Rémunération : des honoraires à revaloriser et à créer rapidement - 10/03/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
10/03/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Rémunération : des honoraires à revaloriser et à créer rapidement

Ralentissement voire disparition des activités liées au Covid-19, inflation... La rémunération officinale est à la baisse. Et si les nouveaux leviers passaient par d'inédits honoraires ? Démonstration.
Getty Images

Les projections économiques de l’après-Covid-19  sont pessimistes pour l’officine. La croissance devrait progresser en dessous de l'inflation en 2023, notamment avec l’absence ou le fort ralentissement prévisible des activités liées au Covid-19. La rémunération officinale sur le champ du remboursable devait retrouver son niveau de 2019 (6,79 milliards d’euros, contre 6,9 milliards sans Covid-19 en 2022), selon les prévisions de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Sauf que dans l’intervalle, l’inflation joue les trouble-fête depuis un an.

L’évolution comparée de la rémunération officinale, de l’inflation, de la valeur du point salarial et du revenu médian du titulaire depuis 2012 est très défavorable à ce dernier, dont l’évolution sur dix ans est en-deçà de 16 points par rapport à l’inflation.

Si la rémunération officinale s’effondre en 2023 et 2024, c’est principalement le revenu des titulaires qui risque d’en faire les frais, car Philippe Besset, président de la FSPF, voit difficilement comment l’évolution du point ne pourrait pas suivre celle de l’inflation.

Il faut donc plus de moyens, ne serait-ce que pour accomplir les missions confiées aux pharmacies. « Si on ne revalorise rien, on court à la catastrophe », lâche-t-il.

Pour la FSPF, cela passe par une revalorisation des honoraires existants et la création de nouveaux honoraires. Fin janvier, Philippe Besset avait présenté à Thomas Fatôme, directeur général de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam), les propositions de revalorisation de la rémunération qui pourraient s’inscrire dans le futur avenant économique, dont les négociations s’ouvriront au second semestre 2023.

700 M€ de plus pour le réseau

Depuis, la FSPF a eu le temps de les affiner, de les quantifier, et même d’étudier d’autres pistes. C’est ainsi que Philippe Besset propose maintenant de revaloriser l’existant, en particulier de 0,80 € l’honoraire à l’ordonnance. En le passant de 0,50 € à 1,30 €,  la marge supplémentaire pour le réseau serait de 500 M€.

Ayant imaginé la création d’un honoraire de dispensation pour les interventions pharmaceutiques que le pharmacien réalise sur les ordonnances, la FSPF le valorise à 5 €, soit 60 millions supplémentaires qui seraient investis par l’Assurance maladie pour le réseau.

Quelque 140 M€ devront provenir des trois autres nouveaux honoraires : l’honoraire de dispensation de renouvellement d’ordonnance, l’honoraire de dispensation protocolisée et l’honoraire pour soutenir les 500 à 1 000 officines isolées dans certains territoires fragiles afin de garantir la continuité des soins, l’objectif de réévaluation de la rémunération que la FSPF s’est fixé étant de +10 %, soit environ 700 M€.

Elle présentera dans les prochains jours, à François Braun, ministre de la Santé, cet état des lieux, ses projections 2023 et ses propositions de revalorisation de la rémunération.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 10/03/2023 à 19:22
    galenus
    alerter
    Une dispensation adaptée à 10 centimes, c'est déjà pas mal…
    Faut pas exagérer, notre respectable travail ne vaut pas plus !

    C'est de l'ironie bien sûr…

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !