Téléconsultation en officine : un nouveau relais de croissance émerge - 11/05/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
11/05/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Téléconsultation en officine : un nouveau relais de croissance émerge

Ce n’est pas un hasard si la convention nationale pharmaceutique 2022 a défini de nouvelles modalités de rémunération pour développer l’assistance à la téléconsultation en officine. La crise sanitaire n’est pas parvenue à intégrer définitivement cette nouvelle pratique dans le quotidien des Français, mais elle pourrait constituer un levier de croissance.
Getty Images/iStockphoto

La téléconsultation plafonne à 4 % des consultations médicales en 2022, selon des données du GERS. Le développement de la téléconsultation au sein du réseau officinal pourrait constituer un ressort indéniable, d’autant qu’elle a déjà pris racine dans 10 % des pharmacies. Telle est, en effet, la part de celles qui ont réalisé au moins une téléconsultation depuis le début de l’année 2022. Et David Syr, directeur général adjoint de GERS Data, de constater que la pyramide des âges s’inverse concernant les flux de patients ayant réalisé une téléconsultation en pharmacie par rapport aux flux de patients fréquentant habituellement l’officine. « La téléconsultation permet d’avoir des passages de patients plus jeunes en pharmacie pour un accompagnement et une prise en charge globale de leur santé », remarque-t-il.

Une analyse fine de ces flux de patients montre que ce sont majoritairement les femmes (62 %) qui ont recours à la téléconsultation en officine (leur proportion est moindre, 56 %, concernant la fréquentation habituelle d’une pharmacie) et que les tranches d’âge les plus intéressées par ce service sont les 20-29 ans (13 % des femmes, 8 % des hommes) et les 30-39 ans (11 % des femmes, 7 % des hommes). Entre 60 ans et 89 ans, les femmes ne sont que 13 % à téléconsulter en officine et les hommes 6 %.

Le développement de la téléconsultation en officine reste très inégal selon les régions, son recours étant corrélé avec la difficulté d’accès au médecin. A la fin du premier trimestre 2022, le poids de cette téléconsultation est le plus élevé en Ile-de-France (25 %), devant les Hauts-de-France (14 %), la région Auvergne-Rhône-Alpes (12 %), l'Occitanie (9 %) et le Centre-Val de Loire (9 %). Les régions les plus à la traîne sont la Bretagne (2 %) et la Corse (0 %).



François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !