Soutien aux officines : êtes-vous dans un territoire fragile ? - 24/02/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
24/02/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Soutien aux officines : êtes-vous dans un territoire fragile ?

Getty Images

Un décret relatif aux territoires fragiles est actuellement en préparation. L’objectif premier de ce texte est de maintenir les officines fragiles de ces territoires ouvertes alors que leurs titulaires seraient tentés ou contraints de les fermer faute de repreneur ou parce qu’elles sont insuffisamment rentables. Le décret doit fixer les modalités de fixation de ces territoires fragiles et d’éligibilité des pharmacies à des aides conventionnelles ou de toute autre nature. Le ministère de la Santé a saisi les syndicats d'officinaux.

​​​​« Il nous sollicite d’une part pour définir ces territoires qui concernent entre 3 % et 5 % de la population française, d’autre part pour donner notre avis sur les moyens de soutenir les officines structurantes situées dans ces zones », précise Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), au cours de son point d’actualité du 24 février.

Quelles sont les pharmacies concernées par ce décret ? « Ce sont celles situées dans un territoire où les populations mettent 10 à 15 minutes pour se rendre dans la pharmacie la plus proche et qui pourraient à l’avenir mettre 30 minutes, voire plus, pour s'y rendre si l'officine en question venait à fermer », répond-il. Sur la base de ce texte, « des groupes de travail mis en place dans chaque agence régionale de santé (ARS) seront chargés de procéder au zonage de ces territoires », poursuit le président de la FSPF.

Ce syndicat souhaite, dans la cadre de la prochaine négociation conventionnelle avec l’Assurance maladie qui se tiendra à la rentrée 2023, trouver un modèle économique stable pour ces officines structurantes via notamment un honoraire pour la continuité des soins dans un territoire dépourvu de médecins, dès lors qu’elle n’est plus assurée que par le pharmacien.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 25/02/2023 à 09:07
    LULILA
    alerter
    J'ai bien peur que 5 à 7 % ne soit pas la réalité ,de trés trés nombreuses pharmacies rurales et petites sont en danger de part surtout du départ des médecins
  • 26/02/2023 à 15:35
    jjc
    alerter
    Anjou CA 800 hors boites très chères EBE reconstitué 130 ,71 ans Faire offre.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !