09/04/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
touche, app, smartphone, réseau social, networking LoboStudioHamburg/Pixabay

Respectivement présidents des syndicats FSPF et USPO, Philippe Besset et Gilles Bonnefond viennent de reprendre en main leurs comptes Twitter personnels. Avec un compte créé en 2011, le premier est suivi par près de 500 followers. Fin mars, au lendemain de sa désignation à la tête de la FSPF (suivie par 1500 personnes sur son propre compte), il présente une photo du bureau élu et embraye sur un tweet marquant son soutien au remboursement des médicaments homéopathiques. Sujet hautement contesté par les pharmaciens adeptes du réseau social. « Mon souhait n’est pas de répondre aux polémiques ou faire des clashs, mais de diffuser une parole publique, de mettre en lumière certains éléments positifs pour l’officine qui seraient restés confidentiels, explique Philippe Besset. Pour échanger avec les confrères, j’utilise une page Facebook spéciale… ». Twitter est donc avant tout utilisé pour son audience auprès des politiques et des décideurs. Le nouveau président de la FSPF indique qu’il est également présent sur Instagram, réseau qui privilégie la photographie (où il est déjà suivi par une centaine de personnes sans avoir encore jamais publié).

Déjà présent sur Facebook et LinkedIn, Gilles Bonnefond dispose d’un compte Twitter depuis 2013 mais ne l’avait jamais vraiment utilisé. Le week-end dernier, il est sorti du bois pour relayer la pétition de défense de l’officine lancée par son syndicat, très actif en son propre nom avec près de 3590 abonnés. Le président de l’USPO  s’est attiré une volée de bois vert de la part de médecins sur le mode « Voilà ce qui arrive quand on pique le boulot des autres ». Une polémique à laquelle il ne répondra pas. « Je n’en ai ni le temps ni l’envie. Ce réseau social, c’est bien pour une action rapide, pour donner une opinion sur tel ou tel sujet. Mais pour expliquer l’économie de l’officine ou l’évolution du métier, il faut plus que cela. »






Les dernières réactions

  • 09/04/2019 à 12:09
    BREZHONEG
    alerter
    Eh bien puisqu'ils sont si communicants, ils vont peut etre exposer dans le Moniteur par exemple,pourquoi ils font silence sur le projet Martin Hirsch de rassembler dans le meme organisme l'assurance secu et l'assurance pour le ticket moderateur ? ET AUSSI NOUS DONNER LA RAISON DE CE SI LONG SILENCE?
  • 18/04/2019 à 11:51
    BREZHONEG
    alerter
    Apparemment, 10 jours plus tard, toujours pas de reponse.
    On n'est pas pres d'etre defendus par des gens offensifs.Quel benefice pour l'image de notre Profession se serait,pourtant !!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK