Salaires : la CFDT réclame à son tour une nouvelle augmentation - 15/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
15/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Salaires : la CFDT réclame à son tour une nouvelle augmentation

Getty Images/iStockphoto

Comme la Fédération Force Ouvrière, la CFDT Santé-Sociaux fera elle aussi jouer la clause de revoyure afin de demander une nouvelle augmentation du point lors de la Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation (CPPNI) du lundi 25 avril. « Sur ce sujet, nous sommes sur la même ligne que FO, confirme Stevan Jovanovic, secrétaire fédéral en charge de la branche santé libérale de la CFDT Santé-Sociaux. L’accélération de l’inflation en ce début d’année, et la hausse du smic de 2,6 % programmée pour le 1er mai vont nous inciter à réclamer une nouvelle hausse du point d’au minimum 5 % si l’on veut conserver une certaine dynamique en matière de rémunération et couvrir la perte de pouvoir d’achat des salariés liée à l’augmentation du coût de la vie ».

Agents d’entretien et rayonnistes : les grands oubliés

La centrale syndicale entend aussi remettre sur la table deux de ses revendications principales : la suppression de l’échelle de raccordement et le positionnement du premier coefficient 100 à 10 % du salaire minimum interprofessionnel de croissance (smic). « Pour nous, il n’est pas acceptable que la grille des agents d’entretien ou des rayonnistes commence en dessous du smic, même si leur rémunération bascule automatiquement au smic, explique Stevan Jovanovic. Lors de la dernière négociation de révision de la grille de classification, les discussions avec les centrales patronales n’avaient abouti qu’à un toilettage sur quelques termes. Et lorsque j’ai à nouveau abordé le sujet lors d’une réunion avec la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) il y a une quinzaine de jours, cette dernière a réitéré son opposition en arguant que cette mesure induirait une augmentation globale des rémunérations. Mais, nous allons continuer de nous battre pour que les 10 % de salariés en officine rémunérés à des coefficients compris entre 100 et 230 bénéficient eux aussi du taux plein d’augmentation du point comme les préparateurs et les pharmaciens, et en étant payés 10 % au-dessus du smic », conclut Stevan Jovanovic.



Yves Rivoal

Les dernières réactions

  • 15/04/2022 à 21:00
    cpvxo
    alerter
    Transformer la grille en brut en nette c est tout!
  • 15/04/2022 à 21:08
    pharmacovigilant
    alerter
    Oui, il faut augmenter le personnel de plus que l ' inflation pour rémunérer dignement le personnel méritant.
    Pour cela , il faut améliorer la marge des entreprises , ce qui s annonce mal avec la baisse de prix des tests et les baisses annoncées sur les génériques (TFR)
  • 16/04/2022 à 09:01
    Flipper 95
    alerter
    Augmentation des salaires importante à venir surtout liée à la demande / a l’offre. Incompatible avec l’évolution des ressources. Une seule solution : passer à 14 000 pharmacies. Soit moins de personnels mais mieux payés pour maîtriser la masse salariale globale
  • 16/04/2022 à 09:19
    CEM
    alerter
    Augmenter la marge des entreprises et donc mieux rémunérer ses salariés serait bien facile avec une baisse des cotisations patronales .
  • 20/04/2022 à 18:55
    Yvan
    alerter
    il faut surtout acheter moins cher les pharmacies .....
    Et tendre en moyenne vers 65 % du chiffre en moyenne ....
    Les groupements poussent à la hausse les prix de ventes.....
    C'est que la soupe est encore tres bonne ....les salaires doivent donc suivre !
  • 20/04/2022 à 18:59
    Vanessa
    alerter
    Ne pas hésiter à changer de pharmacies pour faire augmenter son salaire. C'est la meilleure solution pour vivre correctement. Je peux vous dire que ça marche très bien et c'est super facile à trouver.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !