15/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Coup de tonnerre sur la réunion du 14 novembre entre les syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO) et l’Assurance maladie. Son directeur général, Nicolas Revel, a annoncé qu’il comptait reprendre sur la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour 2019, le surplus de ROSP sur les génériques versé aux pharmaciens en 2018 au titre de la ROSP 2017. Pour mémoire, cette ROSP s’est élevée en moyenne à 7126 euros par pharmacie. C’est la performance sur la substitution de Crestor (groupe « génériques » de la rosuvastatine) qui est à l’origine d’un montant de ROSP supérieur à ce qui était ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 15/11/2018 à 18:16
    lacantlaura
    alerter
    C’est un scandale, veulent ils que nous ne generiquions plus?
  • 15/11/2018 à 20:26
    voyant
    alerter
    prochaine étape : Blocage des remises a 30% , et versement par les labos de 5% a la sécu !
    2 gagnants et 1 perdant ..............
    Votre avis ?
  • 16/11/2018 à 07:26
    MAURICE
    alerter
    On s'est retrouvé avec 1300 € d'indus. Après vérification, il s'est avéré, que cette vérification a été faite, par des incompétents, et pratiquement tous les cas, vont faire l'objet d'une contestation. Il serait temps, que CPAM arrête de nous prendre pour des Vassaux.
    L’État est impécunieux, et un très très mauvais gestionnaire, qui abuse de sa position dominante.
    Samedi je mettrais donc mon gilet jaune, afin de montrer mon mécontentement.
  • 16/11/2018 à 07:32
    rab74
    alerter
    (... texte non conforme à la charte du forum) les toubibs font les heures qu'ils veulent (chez nous c'est ni mercredi, ni samedi, ni après 18h), ne prescrivent toujours pas en dci, ne coopèrent pas et on ne leur reprend rien? nous atteignons les objectifs, et, malgré nos baisses de revenus, nous développons les nouvelles missions et on se fait faire les fonds de poches? Que monsieur revel s'assure que les AT, AME et autres joyeusetés soient règlés dans les temps et sans indus 2 ans + tard avant d'envisager de tondre les moutons! Il veut vraiment qu'on fasse les comptes de ce qui ne nous est pas payé? allez collègues, grèves sur les évolutions métiers, délivrance "brute" des médocs...pas de fautes, mais report des coûts réels sur la médecine de ville et l'hôpital : petits soins, prise de tension, contrôle de glycémie hop, chez le toubib! faut arrêter de perdre du temps à jouer au bon samaritain et à se faire marcher sur la tête! arrêter de contacter les prescripteurs quand erreurs de poso, ordo pas conforme, pas signée: retour à l'envoyeur, les comptes seront vite faits.
  • 16/11/2018 à 09:57
    PIPO74
    alerter
    Tous des voleurs !!!

    Vive les gilets jaunes et la révolution ...
  • 16/11/2018 à 11:04
    PIPO74
    alerter
    Vous ne savez pas la meilleure annoncée par un ami médecin ?

    Lorsque nous vaccinerons (à perte après avoir payé les gants, le traitement des DASRI et le temps passé avec la personne et ensuite en administratif) un de leurs patients ils toucheront une indemnité.

  • 16/11/2018 à 13:48
    pharmaco2b
    alerter
    donner c est donner!!!reprendre t es le fils du serpent!!contine de mon enfance!!!
  • 16/11/2018 à 14:02
    pharmaco2b
    alerter
    @PIPO74..entendu sur europe 1 a 7h il y a une semaine:une fraction du virus de la grippe commune a toutes les souches de virus de la grippe connues a ce jour a ete decouverte!!!cela impliquerait une primo-vaccination et un rappel tous les 5 a 10 ans!!Pharmaciens,tous a la certification ARS pour vacciner(phase d essai clinique en cours--mutisme des Labos)tous les 10 ans!!!
  • 16/11/2018 à 14:47

    alerter
    @rab74 ben oui évidement vous le découvrez ? Ceux qui travaillent bien ne sont pas récompensés et ceux qui font du chiffre progressent et feront fermer les premières citées. C’est ce que l’état souhaite, fermeture de la moitié des pharmacies avec l’aide des banques qui ne soutiennent plus les pharmacies de moins de 2 millions d’euros. Donc pensez business ou changez de métier sinon cela va être une longue descente en enfer.
  • 16/11/2018 à 15:03
    BREZHONEG
    alerter
    Personnellement,j'ai toujours pensé que la Secu est un ennemi, et non pas un partenaire de negociation loyal.Il est temps de passer dans l'opposition a son action et a sa fausse image de bienfaitrice.
  • 16/11/2018 à 15:29
    dream34
    alerter
    La sécu a toujours été un "ennemi" et en plus nous faisons son boulot via le tiers-payant!! les remises légales sur facture pour les génériques sont une bombe à retardement car tôt ou tard, elles vont bien sûr diminuer et nous ne pourrons que subir mais c'est grâce à cette marge que nous pouvons continuer aujourd'hui!!! tous en jaune!!
  • 16/11/2018 à 15:31
    dream34
    alerter
    Tout ceci sans aucune étiquette politique car c'est tout pareil et même l'élu "sans étiquette", à la tête de la France actuellement, le montre et le prouve bien!!!
  • 16/11/2018 à 15:41
    patin
    alerter
    on doit mettre un gilet jaune ou un gilet vert

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Continuez-vous à ouvrir des DMP ?



MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK