08/03/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
calculatrice, bilan, comptable, chiffre, croissance Pixabay

Les premières statistiques publiées par les cabinets d’expertise comptable Norméco (sur 240 officines sélectionnées) et AdequA (145 pharmacies) pour 2017 réservent une agréable surprise : dans la continuité de 2016, les principaux ratios économiques de l’officine moyenne : chiffre d’affaires HT, marge commerciale, marge brute en valeur et en pourcentage, y compris l’excédent brut d’exploitation, sont stables. Voire en légère augmentation !

Ainsi, dans l’échantillon de Norméco, le CA HT, en moyenne de 2,038 M€, progresse de 1,08 % et cette tendance s’applique à chacune des catégories d’officines à l’exception des pharmacies dont le CA est inférieur à 1 million d’euros. La marge commerciale progresse de 1,11 % et la marge brute totale de 1,51 % grâce à la bonne tenue des prestations de service (+ 9,14 %). 

Avec un CA moyen similaire (2,132 M€), l’officine type d’AdequA enregistre une hausse de 1,52 % de son CA et de 2,09 % pour sa marge. 
Les activités à 2,1 % restent stables, la baisse significative des ventes de princeps correspondant aux première et deuxième tranches (-2,35 %) et celle - à un degré moindre – de génériques (- 0,26 %) sont compensées par la hausse des ventes de produits chers (+ 7,96 %). Ces derniers commencent à prendre une part très importante des ventes de médicaments remboursables (23,03 % en valeur). 

Les deux cabinets comptables font le même constat : la croissance globale est certes tirée par le bon score des produits chers, mais surtout par les bonnes performances sur les activités non remboursables (sur la TVA à 5,5 % : + 5,25 %, sur la TVA à 10 % : + 1,05 % et sur la TVA à 20 % : + 5,87 % dans les officines AdequA). Ces activités « non remboursables » comptent pour 30 % de l’activité totale.
La rentabilité est préservée, autour de 14 %-15 %, et progresse en valeur (de 1% environ) dans les deux études. Comme en 2016, les frais de personnel ont été maîtrisés, se stabilisant en moyenne autour de 11 % et 12 %. Revers de la médaille, les conditions d’exercice, de plus en plus compliquées, réclament une plus grande implication des titulaires.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 09/03/2018 à 07:17
    MAURICE
    alerter
    Tout va bien 240 pharmacies sélectionnées (sur quels critères?) en 2016 la moyenne était de 1.6K€ ici 2.1 K€.
    Je considère cette étude comme biaisée.
    Attendons les résultats de toute la profession.
    PRODUITS CHERS: Ces derniers commencent à prendre une part très importante des ventes de médicaments remboursables (23,03 % en valeur). Et cela n'inquiète personne.
    Hier ma marge était de 5%, bien sur ça va se lisser.
    Mais est-il prévu de revoir les tranches de CA pour assistant, car avec 0% de marge sur 20% du CA, comment financer un assistant ?
  • 09/03/2018 à 09:25
    pharmaciencensuré
    alerter
    Il n'y a aucun médicaments à 0% de marge et il y a près de 30 ans que notre marge n'est plus linéaire.
    En moyenne il se dispense 1 MEDICAMENT CHER par jour et par officine sur les 400 dispensés journellement.
  • 09/03/2018 à 11:51
    BREZHONEG
    alerter
    Un autre groupe de Cabinets Comptables attire l'attention sur la croissance des revenus venant des services....mais il ne s'agit pas de l'apport des entretiens,car un 4eme Comptable rappelle que les honoraires 1.02 et 2.76 doivent etre placés dans les services,ce que certains Cabinets ne font pas.
  • 09/03/2018 à 12:10
    pharmaciencensuré
    alerter
    Ce sont les statistiques des clients des cabinets comptables qui sont publiés, pas celle de la profession.
    Par exemple le taux de marge du réseau est établi à partir de la somme des C.A et la somme des marges brutes, le ratio donnant un taux de marge inférieur de près de 5 points à celui établi par les cabinets comptables .....ou nos syndicats.
  • 10/03/2018 à 09:40
    BREZHONEG
    alerter
    Ceci dit, il y a des gens qui ont une curieuse conception de la stabilité....les pharmacies s'eteignent par centaines depuis 3 ou 4 ans,les survivantes sont agressées de toutes les façons immaginables, mais R.A.S.C'est stable. Et je viens de recevoir l'affiche "prochaine phie a 60 km" qui fait sourire mes clients ,habitants d'une ville où il y en a encore plusieures. Quelle efficacité dans la defense du reseau !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK