03/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
honoraires Christopher Meder - Fotolia

Les trois nouveaux honoraires (honoraires de dispensation à l’ordonnance de 0,50 € HT, honoraire lié à l’âge de 0,50 € HT et honoraire de dispensation des médicaments spécifiques de 2 € HT), sont effectifs depuis le 1er janvier 2019. « La facturation des honoraires se fera automatiquement pour chaque dispensation, sans intervention du pharmacien, et apparaitra sur le ticket Vitale au dos de l’ordonnance », précise l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Si, pour les deux premiers honoraires liés à l’acte et/ou à l’âge, l’information est intégrée dans les logiciels, « en revanche, pour l’honoraire lié à la présence d’au moins un médicament spécifique, la mise à jour du fichier médicament topant cette information est nécessaire », met-en garde ce syndicat.

La liste des médicaments spécifiques retenus pour la facturation de cet honoraire sera révisée toutes les semaines, tenant compte de l’arrivée de nouveaux médicaments dans les classes thérapeutiques concernées, des sorties de la réserve hospitalière, de l’arrivée de nouveaux génériques et biosimilaires. Elle sera mise à la disposition des éditeurs de logiciels avec la même régularité. La liste exhaustive de ces médicaments (4 357 références) et une liste en DCI et nom de marque par classe thérapeutique sont consultables sur le site du syndicat (www.uspo.fr).

Concernant la prise en charge systématique des honoraires à hauteur de 30 % par le régime complémentaire, même si la complémentaire santé ne participe à aucun remboursement des médicaments prescrits sur l’ordonnance, l’USPO a prévenu dans un communiqué du 26 décembre qu’il pourrait y avoir des retards à l’allumage, d’une à deux semaines, chez quelques éditeurs de logiciels. Cette situation transitoire ne concerne, selon ce syndicat, que 1,55 % des ordonnances avec un reste à charge anormal pour l’assuré qui varie de 15 cts, 31 cts ou 92 cts en fonction du cumul des différents honoraires.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 04/01/2019 à 00:00
    pharmaco2b
    alerter
    petit tuyau pharmaco 2b chers confreres..n oubliez pas de scinder les ordos ALD/HORS ald en deux comme en 1999...ca vous fera 2 ordos distinctes et une moisson d honoraires ..petit bemol..les ordos complexes!!!
  • 04/01/2019 à 07:07
    MAURICE
    alerter
    Ils vont nous rendre fous.
  • 04/01/2019 à 09:46
    cf
    alerter
    Il manque un honoraire, celui de la connerie...

  • 04/01/2019 à 10:02
    cf
    alerter
    de la couleur du comprimé, de la forme galénique,de la forme géométrique , du poids, de la nature des excipients, du nombre des excipients , du goût, de la taille de la boite ,de la couleur de la boite, de la grosseur des caractères de la boite, du nom, de la longueur du nom Etc..
    Grâce à cela vous pourrez vendre du marivet (43 000 euros de chiffre d'affaire par traitement pour 294 euros de marge...)et autres médicaments hospitaliers et augmenter vos CFE,cotisation d'assurance,taxes et cotisations diverses basées sur le chiffre d'affaire augmenté,sans parler de l'assistant obligaroire en plus ..Merci messieurs les syndicats
  • 04/01/2019 à 10:57
    cabernet
    alerter
    de vrais comptes d'apothicaires ... 3 ans de biochimie à la fac pour cela !!
  • 04/01/2019 à 11:21
    BREZHONEG
    alerter
    Je viens de faire une ordo avec du pentasa.Apparemment ce n'est pas un med.specifique....
  • 04/01/2019 à 12:14
    Caius
    alerter
    Une usine à gaz de plus, tout cela pour nous mettre une corde de soie autour de la gorge...
  • 08/01/2019 à 13:11
    MB75
    alerter
    bravo les honoraires !
    et si votre patient n'a pas la securité sociale et paie ces medicaments ,attention vous allez perdre de l'argent!

    de même pour les patients étrangers, et pour les nouveaux patients sans carte vitale il ne faut pas oublier de demander la date de naissance

    c'est bon pour la gymnastique du cerveau!


    et en plus j'attends les commentaires lorsque les patients vont découvrir l'honoraire lié à l'age ! ce n'est pas très délicat...
  • 08/01/2019 à 14:38
    BREZHONEG
    alerter
    Ne paniquons pas,chers amis ! Des que ce foutoir intellectuel aura rempli sa mission -faire sombrer un max d'officines- on reviendra a des choses identiques aux autres secteurs de la distribution ; la marge au pourcentage, celle qui suit l'inflation, etant bien evidemment ce qui succedera à l'usine a gaz. ET si nos 2 presidents ,au lieu de se chamailler petitement sur l'article 11,preparaient deja le combat pour cela?
  • 08/01/2019 à 17:31
    cf
    alerter
    Les honoraires n'étant pas perçus hors ordonnance, on perd de l'argent dès la deuxième tranche ( de 1€à22€90 avec une baisse de marge de 21.4 à 13 %) quand on vend sans prescription ....mais Mr bouffon dit qu'il a bien négocié. avec son infatigable sourire..dans tous les médias..
  • 08/01/2019 à 17:40
    Caius
    alerter
    Nous nous, avons rien à attendre de bons de nos institutions professionnelles. La preuve, en est la situation actuelle qui n'est pas l'affaire de 18 mois mais de près de 40 ans de portes manteaux et depuis la Bachelot de trahisons sans interruption, et ce avec nos, et je dis bien toutes nos institutions, qui s'adonnent à leurs petites affaires, quand il ne s'agit pas de tolérances inadéquates et scandaleuses. Que j'ai dénoncé dans ma dernière communication pour l'homéopathie qui fut censuré à cause de ce que j'ai dénoncé. Donc je le dis haut et fort, nous sommes les sacrifiés, ceux qui sont là pour faire le boulot que les autres ne veulent pas faire, payer pour cela et bénévolement au final. Lors des réunions pour hpst, le discours du conférencier était on sabre la rémunération à la boîte et donc pour aller de l'avant, on fait de nouvelles missions, je déteste ce mot j'ai toujours l'impression qu'on nous prend pour des cons, théoriquement rémunéré car quand on abordait le sujet, après nous avoir incité à ce mettre au boulot de suite, grosse gêne, tout est prêt on peut y aller mais on n'a pas finaliser le pognon..... Mais c'est une question de rien du tout, c'est un détail..... C'est la que j'ai compris que l'on nous prend pour des larbins tenus par du chantage à faire les serpillières bénévoles, car en plus, il nous a collé, il y eu trois réunions qu'en attendant le détail c'était du bénévolat. Et nos braves institutions, aux abonnés absents, c'est. C'est pas comme pour les grayous.... Bon courage les collègues.
  • 14/01/2019 à 18:53
    mich68
    alerter
    il manque effectivement un honoraire , celui de la bétise humaine ! Bravo ! Comme dirait quelqu'un ...on marche vraiment sur la tête !!!
  • 14/01/2019 à 19:07
    Caius
    alerter
    J'espère qu'il a pas déposer un brevet, cette canaille serait bien capable de réclamer des droits d'auteur.
    Aujourd'hui, l'état est en situation d'échec, et ce n'est pas le fait du dernier arriver qui incarne le vieux monde qu'il prétendait dénoncer lors des élections. Il ne fait que faire 10 fois pire que les autres, avec en plus un pillage en règle assume pour engraisser les ultra riches, de plus il est coincé, la preuve l'isf qu'il a supprimé en échange d'argent sale lors des fameux dîners avant bercy qu'il a utilisé pour ses ambitions propres, et donc abus et détournement de biens publics et forfaiture. Ce fric sale, c'est de la corruption en échange duquel il nous a vendus.
    Donc nous en payons le prix, et les usines à gaz comme les nouvelles rémunération sont faites à notre détriment, il ne faut pas se faire d'illusions, comme la csg qui paye la sécurité sociale, en élargissant le champ de la saignée, il augmente le potentiel de vampirisme financier et comme cela, il peut financer l'ame qui devient pléthorique, 2 milliards plus ce qui n'est pas payé. Tout les moyens sont bons pour nous piller, et favoriser le travail, c'est uniquement pour avoir des gens de riens à saigner encore plus, car on ne tire rien d'un citron

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous-êtes vous assuré (e) les services d’un médiateur de la consommation ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK