14/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Pixabay

Ayant démissionné en novembre 2018 du collège sérialisation du CIP « France MVO », la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a demandé au ministère de la Santé de reprendre en main le dossier dans l’intérêt des patients. C’est dans ce cadre que de nouveaux travaux ont été lancés entre le ministère et ce syndicat.

A cette fin, la FSPF invite les pharmaciens à répondre à un bref sondage afin de mieux connaître leurs pratiques en matière de contrôle de réception des commandes et d’évaluer le taux d’équipement des pharmacies dédié au traitement desdits commandes.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 15/01/2019 à 07:11
    MAURICE
    alerter
    Depuis des mois on sait que la sérialisation est inadaptée, mal conçue, inutile, chronophage.
    Mais les thuriféraires de l'IA ont décidés que l'IA était la solution à tous les problèmes.
    Désolé mais je ne partage pas l'adoration de nos gouvernants.
  • 15/01/2019 à 07:29
    rab74
    alerter
    autant de lignes de facture que de boites délivrées: va falloir des ordonnances format A4 voire poster pour imprimer les tickets vitale, et la moindre panne d'électricité ou de scan bloquera totalement la chaineEt quelle capacité de stockage pour nos ordinateurs?...sacré progrès! il suffirait de pénaliser sévèrement le commerce "underground" de médicaments, d'unifier les prix au niveau européens (hein, l'allemagne qui achète les médicaments des hôpitaux grecs!)pour ne pas avoir besoin de cette usine à gaz que personne ne semble prët à gérer.
  • 15/01/2019 à 13:24
    tnttnt
    alerter
    Je trouve que vous râlez bcp !
    Oui ça peut être chronophage, mais attendons de voir car pas de solution définie aujourd'hui...
    Inutile ? Alors là je ne partage pas du tout votre avis !
    Etre capable d'identifier et d'alerter tous les patients concernés lors d'un retrait de lot, cela me semble essentiel. Et empêcher nos (nombreux ?) confrères de recycler les boites cyclamed, moi je suis pour !
  • 17/01/2019 à 06:43
    MAURICE
    alerter
    Afin de faire face à cette surcharge de travail je réclame un honoraire de sérialisation, que j'estime à 150 millions pour la filière officine.
    Je dis inutile, car, la chaîne pharmaceutique est largement sécurisée, à mois que l'objectif est de créer des trous dans la chaîne du médicament, notamment par internet.
    Que les boites aient un numéro pour vérifier un lot pourquoi pas, mais le système tel que prévu, est une catastrophe prévisible.
    Et bien heureux le patient qui repartira avec une ordonnance complète.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK