09/07/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Dans 6 mois, la réforme triennale de la rémunération portée par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique sera terminée. Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), ne cache pas son inquiétude : « Rien n’est prévu pour 2021 et 2022, en particulier pour compenser les nouvelles baisses de prix des médicaments et le déremboursement de l’homéopathie en 2021, ce qui se traduira pour le réseau officinal, par une perte de marge de 100 millions d’euros non compensée », estime-t-il. Cette perte se cumulerait donc avec les 100 autres millions d’euros qui, selon la FSPF, manquent pour permettre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 09/07/2020 à 20:21
    PF
    alerter
    Alors que nous avons, avec l'avenant 11 divisé par 4 l'impact des baisses de prix par rapport à son avenant à lui... pourquoi n'at-t-il rien demandé pendant les 3 ans de sa réforme avec 345 M€ de pertes pour le réseau et un honoraire qui ne nous a pas protégés ni des baisses de volume ni des baisses de prix.

    Concernant l'homéo, les volumes ne cessent de baisser depuis fin 2017, avec une perte de 1€ par boite... là non plus, il n'a rien demandé ???

    C'est quand même curieux cette façon de ne voir les pertes que quand il ne signe pas... quand il signe... là tout va bien...

    Comment continuer à leur faire confiance ? Mystère...

    Ce qu'il oublie de dire... fort opportunément, c'est que si on finit effectivement à -1 % par rapport à 2016... c'est l'année 2017 ( celle que nous lui devons ) qui en est responsable...

    Il change de disque quand ??? il fait quand le bilan catastrophique de sa réforme de l'honoraire à la boite. En le faisant, il retrouverait un soupçon de crédibilité... mais non... ça fait deux ans et demi et non, toujours rien sur sa réforme... à part des contrevérités
  • 10/07/2020 à 18:01
    swannn
    alerter
    une profession qui se plaint tout le temps...voila ce que pense Macron
  • 11/07/2020 à 21:48
    raoult
    alerter
    au vu des réactions, ce n'est pas sur ce site qu'il faut venir
  • 15/07/2020 à 12:18
    BREZHONEG
    alerter
    C'est bizarre, on se chamaille sur un avenant qu"il fallait ou pas signer, et on s'arrete là dans l'analyse des causes de nos problemes.Mais il y a eu 1) , AVANT le fameux avenant, la naissance de la remuneration a l'honoraire.Il fallait se proteger DE LA BAISSE DES PRIX ?Mais on pouvait le faire autrement, en augmentant la marge au pourcentage quand il le fallait .C'etait ça qu'il fallait obtenir : rester dans la marge au pourcentage, mais variable avec la baisse.
    2) APRES la mise en fonctionnement de l'honoraire,on croit que tout est cadré,mais on neglige totalement les retombées des interventions permanentes de la Secu envers les prescripteurs, et de son complice le Comité Economique etc.. (le CEPS)toujours pret a battre le record d'europe des prix bas. Et donc, on s'enfonce de plus en plus a l'image du chasseur qui patauge dans un marecage, et qui va vers la profondeur en croyant aller vers le rivage. Esperons que le nouveau Directeur sera Martin Hirsch, qui a un esprit un peu plus ouvert que ceux que nous avons connus.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Après la relance de la DGS, allez-vous lancer la sérialisation dans votre officine dans les prochaines semaines ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK