Réforme des retraites : et si les libéraux de santé servaient de modèle - 10/03/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
10/03/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Réforme des retraites : et si les libéraux de santé servaient de modèle

Au lendemain de l’annonce choc du président Emmanuel Macron, candidat à sa propre succession, sur le report progressif de l’âge de la retraite à 65 ans, un groupe de réflexion réunissant la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMIF) et la Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et sages-femmes (CARCDSF), a présenté lors d’une conférence de presse des orientations et des options concrètes pour le futur système de retraite des professionnels libéraux de santé.
Getty Images/iStockphoto

Après la réforme avortée en 2019, instituant un système de retraite universel, les professionnels libéraux de santé entendent cette fois participer au débat et ne plus être consultés a postériori. Dans les actions que ces trois caisses ont engagées aujourd’hui auprès des équipes de campagne de chaque candidat à l’élection présidentielle mais aussi auprès de Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat chargé des retraites, elles proposent de s’inspirer du modèle des libéraux de santé pour garantir à tous les Français une retraite de base équitable et solidaire. « Nos régimes autonomes fonctionnent, témoignent de leur robustesse et d’une expérience réussie puisqu’ils n’ont jamais fait appel à l’argent public », souligne Philippe Berthelot, président de la CAVP. Un premier niveau de retraite garantirait, qu’à revenu égal, un euro cotisé donne les mêmes droits à tous et des droits majorés pour les revenus les plus modestes. « A côté d’un régime de base « socle » placé sous le contrôle de l’Etat, les régimes de retraite complémentaire doivent être gérés au plus près par des professionnels élus par des salariés et des libéraux, expose Philippe Berthelot, qui n’a pas d’inquiétude sur la pérennité des régimes autonomes professionnels. Ils sont à même de répondre à la diversité des situations et des modes d’exercice ». Enfin, selon ces trois caisses de retraite, il faut laisser aux Français la liberté de prendre leur retraite à partir de 62 ans, tout en les poussant à travailler plus longtemps, en bonifiant les pensions grâce à des coefficients de majoration pour les départs différés au-delà de 62 ans.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 13/03/2022 à 08:07
    drlouzou
    alerter
    Je ne pense pas que le modèle de la CAVP, soit un modèle de redistribution ....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !