cas positif au Covid-19 détecté dans sa classe, savez-vous quelles sont les dispositions à prendre ? 
DR

Cette première semaine de rentrée des classes rime avec explosion du nombre de classes fermées - 9202 sur un total  527 200 classes en France - un chiffre trois fois supérieur au précédent, datant du 16 décembre, avant les vacances de Noël, qui était de 2970 classes fermées. Un casse-tête pour les parents, mais aussi pour les chefs d'entreprise ! Pour l'heure, aucune disposition ne concerne les absences liées à la réalisation de tests antégéniques. Ces dernières ne sont donc pas considérées comme du temps de travail effectif. Autrement dit, vous n'avez pas l'obligation de les rémunérer. Mais rien ne vous empêche non plus d’accorder une autorisation d'absence rémunérée ! Pour tenter de simplifier un peu les choses, le gouvernement a annoncé jeudi 6 janvier au soir, soit 3 jours après l'entrée en vigueur du nouveau protocole sanitaire dans les écoles, qu'il ne sera désormais plus nécessaire de refaire un test antigénique si un nouveau cas positif apparaît dans la classe dans un délai inférieur à 7 jours. Et si le résultat de l'enfant dudit collaborateur est négatif, mais que sa classe est fermée, l'établissement scolaire se doit quand même d'accueillir les enfants de soignants, comme lors du premier confinement en mars 2020. Un petit bémol, à ce jour, ni le gouvernement, ni le ministère de la Santé n'a fourni la liste des postes concernés.

Mais si le résultat du test est positif, l’enfant, s’il a moins de 12 ans, devra être isolé pendant 5 jours, si le test antigénique ou PCR réalisé le 5e jour est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures. Si ce n’est pas le cas, la durée d’isolement est de 7 jours. Les enfants de 12 ans et plus vaccinés sont soumis à la même règle. Sans vaccination ou avec une vaccination incomplète, la période d’isolement passe à 7 et 10 jours.

Pour garder l’enfant, l'un des deux parents peut bénéficier d'un arrêt de travail dérogatoire indemnisé d'une durée de 7 jours, sans délai de carence, avec un complément employeur, qu’il soit vacciné ou non. Pour bénéficier d'indemnités journalières, le salarié doit alors déclarer directement son arrêt de travail sur le téléservice mis en place par l’Assurance-maladie. Cette dernière s'assurera que votre collaborateur est bien identifié comme cas contact à risque. Si c'est le cas, il recevra une attestation d'isolement valant arrêt de travail dérogatoire qu'il devra vous présenter.



Yves Rivoal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !