11/07/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
courbes, histogrammes, graphes FSPF

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) dresse le bilan des cinq premiers mois de 2018 concernant la nouvelle rémunération sur le médicament remboursable

Après la nouvelle perte de 11 millions d’euros subie en mai par le réseau (selon les données publiées par IQVIA-Pharmastat), les compteurs s’affolent malgré un chiffre d’affaires quasi stable : ils affichent un manque à gagner de 42,8 millions d’euros sur la période de janvier à mai. Une embellie avait pourtant été constatée en avril. 

Pour Philippe Gaertner, président de la FSPF, cette tendance baissière va s’aggraver au fil des mois car, comme il le faisait remarquer le 26 juin dernier et plus récemment dans un communiqué du 10 juillet, tous les indicateurs sur lesquels reposeront les évolutions du mode de rémunération (nombre total d’ordonnances, nombre d’ordonnance de plus de 5 lignes, nombre d’unités) sont en baisse par rapport à 2017.
Autre événement perturbateur négatif mentionné par le président de la FSPF : le déremboursement de certaines spécialités inscrites sur la liste des médicaments spécifiques retenus pour la facturation du nouvel honoraire relatif aux dispensations particulières (médicaments contre la maladie d’Alzheimer) risque d’enfoncer davantage le clou et conforte la prévision de ce syndicat que le réseau file tout droit vers une perte de 100 M€ à la fin de l’année, sous l’effet de plus en plus prégnant des baisses de prix.
Dans ce contexte, la FSPF demande une réouverture des négociations avec l’Etat dans les plus brefs délais, afin de tenir compte de l’évolution de la situation.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 11/07/2018 à 18:52
    BREZHONEG
    alerter
    Nous disions donc fin mai qu'il allait falloir sortir les mouchoirs,grace a nos syndicats unis.Qui n'envisagent toujours rien de special pour se revolter.Felicitations a la Secu,qui a agi aupres des prescripteurs avec adresse pour nous planter.
  • 12/07/2018 à 06:35
    MAURICE
    alerter
    Les syndicats signent n'importe quoi, et s'étonnent du résultat. C'est consternant.
  • 12/07/2018 à 10:16
    cf
    alerter
    Les honoraire à la boite et à l'ordonnance, donc liés aux volumes ,sont une volonté des syndicats... Les entretiens pharmaceutiques réservés aux grosses structures ayant du personnel car chronophages , aussi...
    Je propose donc pour réduire le réseau, et pour supprimer toutes ces petites pharmacies ringardes de proximité que les syndicats utilisent des mesures plus radicales et plus simples : interdiction d'exercer à moins de 3 millions d'euros de C.A par exemple..Comme cela , les parts du gâteau seront encore plus grandes pour les plus nantis d'entre nous, et la profession cessera de se plaindre...
  • 12/07/2018 à 11:13
    BREZHONEG
    alerter
    Les grosses structures feront des entretiens chronophage, et leurs petites mains les ordonnances.
    Dans les petites ,les ordonnances sont toutes vues par le titulaire (bien obligé...). Bref, l'officine ideale souvent decrite du pharmacien competent, conseillant, present et dispo au comptoir, doit pour cela....etre de petite taille.
  • 13/07/2018 à 10:52
    jpf
    alerter
    Je ferais simplement remarquer que le panier moyen des ordonnances perdues est de 44 cts et que le prix public moyen honoraires compris des unités perdus est de 15 cts. c
    On peut quand même émettre de sérieux doutes sur la fiabilité des statistiques utilisés par les syndicats.
    Par ailleurs il est sur qu'il faut renégocier UNE NOUVELLE REMUNERATION, ce qui veut dire abandonner l'ancienne et en proposer une nouvelle : on pourrait savoir ce que propose la FSPF ?
  • 16/07/2018 à 14:57
    BREZHONEG
    alerter
    Oui jpf,car si ça continue, 11 millions pour 22 000 officines, ça fait 500e pour Mai par phie.,soit 6 000 sur 12 mois.
  • 16/07/2018 à 18:41
    BREZHONEG
    alerter
    ...et 6 000 xpar 22 000officines = 132 millions en moins pour le reseau.Heureusement que la nouvelle remuneration "Gaertner modifiée Bonnefons" nous protege ,(comme prevu?)de la "pregnante" baisse des prix +la baisse des unites par ordonnances+la baisse des lignes par ordo de 6 lignes et plusl+la baisse du nombre d'ordo.La concordance de tout ça etant ,bien evidemment, un pur hasard.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK