23/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Fabienne Colin

Arrivée de cabines de téléconsultation chez Monoprix oblige, l’Association des entreprises de télémédecine (LET) a réagi le 22 avril « suite à la diffusion du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) fustigeant l’installation de cabines de téléconsultation dans des supermarchés », un communiqué du CNOM daté du 20 avril. La structure, qui regroupe une quarantaine d’acteurs privés comme Doctolib ou Qare..., y « appelle à ne pas se tromper de diagnostic », dans un pays où « 10 millions de patients n’ont aujourd’hui pas de médecin traitant désigné ». Et de poursuivre : « La télémédecine, sans résoudre tous les problèmes de l’offre de soins actuellement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 23/04/2021 à 18:01
    fflori
    alerter
    Je ne pense pas que la société Tessan, qui fournit les cabines à Monoprix, existe encore dans 3 ans. Les cabines seront débranchées et serviront de colonne moris. A 1500€ mensuel, il va falloir que se soit vendeur...
  • 24/04/2021 à 17:41
    BREZHONEG
    alerter
    Les ARS doivent piloter la mise en place, en commencant par les deserts medicaux.Pharmacien local et sa municipalité pourront alors leur presenter ensemble des projets de cabine.Sans cela ,ça va virer au grand n'importe quoi, riches footballeurs en installant
    chez eux,clubs de gym en faisant autant.....et donc plein de medecins , deja pas nombreux pour les malades agés, qui seront bloqués devant clavier +ecran par la socété machintrucking qui "developpe le concept"....
  • 27/04/2021 à 11:36
    BREZHONEG
    alerter
    Facheuse coincidence, Besset annonce qu'il espere pouvoir faire supprimer des emplois d'adjoints en retirant les medicaments chers du chiffre d'affaires a declarer aux ARS .Comme Orangetelecom annonce(BFM radio) ,qu'avec la 5G et la Fibre, il mettra sur le marché une cabine a 3 000 e mois la location, on voit d'où peut venir la tresorerie necessaire (achat 80 000 e) . On a "vendu" l'idée de la Telé medecine en la presentant comme un remede aux deserts medicaux. A ces prix là,il est certain qu'on y verra peu d'entre elles. Le marché juteux, c'est là où il y a des aglos peuplées deja bien equipées en services medicaux divers,a qui on va piquer beaucoup de malades, d'ordonnances ,et d' honoraires grace a la cabine merveilleuse..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK