07/07/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Sur l’année 2021, le chiffre d’affaires (CA) global des officines a progressé en moyenne de 11 %. Les actes liés au Covid-19 ont fait grimper l’enveloppe globale des rémunérations financées par l’Assurance maladie à 8,1 Md€ en 2021.Si on se retire les effets catalyseurs du Covid-19, la hausse de la rémunération n’est que de 1,5 % par rapport à 2020, ce qui ne compense pas l’inflation.La dynamique sous l’effet de la pandémie s’est accélérée sur le premier trimestre 2022 versus le premier trimestre 2021 (+ 21 % d’augmentation du CA global). Le coup d’accélérateur est encore plus franc sur le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 08/07/2022 à 13:38
    Vaccinez
    alerter
    Travaillez plus et gagnez plus ?
  • 08/07/2022 à 14:46
    OJF
    alerter
    Et payer plus d'impôts et d'Urssaf aussi bien évidemment ! Ce sont les premiers gagnants dans cette histoire. Ne les oublions pas !
  • 08/07/2022 à 20:07
    Chloe
    alerter
    Il est temps d'en faire profiter vos équipes en privilégiant les mons absentes .......
    La plupart des officines faisiait en moyenne 500 tests par jour à raison de 20 euros de marge nette par test ......cet hiver
    Soit 10 000 euros de bénéfice par jour rien que pour les tests ....
    Et ça se plaint encore dans ce forum
    C'est à mourir de pleurer ....
  • 08/07/2022 à 20:09
    drlouzou
    alerter
    Merci à OJF, c'est la stricte réalité et vérité.
  • 09/07/2022 à 15:17
    PIPO74
    alerter
    Chloé je ne sais pas où vous travaillez mais dire : "La plupart des officines faisait en moyenne 500 tests par jour" est impossible à moins d'avoir monté une usine à test qui fonctionne 24h/24 !!!

    Chez nous et nous sommes une pharmacie importante sur le secteur nous arrivions difficilement à 75 tests les jours de grande demande.

    Par contre le travail supplémentaire a été fait par les titulaires car les collaborateurs sont restés à 35h.

    C'est cela la réalité du travailler plus pour gagner plus et comme dit OJF l'état nous a repris prés de la moitié des honoraires en impôt société et cotisations patronales.
  • 09/07/2022 à 18:07
    Sophie Rozaire, Pharmacien titulaire
    alerter
    En réponse à Chloe, seules 3,5% des Officines faisaient plus de 100 tests par jours quant à en faire 500.... Et plus de 70% en faisait moins de 20 par jour en moyenne. Chiffres CNAM
  • 09/07/2022 à 18:40
    marcel
    alerter
    Augmentation de la masse salariale? Il faudrait déjà qu'il y ait des candidats. Alors non, mon officine n'a pas fait de bénéfices sur le dos du covid. Par contre nos médecins locaux qui se sont appropriés toutes les vaccinations covid....
  • 10/07/2022 à 10:09
    cpvxo
    alerter
    Et ça se plaint pour augmenter les salaires !!! Les pauvres!!
  • 10/07/2022 à 11:48
    PIPO74
    alerter
    Je pense décider dans les prochains semaines de réduire mes heures d'ouverture de 60h à 45h et de ne plus chercher à recruter afin de ne rester travailler qu'en famille à quatre.

    Je suis certain que la rémunération de notre travail n'en sera que meilleure même s'il est évident que le chiffre d'affaire baissera aussi.
  • 10/07/2022 à 12:26
    Gustave
    alerter
    Ma pharmacie dans la Drôme a fait 400 tests par jour .....en janvier
    on s'est régalé dans tous les end du terme et on a rendu service à la population . On était certes exténué ......
    beaucoup. De pharmacies ont Installé des petits chalets style marché de noël et on fait 200 tests par jour .
    La société alsacienne prenait 10'euros'par test et il restait 10'euros à la pharmacie .....
    2000 euros de benefices par jour sans rien faire .....il n'y a pas à dire les temps sont durs les grincheux du forum ....
    je tiens à préciser que chaque membre de mon personnel non absent pour maladies a eu 500 euros de primes tous les mois d'hiver cette année .....
  • 11/07/2022 à 21:52
    Cricrizzzz
    alerter
    A peu près 400 tests par jour également dans la pharmacie ou je suis au mois de janvier.
    CA record de plus de 35% d’augmentation en 2 ans.
    Temporaire avec le covid c’est certains. Mais 0 prime Covid à l’équipe, pourtant j’ai donné et donné de ma santé et de ma sueur. Et après tout ça, inflation galopante. Réponse : nous ne sommes pas responsable de l’inflation, il n’y aura pas de geste particulier de notre part.
    Heureux de lire que certains titulaires sont bienveillants et responsables. Pas le cas de tous malheureusement
  • 12/07/2022 à 08:04
    PIPO74
    alerter
    Je comprends votre réaction mais avez-vous travaillé plus que les 35h de votre contrat ?

    Si la réponse est NON il est normal que vous n'ayez pas été payé plus puisque vous avez rempli votre contrat sans heures supplémentaires.

    Je reconnais par contre que votre titulaire aurait pu vous faire bénéficier en tout ou partie de la prime Macron.
  • 27/07/2022 à 09:52
    LOL
    alerter
    Chloe, rend l'argent.
  • 28/07/2022 à 17:42
    Pyramide
    alerter
    La situation d'une pharmacie dont le titulaire n'a plus d'emprunt bancaire ne peut être comparée à celle d'un titulaire encore endetté. La marge de manoeuvre est incomparable.
    Une hausse des salaires de +6% cela représente très rapidement + de 10 000€/an pour une équipe de 5 personnes
    Il est évident que si l'on a réalisé des tests il est normal que l'équipe attente un remerciement financier ( prime importante) car les mois de novembre à février ont été très éprouvants en terme d'affluence et de rythme, y compris quand les salariés sont restés à 35h.
    En revanche, toutes les officines pourront elles supporter ces augmentations de salaire dans la durée (2023 - 2024 -....)??? si la CNAM refuse toute réévaluation des tarifs médicaments et honoraires fixes alors que tout augmente ? Electricité, Loyer, fournitures, contrats de maintenance ...
  • 28/07/2022 à 17:51
    PIPO74
    alerter
    La réponse est non et nous la mettons en application dès le 1° septembre : Fermeture le samedi après-midi + Suppression des horaires de fin de journée peu rentables + Fermeture deux à trois semaines par an et arrêt de tout recrutement pour à terme travailler en famille à quatre dont deux pharmaciens, un préparateur et un administratif ce qui j'en suis certain nous laissera à terme un résultat net très proche et infiniment plus de sérénité.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !