05/04/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Lors de la rencontre avec Agnès Buzyn, le 16 mars dernier, au ministère de la Santé, Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’ordre des pharmaciens, s’est engagée à lui remettre avant l’été une feuille de route qui permettra de hisser le niveau de la qualité en officine et d’emmener les pharmacies vers la certification. A cette fin, elle a réuni ce mercredi 4 avril dans les locaux de l’avenue Ruysdaël à Paris, les représentants de la profession (sections A, D et E de l’Ordre, syndicats, groupements et étudiants) pour une première réunion de travail. Celle-ci s’est cantonnée à un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 06/04/2018 à 07:03
    MAURICE
    alerter
    De nouveaux frais en perspectives, avec une baisse des revenus concomitante.
    Ou comment encore enfoncer la profession.
  • 06/04/2018 à 07:39
    rab74
    alerter
    je suis souvent d'accord avec vous, mais là, pas du tout. Des frais, certes, mais pas énormes, car le temps consacré à cette certification est 100% pour la pharmacie. C'est formaliser le bon sens et clarifier les conditions de travail de l'équipe, ça permet de gagner beaucoup de temps sur les tâches répétitives, de consolider les positions face aux labos, clients malveillants(ça existe)etc etc...en normant le travail, on se met progressivement à l'abri des UFC et 60M de conso. Enfin, rien n'empêche de personnaliser cette norme, tout au contraire, et d'en faire un outil de progrès pour son entreprise. les échanges avec les organismes de certifications lors des audits sont riches en idées à mettre en œuvre, c'est dynamisant. What else?
  • 06/04/2018 à 12:38
    BREZHONEG
    alerter
    Je croyais que l'Inspection des PH. etait là pour veiller à ce que la competence,donc la qualité, continue apres l'obtention du Diplome? Si Organisme Certificateur (encore inconnu) et Inspection sont en conflit, qui fait quoi?
  • 06/04/2018 à 17:31
    MAURICE
    alerter
    Que l'on soit attentif à la qualité, c'est une évidence, mais transférer de l'inspection de la pharmacie, à un organisme privé, c'est un nouvel impôt qui ne dit pas son nom.
    Je suis lassé de ce transfert systématique des tâches de l’État, sur les entreprises.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK