16/01/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
DGCCRF, pharmacie, Lactalis, produits DR

Il est trop tôt pour avoir précisément connaissance des fautes imputées à la quarantaine d’officines identifiées comme n’ayant pas procédé au retrait des produits Lactalis après réception de l’ordre de rappel des lots concernés. 

Dès à présent, pour Gilles Bonnefond, président du syndicat USPO, « 97 % des pharmaciens ont fait le job ». Lors d’une conférence de presse ce mardi 16 janvier, il estime que le contrôle de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) peut avoir porté sur des produits n’appartenant pas à la liste concernée par les différentes vagues de retraits. Peut-être la mise en cause porte-t-elle dans certains cas sur un affichage déficient en officine de l’alerte envoyée par les autorités. Les boîtes incriminées peuvent également avoir été retirées des rayons mais pas encore expédiées au grossiste, énumère Gilles Bonnefond.

« L’ordre des pharmaciens va faire son travail de contrôle et de sanction s’il y a eu faute professionnelle. Dans tous les cas, nous sommes loin des linéaires entiers de produits Lactalis restés en vente libre après les alertes en GMS. »






Les dernières réactions

  • 17/01/2018 à 03:35
    coco
    alerter
    ON aime bien polémiquer sur les pharmaciens dans le milieu journalistique... Les pharmaciens sont leur "tête de turc" préférée. Normal vu les millions en pub que versent Leclerc et ses potes à ces organes de presse: on parle des GMS mais très peu, mais pour 40 pharmacies sur 22000 on en fait une affaire d'ETAT....histoire de discréditer un max et nous faire crever.... la logique et les journalistes
  • 17/01/2018 à 09:13
    Margt
    alerter
    Un pharmacien surtout un pharmacien qui est le garant de la securité des medicaments ,dietetique ,et autres se doit d'être particuliérement vigilant et exemplaire .
    Pas d'excuses ,pas de comparaison avec la GMS qui a tort aussi ...
    Soyons tous exemplaire et sans reproche pour recréer de la confiance ...
  • 17/01/2018 à 17:08
    zutbb
    alerter
    eh, coco,40, certes, mais sur combien de pharmacies controlées???
  • 17/01/2018 à 20:08
    Isagrainderiz
    alerter
    Sauf erreur de ma part, nous recevons des alertes et DEVONS retirer les produits incriminés de nos rayons! Cela fait aussi parti de notre travail, donc il y aurait des brebis galeuses...qui ne feraient pas leur job? Non je le crois pas....! Et bien si et honte à eux. Merci de discréditer notre profession aux yeux de tous. Je crois que je vais m'arrêter là....
  • 22/01/2018 à 15:13
    Robert26
    alerter
    Ce n'est pas l'Ordre qui fait le "travail de contrôle" comme le dit Gilles Bonnefond mais les ARS et les DDPP. Quand les rapports d'inspection seront épluchés, l'Ordre pourra sanctionner. Mais il y aura double sanction. administration et Ordre.
    Les "Leclerc"s fautifs ne risquent pas grand chose: une petite amende.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK