07/07/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

« La France est le pays le plus en retard dans la mise en œuvre de la sérialisation ». Tel est le constat de la Direction générale de la santé (DGS). Fortement inquiète de cette situation, elle a adressé fin mai un courrier aux syndicats de pharmaciens et au Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) afin qu’ils incitent les officinaux à se lancer, enfin, dans la sérialisation. France MVO a également envoyé un mail aux officinaux début juin pour leur rappeler de se connecter à France MVS. Seule la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France a réagi, le 3 juillet, en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 07/07/2020 à 18:44
    Jarod
    alerter
    C'est vrai que c'est TELLEMENT LA priorité voyons ! Au lieu de nous les casser avec ça que les instances françaises et européennes se mettent au travail sur les RÉELLES problématiques du médicament !! prix, rupture, AMM !!!!
  • 07/07/2020 à 19:53
    pharma56
    alerter
    Est-ce que tous les médicaments que l'on a dû importer pour faire face aux pénuries portaient bien un code datamatrix lisible par nos logiciels ??
    Bien d'accord avec Jarod: au lieu de nous imposer cette "usine à gaz" inutile, penchons nous sur d'autres problèmes beaucoup plus urgents....
  • 07/07/2020 à 19:56
    ricbo
    alerter
    et les masques, et les masques,.......
  • 07/07/2020 à 20:22
    raoult
    alerter
    Alors, on vous charge encore un peu plus la barque ?
    Vous n'avez pas fini de souffrir, car vous ne savez pas dire non.
    La Direction générale de la Santé est aux mains des Kouchner boys, leurs amis déboulonnent les statues et vous ils vous gâtent, car ils vous détestent.
    Tout cela est politique. Comprenez un jour que vous avez 22.000 lieux pour dire tout haut, osez !


  • 07/07/2020 à 20:27
    fed80
    alerter
    NON à cette TYRANNIE BUREAUCRATIQUE galopante DE TECHNOCRATES qui ne font que travailler avec leurs langues sans jamais rien mettre en pratique !!
  • 07/07/2020 à 20:44
    pharmago
    alerter
    dommage que résopharma n 'ai pas eu le marché
  • 07/07/2020 à 20:55
    Dominique Jullien, Pharmacien titulaire
    alerter
    - c'est un casse tête quand on utilise un automate ( sans robot rangeur) .
    - ça nécessite une liaison internet rapide , avec débit , et sans coupures : ce qui n'était pas toujours le cas pendant le confinement où les réseaux étaient très sollicités .
    - ça coûte 44€ par an ( au début ... ) pour se voir imposer une charge de travail supplémentaire ... qui devrait au contraire être rémunérée .
    - ça interdit le droit à l'erreur ou au changement d'avis des patients et des aidants ( je voulais pas ce médicament , je voulais pas dans ce labo , je n'en voulais qu'une boite , c'est pas remboursé j'en veux pas , le médecin s'est trompé de dosage ,etc) - ça risque d'être compliqué quand on prépare les ordonnances sur commande avant que le patient soit physiquement présent avec sa carte vitale.
    - Idem quand on fournit des structures de soins qui font souvent des erreurs de commande .

    démontrez moi le contraire et je réviserai peut-être ma position .
  • 07/07/2020 à 21:09
    moula
    alerter
    Pas gratuit du tout en plus des 44 euros Lgpi me fait payer 170 euros ou 190 euros selon le formule et si décision avant le 30 juillet après ce délai cela sera plus cher.Je ne suis pas d'accord pour payer quelque chose qui nous est imposé et va nous pourrir notre quotidien qui n'est déjà pas facile.
  • 07/07/2020 à 21:32
    gibbs
    alerter
    Comme tous mes confrères qui ont réagi, je suis furieux de cette nouvelle contrainte inefficace et coûteuse en temps non rémunéré
    Je ne l'appliquerai que sous la torture !!!
  • 07/07/2020 à 22:51
    ouf
    alerter
    pour ma part hors de question de brancher cette nouvelle usine a gaz sur mon système informatique tant que je n ai pas la fibre .
    déjà bien assez de bug avec le DP
  • 08/07/2020 à 07:29
    rab74
    alerter
    tout à fait d'accord avec julien: technocratie galopante et inutile, coûteuse...et, oui, on devrait être rémunérés puisqu'on va faire une partie du travail des douaniers! on paye nos connexions, on paye nos logiciels et leur maintenance, on va payer pour une connexion supplémentaire qui va nous compliquer la tâche! "sans dec"? les allemands travaillent comme des sagouins (qui a retrouvé dans ses officines des médicaments volés dans les hôpitaux du sud de l'Europe?) et il faudrait se pourrir (un peu plus) la vie pour s'aligner sur eux? des amendes? nos autorités ont laissé faire n'importe quoi au nom du sacro saint libéralisme auto régulé, et il faudrait qu'on mette la main à la poche pour faire semblant de rattraper le coup?
  • 08/07/2020 à 08:42
    tnttnt
    alerter
    Pas de quoi fouetter un chat, ils l'ont mis en place partout et on fera la même chose. Il faut toujours que ça se passe de manière compliquée en France, c'est fou
  • 08/07/2020 à 08:45
    Citrobilou
    alerter
    NON. NON et NON. Trop, c'est trop ! y en a marre.
    Je ne le ferai que sous la contrainte et puis c'est tout ! Na !
  • 08/07/2020 à 09:03
    raoult
    alerter
    tnttnt n'est surement pas un professionnel de santé
  • 08/07/2020 à 10:27
    charlie 67
    alerter
    C'est CERTAIN qu'il y aurait une ROSP nous incitant à le faire qu'on serait moins sur les freins. Si on estime l'amende à 1million d'euros pour 22500 officine, ça ferait... 44.44 € tiens tiens les chiffres sont têtus.
    Si je résume on nous paie 1 M€ pour faire le job et a France n'a pas d'amende. Mais non l'ETAT nous demande de provisionner l'amende. Ahurissant. on est réeelement dirigés par des branques
  • 08/07/2020 à 11:27
    brucine
    alerter
    "ça interdit le droit à l'erreur ou au changement d'avis"

    Le logiciel comporte normalement une option d'annulation et de réactivation de la sérialisation sous un maximum de 10 jours.

    Cela dit, c'est vrai que c'est une vraie usine à gaz, dont les coûts ne sont pas forcément que logiciels (tout le monde n'a pas au comptoir des scanners dignes de ce nom), mais dont l'inconvénient principal reste le temps passé.

    L'automate ne change pas grand-chose au problème puisque, avec ou sans, il faut en principe scanner chaque boîte.

    Enfin, nul doute que la CPAM est ravie puisque, même si la sérialisation n'est en principe qu'une mesure européenne anti contrefaçon, elle empêchera certains de revendre plusieurs fois les mêmes boîtes, particulièrement celles rendues en volume par les maisons de retraite pour patient décédé.
  • 08/07/2020 à 12:02
    BREZHONEG
    alerter
    iL Y A EU UNE CIRCULAIRE de la FEDE, il y a quelques jours , qui attirait l'attention sur la gratuité possible de la connexion....signée Besset...
  • 08/07/2020 à 12:07
    BREZHONEG
    alerter
    Sérialisation
    Comment répondre à l’obligation ?

    Face au retard pris par la France dans le déploiement de la sérialisation, le ministère de la Santé ordonne à la profession de s’engager rapidement dans le dispositif.
    France MVO vous a adressé récemment un courrier vous incitant à souscrire au connecteur payant du Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens. Bien que le dispositif proposé utilise le circuit du dossier pharmaceutique et apporte une plus-value, France MVO aurait dû vous proposer une alternative gratuite.
    En effet, vous êtes en droit :
    • Soit de vous connecter gratuitement directement en ligne au répertoire géré par France MVO en utilisant simplement un lecteur optique de code Datamatrix.
    • Soit d’utiliser une solution intégrée dans votre logiciel métier qui utilise ou non le connecteur proposé par l’Ordre national des pharmaciens moyennant le paiement d’une cotisation annuelle de 44 € HT à l’Ordre ainsi que potentiellement d’une tarification de service par votre éditeur de logiciel.
    Rapprochez-vous de France-MVO (info@france-mvo.fr) et de votre éditeur de logiciel pour connaître les variantes des solutions développées et leurs tarifs.
    La sérialisation est un dispositif inefficace et contraignant, qui n’en est pas moins obligatoire. Pour autant, une solution logicielle sans frais doit être proposée aux officinaux et la FSPF veillera à faire respecter les droits des pharmaciens.
    Afin de vous aider dans vos démarches, nous vous proposons un guide gratuit à télécharger ici répondant aux principales questions que vous vous posez.



    Confraternellement,
    Philippe BESSET
    Président de la FSPF
  • 08/07/2020 à 12:41
    Industrie
    alerter
    Bien d'accord avec @tnttnt , l'Allemagne a réalisé la stabilisation sans encombre. Chaque comptoir dispose d'un petit écran où le numéro de série s'affiche pour le patient à chaque scan. Cela a plus que freiner les importations et les double facturations.
  • 08/07/2020 à 12:43
    Industrie
    alerter
    Pas stabilisation mais serialisation . Le correcteur d'orthographe ne connait pas ce mot ....
  • 08/07/2020 à 13:31
    tnttnt
    alerter
    @raoult : je suis titulaire...
  • 08/07/2020 à 14:47
    charlie 67
    alerter
    Philippe BESSET
    on sait que cette histoire dure depuis des années et qu'entre le problème de la falsification des médicaments et les soit-disant fraudes de tous nos confrères qui sont des malhonnêtes notoires, "on" cherche" toutes les solutions pour nous fliquer encore plus. Le tiers payant c'était déjà pas mal et nous y sommes tous allés comme les moutons.

    pourquoi LES syndicats n'ont-ils tout simplement pas
    1- refusé
    2- négocié une rémunération là dessus, avec les copains USPO qui sont les petits génis des centimes grapîllés n'ont-ils rien revendiqué
    3- refusé au nom des pharmaciens qu'ils sont sensés représenter en s'alliant avec l'Ordre qui implicitement nie la sécurisation du circuit du médicament, laissant entendre que les grossistes sont des plateformes mafieuses et que les laboratoires pharmaceutiques ne donnent aucune garantie de non falsification quand on leur commande des milliers de boites.

    Maintenant que LES syndicats et que l'Ordre se sont encore une fois aplatis devant les diktats de la bureaucratie, on vient nous expliquer que si on ne respecte pas la loi on va nous couper la tête?

    mais de qui se moque - t - on ?

    qui représentez vous?
  • 08/07/2020 à 14:49
    galenus
    alerter
    du permis de conduire...
  • 08/07/2020 à 16:10
    Fabrice 33
    alerter
    @charlie 67 : les syndicats ne peuvent pas négocier grand chose : la profession nest pas assez uni . Le malheur des uns fait le bonheur des autres. C'est la dure loi du commerce ! Notre profession est devenu trop hétérogène. Des officines a 34 % marge versus des officines à 27 % ...
  • 08/07/2020 à 16:25
    charlie 67
    alerter
    ce n'est pas parce que la profession n'est pas unie que les syndicats ne la représentent pas bien , c'est parce que les syndicats ne repésentent pas bien les confrères qu'ils se fâchent et partent dans tous les sens. Si la Fédé avait été droite dans ses bottes il n'y aurait pas eu secession.

    sur cette affaire de sérialisation c'est lamentable et la lecture des réactions me laisse à penser que je ne suis un cas isolé.
  • 08/07/2020 à 17:04
    JMM
    alerter
    Philippe Besset n'est pas assez leader pour s'imposer. N'est pas Gartner qui veut. Sans leader charismatique et médiatique, la profession ne sera pas défendue. Nous n'avons pas de pouvoir de nuisance , seul un soutien massif de la population et des médias peut nous aider dans les negos. SANS CELA NOUS SERONS JUSTE UNE VARIABLE D'AJUSTEMENT.
  • 08/07/2020 à 18:50
    raoult
    alerter
    La Direction Générale de la Santé, c'est Jérôme SALOMON. Il a débuté dans l'administration grâce à KOUCHNER, il a participé à Terra Nova, travaillé avec Marisol TOURAINE. Donc, gauche de la gauche.
    Pour ce qui est des médias : Le Monde, Libération, Elle, Les Inrocks, Le Parisien, 20 minutes, Hufftington, etc, même gauche de la gauche.
    Pour ce qui est de la population, en vis à vis il va te soutenir et puis elle rentre regarder Scènes de Ménages M6 où le pharmacien est caricaturé lamentablement, mais combien de téléspectateurs sont dupes.
    Avant d'être nuisible et donc politiquement incorrect, il y aura l'article de presse prouvant que le pharmacien a le plus gros revenu, puis une action de la Concurrence menaçant le monopole avec l'aide de l'Europe, qui est la responsable de la mise en place de la sérialisation.
  • 08/07/2020 à 19:28
    charlie 67
    alerter
    c'est certain que quand on part perdu d'avance on ne mène aucun combat. Nos actuels présidents de syndicat n'ont pas tout à assumer, ils représentent un groupe de défaitistes

    les combats que l'on ne mène pas sont perdus d'avance
  • 08/07/2020 à 22:36
    BREZHONEG
    alerter
    a Fabrice 33.La Profession n'est pas assez unie ? Mais elle l'est !
    Unie pour ne rien faire.Suivant en cela les consignes des syndicats de ne pas suivre ceux qui veulent s'organiser pour agir, en les accusant de diviser la Profession.Moi je trouve que 2 syndicats pour ceux qui s'en foutent et laissent faire, et un 3eme pour ceux qui veulent ameliorer, c'est une tres bonne idee d'organisation , a mettre en place rapidement.
  • 08/07/2020 à 23:14
    fed80
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/07/2020 à 10:23
    pascal.r
    alerter
    Pour La France.
    - En quoi la sérialisation résoudra 99.99 % de l'essentiel de la problématique des faux médicaments qui est leur vente sur le net.
    - En quoi la sérialisation résoudra les 0.01 % restant qui ne concerne que les pays ayant dérégulé leur système de santé et donc pas la France
    - En quoi la sérialisation résoudra les 0.01 % restant des pays ayant dérégulé, mais qui n’empêche pas une vente d'un faux au comptoir si elle se fait avant celle du vrai médicament qui lui ne pourra plus être délivré
    etc etc...
    Tout cela est très complexe et INEFFICACE, alors qu'il aurait suffit d'interdire toute vente sur le net, interdire les courtiers en médicaments et recentrer l'approvisionnement sur les grossistes (qui eux pourraient faire la sérialisation)
  • 10/07/2020 à 12:28
    Eleglin
    alerter
    Je suis surpris par des réactions qui me semblent inappropriées. Que le dispositif soit jugé inutile ou contraignant importe peu, au final c est un dispositif qui s impose à tous, et qu il faudra mettre en place. Tergiverser et jouer le rôle du français râleur ne donnera pas une bonne image de la branche française et ne jouera pas en faveur du monopole. C est précisément ce type de difficultés qui servira la cause des GMS....
  • 10/07/2020 à 18:33
    pascal.r
    alerter
    Eleglin
    Il est plus que certain que la sérialisation se fera, qu'on le veuille ou pas, c'est comme tout le reste !
    Mais je ne vois pas bien
    - en quoi cela solutionne l'essentiel des faux médicaments, c'est à dire internet
    - comment cela peut t'il empêcher, dans les pays dérégulés, la vente d'un faux dans une pharmacie (faux médoc avec le datamatrix qui va bien) avec pour corolaire le blocage de la délivrance du vrai produit ensuite
  • 10/07/2020 à 19:49
    raoult
    alerter
    Eleglin, chevalier blanc face à la GMS qui vend du cheval pour du boeuf, etc.
    Elle n'en veut plus la GMS des médicaments, elle est pas folle, elle a vu ce que ça devient. Elle préfère rester opportuniste, one shot, comme pour les masques. Là, où elle a fait du CA, toi tu les as enregistré scrupuleusement et donné, tout en te faisant reprocher de ne pas en avoir pour ta clientèle.
    C'est tout à fait le discours bien politiquement correct qui impose de courber le dos tout le temps face à des mesures inutiles mais imposées de façon arbitraire.
    Esprit critique et bon sens devient Français râleur.
    Dans le mur...
  • 15/07/2020 à 18:25
    BREZHONEG
    alerter
    ....et puis RAOULT, il faut,n'est ce pas, creer des emplois,au besoin artificiellement, et donc, les changements de normes, de facon de travailler , etc , ca tombe dru !!! Avec l'aide de la contrainte et de l'intimidation (attention, si vous avez un probleme, vous etes responsable et votre assurance, trop heureuse, ne voudra rien payer ! et si c'est un controle,menace d' amende salée !)) D'autres professions, comme les hoteliers , ont bien remarqué l'usage abusif de la Reglementite aigue les contraignant à d'incessants travaux souvent inutiles.Ils ont organisé des manifs devant l'Assemblée et le Parlement a Srasbourg sur le theme :"arretez de nous emm..en produisant sans cesse de la norme !!" .Mais chez nous ,fatalisme a tous les etages.
  • 16/07/2020 à 19:59

    alerter
    Et qui va payer le personnel supplémentaire pour scanner toutes les boites

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK