11/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Les incidents récurrents sur la plateforme Si-Dep (Service intégré de dépistage et de prévention), - bugs, ralentissement des enregistrements en particulier aux heures de rush du dépistage, résultats tardifs pour les personnes testées - sont désormais résolus, selon des informations communiquées par la Direction générale de la santé (DGS).Cet outil national, mis en place en mai 2020 pour recenser les résultats des tests virologiques, a été mis à mal la première semaine de janvier par la multiplication des tests anti-Covid-19. À l’origine de ces dysfonctionnements qui peuvent durer entre moins de cinq minutes et deux heures et se répéter plusieurs fois dans la journée, une ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 11/01/2022 à 15:02
    tnttnt
    alerter
    Il était temps !
  • 11/01/2022 à 18:30
    Marlou95140
    alerter
    Enfin! Ca fait plusieurs fois qu'on a pas pu faire toutes les déclas (et pire, mercredi et jeudi dernier on n'a pas déclaré une centaine de personnes à cause des bugs) à cause de quoi certains clients nous tapent dessus comme si c'était notre faute!
  • 11/01/2022 à 22:50
    PAPAVER
    alerter
    @Marlou : Ben oui les gens nous assimilent aux petits soldats de la secu, Aujourd'hui des clients sont venus se servir dans une vasque avec des autotests (en vente ) en disant les uns aux autres c'est gratuit oui oui c'est gratuit on peut se servir !

  • 12/01/2022 à 06:12
    smartiz19
    alerter
    Trop tard, à présent la bascule va dans le sens des autotests pour les minots, et bientôt ce sera pour tous.

    Donc moins de tests antigéniques en perspective.
    Ouf ! de soulagement ! pour tous ceux qui les pratiquent car de mon côté, j'ai dû choisir entre la vaccination et les tests antigéniques. Et j'ai préféré la vaccination, pour la reconnaissance accrue et pour marteler que je suis prêt à faire tous les autres vaccins dont je dispose dans mon frigo ! C'est cela, je l'espère, notre future mission d'accompagnement.

    Bien m'en a pris de ne pas me lancer dans les tests antigéniques, car je suis seul pharmacien, avec seulement 2 préparatrices. Les petites officines comme moi, à 5 kms d'une ville, ont probablement opté pour une stratégie identique.
    5 après-midi par semaines, je vaccine, tout de même. Ne dîtes pas que ne fais rien, non plus, les amis ;)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous l'impression que la suractivité liée aux tests et à la vaccination anti-Covid-19 vous fait perdre d'autres clients ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !