06/04/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
CGP, bilans, pharmacies, dents, dentiste,, sourire, gencive, bouche Pixabay

Réalisées à partir d’un panel de 1740 officines, les statistiques professionnelles de la pharmacie présentées par le groupement CGP lors de la 4e table ronde des partenaires, ce vendredi 6 avril à Paris, font montre d’une activité économique satisfaisante de l’officine.

En 2017, le chiffre d’affaires HT progresse en moyenne de 0,47 % à 1,834 millions d’euros. 
Si le « hors médicament remboursable » tire vers le haut l’activité en enregistrant une croissance de 3,03 %, le segment à TVA 2,1% subit une baisse mesurée (-1,19 %) au regard de l’année précédente (- 2,19 % en 2016) et en comparaison à l’indice des prix à la consommation INSEE des produits pharmaceutiques (- 2,62 %). « Cette baisse moindre est liée à l’évolution de 11 % des produits chers (de PFHT > 150 €) dont la part représente aujourd’hui 20 % des ventes », explique Joël Lecoeur, expert-comptable CGP à Caen (Calvados).

Pourtant critiqués, les honoraires de dispensation jouent à nouveau leur rôle d’amortisseur à la baisse des prix, ceux-ci passant de 148 k€ en 2016 à 154,9 k€ en 2017. En particulier, ils ont été salutaires pour les petites officines qui vivent beaucoup des ordonnances. « Ces honoraires contribuent à près de 40 % de la marge commerciale sur les ventes de médicaments remboursables (hors remises, elles-mêmes stables à 36,5 k€ en moyenne) et à 27 % de la marge brute globale, toutes activités confondues », précise-t-il. 

Dans le détail des tranches de CA, les tendances ne changent pas : baisse de 1,48 % du CA des officines les plus vulnérables (< à 1M€), progression de 1,74 % pour celles au-dessus de 2 M€.

Toutes les officines ont vu leur marge brute globale évoluer en valeur (+ 1,05 % en moyenne), à l’exception des petites officines précitées (- 0,21 %). Même tendance pour l’EBE qui enregistre une hausse de 3200 € en moyenne (+ 1,37 %), après avoir été toutefois en baisse de 6000 € en 2016. Stables également, les frais de personnel représentent 10,66 % du CA HT contre 10,57 % en 2016.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 06/04/2018 à 16:47
    pharmaciencensuré
    alerter
    Ce sont les statistiques des clients CGP, pas celles de la profession.
    A noter qu'avec une augmentation de volumes de 4,5% et une augmentation de 11% des produits à PFHT > 150 € le C.A à TVA 2.10% baisse....bizarre
  • 07/04/2018 à 07:04
    MAURICE
    alerter
    Et ce sont les chiffres de 2017 l'arrivée massive des produits chers (déjà 20% du CA en 2017 ) vont faire croitre le CA et plonger la marge.
  • 09/04/2018 à 18:54
    drlouzou
    alerter
    Ben , à pas vu

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK