Rémunération de l’officine : les vrais chiffres - 25/03/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
25/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Rémunération de l’officine : les vrais chiffres

Quelle stratégie de revalorisation des honoraires pour les cinq ans à venir ? A l’issue de son assemblée générale du 23 mars, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) décidera de la ligne de conduite à adopter. Philippe Besset, son président, s’interroge entre deux options après les élections URPS : « coller une rustine à la rémunération au travers de la signature d’un nouvel avenant conventionnel ou repartir sur une nouvelle convention pharmaceutique ». Dans les deux cas, les objectifs restent identiques : compenser la perte cumulée sur cinq ans (de 2016 à 2020) de 200 M€ (- 4 % sur cette période) sur le médicament remboursable (marge + honoraires de dispensation) et de 503 M€ (-7,5 %) sur la totalité du champ de l’observatoire économique de l’Assurance maladie, mais également revaloriser la rémunération de l’officine pour pouvoir faire face à l’évolution des charges de l’entreprise.

La perte annoncée résulte en fait de l’amalgame de deux réformes, l’une signée par la FSPF (de 2016 à 2017) et l’autre (de 2018 à 2020) par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). « Dans ces 503 M€, il y a une perte de 250 M€ en 2017 et de 300 M€ entre 2015 et 2017 masquée avec le CICE », corrige Gilles Bonnefond, président de l’USPO, qui souligne que « l’accord de revalorisation salariale à 1,5 %, au-delà de l’inflation, signé par le syndicat majoritaire, est un signe que l’économie de la pharmacie va bien ! ».

Marge : + 5 000 euros sur 5 ans en moyenne par officine

Dans ce bilan général, le chiffre de l’observatoire de la rémunération des pharmaciens ressort selon les calculs de la FSPF à 6,522 Mds€ en 2020. Un chiffre qui reste à valider par l’Assurance maladie lors de la réunion de l’observatoire économique fin avril ou début mai, et mis en perspective avec la contraction du réseau officinal : « Il n’est pas acceptable pour un syndicat pharmaceutique que l’insuffisance des ressources soit compensée par la suppression d’officines », tonne la FSPF. Le nombre de fermetures de pharmacies en 2020 (186, source : Ordre des pharmaciens) s’inscrit dans le droit fil de la tendance de ces dix dernières années (200 fermetures par an).

Le président de la FSPF refuse de se laisser compter que la rémunération moyenne préservée par officine a été de 41 261 € (source : Iqvia-Pharmastat) car en fait, « cela ne représente pas un gain mais l’évitement d’une perte de 900 M€ pour le réseau s’il n’y avait pas eu l’avenant n°11. »

La réalité est autre au vu des premières estimations statistiques communiquées par Fiducial lors de cette AG : la marge brute moyenne a évolué de 5 000 euros en 5 ans (à 502 k€ en 2020), alors que le poste « Autres charges et charges externes » a progressé dans le même temps de 12 500 € et l’excédent brut d’exploitation de 9 000 € en moyenne à 200 k€ en 2020.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 25/03/2021 à 21:06
    Jean64
    alerter
    Il est plus que temps que l’activité première des pharmacies soit revalorisée. La dispensation du medicament devrait rapporter à la pharmacie sans que cette dernière ait besoin de faire le boulot d’infirmiers ou de laborantins pour payer les salaires des employés!
  • 26/03/2021 à 10:23
    Phil34
    alerter
    .... ou de ne dépendre que de la remise generiqueur ! Notre salaire est là aussi
  • 26/03/2021 à 16:19
    momo
    alerter
    40 % de marge sur les médicaments pour pouvoir prendre un pharmacien assistant et ne pas travailler 70 H 00 par semaine §§!
  • 29/03/2021 à 11:32
    Nicolas 34
    alerter
    @jean 64 ...bien d'accord avec vous , je n'ai pas fait pharmacie pour devenir infirmier....On va bientôt nous demander de faire les prises de sang aussi ?
  • 11/04/2021 à 11:20
    ochoa
    alerter
    tout à fait d'accord avec Nicolas 34 et Jean64.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !