30/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

A l’occasion des 12es Rencontres de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), Pierre Beguerie, président du Conseil central A de l’Ordre des pharmaciens, a adressé un avertissement, pour l’instant sans frais, aux pharmaciens qui ont mis en place un service de téléconsultation dans leur officine, sous couvert de l’avenant n° 15 à la convention pharmaceutiques, à des fins purement commerciales. « Certains pharmaciens utilisent cet avenant pour faire du business sur le dos des patients, alors qu’il y a une dizaine de cabinets médicaux autour de leur pharmacie », explique-t-il. Rappelant que ce service doit être proposé dans l’intérêt ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 31/01/2020 à 06:35
    dede17
    alerter
    Mr BEGUERIE portera plainte contre les pharmaciens qui feront de la télémédecine alors qu’il y a des prescriteurs autours ne veulent plus prendre de patients dont certains sont depuis des années sans médecin traitant ! Nous pouvions enfin apporter une réponse à nos patients qui n’en peuvent plus. Mais est-ce qu’il va aussi porter plainte contre les pharmaciens qui font des transferts et qui emmènent dans leur grands pôles médicaux tous les médecins déjà existants (donc n’apportent rien !) et qui récupèrent la clientèle de tous les autres pharmaciens du secteur ?
  • 31/01/2020 à 07:52

    alerter
    Alors si le Dpc ne se rend pas obligatoire ( en pratique obligatoire de être informé et à jour et puis nécessaire et obligatoire quand on aime ce que l’on fait) les adjointes et préparateurs auront eux les temps de se former hors le 35 h de travail,,?
  • 31/01/2020 à 08:20
    rab74
    alerter
    le rapport dpc (déjà obligatoire) /telemédecine? le brexit n'est même pas effectif que déjà on ne parle plus français dans cette tribune?
    Que dire des sociétés qui proposent leurs téléconsultations effectuées par des cabinets (?) anglais ou jersiais, avec prescriptions aux produits et posologies fantaisistes? encore une fois, un truc pas cadré au départ ne peut pas l'être àl'arrivée! je suis peut-être old school, mais plus je lis les textes , moins je comprends comment on peut pratiquer sans faire de c..... En tant que responsable CO, M Beguerrie et ses co-religionnaires auraient dû se réveiller plus tôt (zônage géographique et démographique en particulier).
  • 31/01/2020 à 10:41
    BREZHONEG
    alerter
    J'avais proposé sur ce forum de commencer la télé medecine par les zones de desert medical avec autorisation de l'ARS,pour eviter de voir des peoples se faire installer leur cabine dans leur villa a St TROP. .On y vient..... .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Redoutez-vous de nouvelles ruptures de stock de médicaments à cause du coronavirus ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK