18/07/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Après plus de 18 mois de concertation et de dialogue avec les partenaires sociaux, les citoyens et les acteurs de la retraite, le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye a remis ce jeudi 18 juillet à Matignon ses préconisations pour créer un régime universel de retraite par points. Lors de la conférence de presse qui a suivi la remise de ce rapport au gouvernement, il a présenté les points clés de sa réforme : le maintien de l’âge légal de la retraite mais la mise en place d’un âge du taux plein (ou « âge d’équilibre du système ») fixé à 64 ans pour la génération ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 19/07/2019 à 15:24
    drlouzou
    alerter
    Il y a peu de temps, j'ai reçu mon bilan de retraite, avec la CAVP, Je ne sais pas si vous étes dans le même cas .... ça m'a fait l'effet: dis tonton, pourquoi tu touses ...........
  • 19/07/2019 à 19:45
    Locdu
    alerter
    Je viens de prendre ma retraite. La CAVP me convertit mon capital en une rente de 3.08 % par an.
    Monsieur Delevoye annonce que la retraite acquise par la nouveau dispositif correspondra à une conversion de 5.50 % du capital versé.
    Nos jeunes confrères seront donc largement gagnants avec la réforme et je m'en réjouis pour eux car avec 3.08%, il me faudrait vivre 32 ans de retraite pour récupérer mon capital. C'est quasi impossible.
    Cette réforme va dans le bon sens pour les pharmaciens qui disposaient d'un système coûteux et peu performant.
  • 20/07/2019 à 07:35
    Sidonie
    alerter
    Pas de Hold-up.
    Je n'en croit pas un mot, car la réforme vise à voler les régimes fourmis au profit des régimes cigales de type fonctionnaire.
    Il est évident que les foumis seront pillées.
    C'est ce que l'on appelle la justice sociale.
  • 20/07/2019 à 11:58
    BREZHONEG
    alerter
    C'est pour ça que les promesses sur la reduction du nombre de fonctionnaires ne sont pas credibles.Il va falloir, dans un regime par repartition,qu'il continue a y avoir un certain nombre de cotisants.Sans ça , on continuera comme actuellement, a payer pour eux .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK