12/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

En France, près de 6 000 pharmacies ne réalisent pas de tests antigéniques. Un pourquoi du comment qui interroge à l’heure où les files d’attente s’allongent devant celles qui testent massivement.

Alors que la France organise une campagne de dépistage massif contre le Covid-19, environ 6 000 pharmacies sur un total de près de 22 000 ne réalisent pas de tests antigéniques, selon les chiffres de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF). Un phénomène pas si marginal et « compréhensif au regard de l’investissement exigé par le dépistage du Covid-19 en officine. Dans certains cas, les équipes sont insuffisantes, les locaux ne le permettent pas… », a déclaré Carine Wolf-Thal, la présidente de l’Ordre national des pharmaciens, mercredi 12 janvier. Mais, à l’heure où tous les médias montrent des queues interminables devant les pharmacies, les titulaires qui ont fait ce choix ont tout simplement l’impression d’être montrés du doigt par leurs confrères, voire le gouvernement… De mauvais élèves en quelque sorte qui ne participeraient pas à l’effort collectif demandé. Michel Leroy, titulaire dans le 13e arrondissement à Paris et Denis Millet, installé à Nantes (Loire-Atlantique), nous expliquent sans détour les raisons de leur choix. « Nous sommes quatre officines à moins de 70 mètres l’une de l’autre. Trois d’entre elles testent déjà. Je me suis concentré sur autre chose pour enrichir l’offre du quartier », témoigne Michel Leroy. Quant à Denis Millet, il a voulu maintenir le bon équilibre de son équipe et s’est concentré sur la vaccination.






Audrey Chaussalet

Les dernières réactions

  • 12/01/2022 à 20:01
    pharmacien
    alerter
    Y en a marre d'être traité de tire-au-flanc alors qu'on affronte la crise sans flancher depuis deux ans... Non, on ne fait pas de tests antigéniques. On en a fait plus de 2000 l'an dernier, on était les seuls de la ville (8 officines) mais aujourd'hui on n'a juste plus le temps. On répond au téléphone qui sonne sans cesse, on défait et refait des procédures pour s'adapter aux changements de doctrine toutes les 48h, on répond aux questions des patients qui n'y comprennent plus rien, et deviennent de plus en plus agressifs, on délivre des autotests, dont on explique le fonctionnement, patiemment, 200 fois par jour. On assure les délivrances de masques aux patients fragiles, de tests antigéniques aux professionnels de santé, on vaccine aussi, tous les jours, avec des plannings de dingue et la galère qu'on connait à déplacer des dizaines de rdv suite aux raccourcissements successifs du pass vaccinal... Et puis, à côté de tout ça, accessoirement, on continue à assurer notre boulot normal, celui de pharmacien. On donne tout depuis deux ans, on a constamment la tête sous l'eau, on y passe nos soirées, nos dimanches, sans jamais nous plaindre... alors on aimerait juste un peu plus de reconnaissance que ces leçons à 2 balles.
  • 12/01/2022 à 20:14
    adrienne
    alerter
    Bah oui, toujours plus...!!!!!! On est déjà à +70% de fréquentation entre vaccination et autotests. Vous croyez qu'on fait quoi, qu'on se tourne les pouces ???
  • 12/01/2022 à 20:37
    ouf
    alerter
    Je ne fais pas de test covid et je m en réjoui aujourd'hui parce qu'un cabinet infirmier est venu s'installer à coté de la pharmacie et c'est leur travail les prélèvements .
    On forme une équipe pluridisciplinaire !
  • 12/01/2022 à 22:17
    yanikooos
    alerter
    Bienheureux les confrères qui ne se s y ont pas mis. Moi je regrette!!je suis à bout. Et impossible de faire machine arrière
  • 12/01/2022 à 22:56
    nhl
    alerter
    " Impossible de faire machine arrière " : et pour quelle raison ?
  • 13/01/2022 à 08:39
    PIPO74
    alerter
    Nous l'avons pourtant fait, las des agressions verbales ou physiques et des avis Google incendiaires - Nous ne testons plus les enfants des écoles et nos patients réguliers - Je ne dirai pas que nous ne testons plus non plus les non vaccinés car ce ne doit pas être légal mais si ça l'était nous ferions bien cette sélection car 90% de la population qui a sa vie entre parenthèse depuis deux ans pour 10% de .... ça commence à bien faire !!!
  • 13/01/2022 à 09:15
    Enspiké
    alerter
    2 ans ? Euh le vaccin n’existe que depuis 1 an
    non ?
  • 13/01/2022 à 09:21
    erwann
    alerter
    Depuis le début je n'en fait pas, n'ayant pas assez de personnel ni de locaux adaptés. De plus on s'était organisé localement avec les infirmières qui assuraient à tour de rôle une présence en drive pour les prélèvements. Depuis, j'ai encore moins de personnel, je ne risque donc pas de m'y mettre. Que le ministère me trouve un pharmacien à temps complet pour assurer le boulot de base, c'est à dire faire les délivrances de médicaments, + une personne pour faire les prélèvements et on verra à ce moment la...
  • 13/01/2022 à 09:55
    ingwe
    alerter
    je fais partie des mauvais élèves car je ne fais pas les tests.
    je ne culpabilise pas de ne pas me soumettre à la politique
    actuelle de dépistage.
    pour autant, je ne me tourne pas les pouces!!
  • 13/01/2022 à 12:40
    Eleglin
    alerter
    La question que l on doit se poser c est combien de pharmacies ont l effectif et les locaux adaptés pour une activité qui requiert du temps, de l organisation et des conditions d hygiene adaptés. Je salue les confrères qui ne se sont pas lancés dans cette voie parce que les conditions n etaient pas reunies et je ne doute pas qu ils contribuent autrement à la santé publique (vaccination ainsi que dispensation qualitative des ordonnances etc.) L important c est de faire bien et ne pas s engager à faire trop ou mal.
  • 13/01/2022 à 13:34
    petitsilex
    alerter
    J ai décidé de ne pas faire les tests ni la vaccination Covid , nous sommes une petite officine .C est vrai que certains clients ne comprennent pas que nous ne les fassions pas mais autour de nous nous avons un centre de vaccination et des infirmières libérales qui les font ! Nous essayons de gérer la crise au mieux et de nous concentrer sur notre cœur de métier le médicaments l ordonnance et les conseils !Je pense que depuis 2ans nous nous sommes trop éloignés de notre métier ! Ce n est pas une critique envers mes confrères testeurs c est juste une constatation en espérant une fin rapide de cette pandémie !
  • 13/01/2022 à 13:43
    BREZHONEG
    alerter
    Fin rapide ::Ca pourrait etre bientot, si ce qu'on a remarqué sur les courbes d'evolution de la contamination se verifie pour celle là aussi : à montée rapide correspond souvent une descente toute aussi rapide.
  • 13/01/2022 à 14:15
    hydrangea27
    alerter
    Nous sommes dans un centre commercial :
    - en 2020, nous avons eu le droit aux masques à prix coutant
    - en décembre 2021, pendant les fêtes aux auto-tests
    - nous dépassons très largement les 60 ans!!
    Nous vaccinons, nous avons fait les auto-tests surveillés
    Place aux jeunes!! Nous protégeons en priorité notre santé.
  • 13/01/2022 à 16:17
    Jojo34
    alerter
    Nous ne faisons pas les tests antigéniques car nous n'avons pas les capacités organisationnelles et surtout car je pense que cela n'est qu'un immense gaspillage d'argent. Nous vaccinons dans la limite de nos moyens. J'aurais par ailleurs tellement aimé que la profession refuse collectivement la délivrance d'autotests gratuits après l'autorisation de vente donnée aux grandes surfaces qui a permis (à nouveau) de nous faire passer pour des voleurs. Nous sommes d'un masochisme vertigineux.
  • 13/01/2022 à 16:44
    pierrick
    alerter
    Tant que la profession courbera l'échine croyant un jour être reconnu en haut lieu, nous serons traités pour ce que nous méritons....
    Stop à la servitude à gogo qui ne permet que des tâches supplémentaires rénumérées par un transfert de marges que nous avions auparavant et in fine travailler plus pour gagner la même chose...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !