06/07/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
personnes, filles, femmes, étudiants, amis, faculté, pharmacie Stocksnap/Pixabay

La loi sur l’Orientation et la réussite des étudiants publiée le 9 mars 2018 supprime les régimes de sécurité sociale étudiante à compter de la rentrée 2018 pour les nouveaux étudiants. Le texte a pour effet également de supprimer la cotisation de 217 € qui devait être payée par l’étudiant lors de son inscription. Cette nouvelle règle concerne les étudiants en pharmacie, comme l'ensemble des étudiants de l'enseignement supérieur. 

Désormais, le jeune qui débute ses études supérieures continuera d’être affilié à son régime de protection sociale, le plus souvent celui de ses parents. Il n'aura aucune démarche à réaliser au titre de l’assurance obligatoire. En revanche, les règles du régime d’assurance complémentaire demeure inchangée, il pourra à ce titre avoir besoin de conclure un contrat avec le régime complémentaire de son choix.

Afin de disposer d’information à jour, l’assurance maladie encourage les étudiants à se créer un compte sur le site ameli.fr ou sur l’application mobile, à mettre à jour leurs informations personnelles, et à s’assurer que l’organisme de sécurité sociale dispose de leur RIB et de la déclaration du médecin traitant.

Les étudiants déjà inscrits au titre de l’année 2017/2018 conservent leur régime étudiant à titre provisoire pour l’année 2018/2019. Ils seront rattachés à la CPAM de leur lieu de résidence à compter du 1er septembre 2019. Si à cette date, ils n’ont plus le statut d’étudiant, ils devront réaliser les démarches d’inscription au régime de sécurité sociale.






Anne-Charlotte Navarro

Les dernières réactions

  • 07/07/2018 à 11:33
    aydouda
    alerter
    Mon diplôme je l’ai déposé lors de l’ouverture de la pharmacie internationale de l’ Hippodrome à Paris
    En 2006 le premier octobre.
    Mon dernier caducée je l’ai reçu en 2017
    Cordialement
  • 07/07/2018 à 14:56
    brucine
    alerter
    And so what, quel rapport avec le sujet?
  • 07/07/2018 à 17:10
    BREZHONEG
    alerter
    La preuve est faite (s'il fallait encore la faire) que le projet Hirsch Tabuteau de reunir cnam et mutuelles est parfaitement a la portée de la Secu. Si on refuse cela aux Francais, c'est qu'il y a magouille pour ne pas deranger le confort de gens douillettement nichés dans le fromage du Social.
  • 07/07/2018 à 19:31
    brucine
    alerter
    Je ne vois pas non plus le rapport.

    Ce que l'on appelle par abus de langage les mutuelles étudiantes sont de fait des régimes obligatoires, et qui ont d'ailleurs abandonné la gestion complémentaire lue en carte par certaines.

    C'est surtout la gabégie de la gestion de ces organismes dont certains dirigeants ont confondu la caisse avec la leur ou celle de partis politiques qui nous vaut cette décision.
  • 09/07/2018 à 16:06
    BREZHONEG
    alerter
    Ca commence a faire un beau tableau de chasse: apres les petits politicailleurs d'amphi (style Cambadelis) qui coulaient la mnef à intervalles reguliers,on avait eu la msa , notre rsi, ainsi que la Mutualité de l'exemplaire Teulade.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK