Psychologues : des consultations remboursées, des ordonnances en moins ? - 05/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
05/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Psychologues : des consultations remboursées, des ordonnances en moins ?

Mardi 5 avril, entre en vigueur le dispositif « MonPsy », qui permet le remboursement par la Sécurité sociale de huit séances par an chez un psychologue pour les enfants de plus de trois ans et les adultes souffrant de troubles dépressifs et anxieux d’intensité légère à modérée.
Getty Images

MonPsy est un dispositif que le gouvernement avait décidé l’année dernière pour tenter de faire face à l’explosion des troubles psychiques depuis le début de la crise sanitaire. Pour en bénéficier, le patient doit se faire délivrer une ordonnance par un médecin généraliste et, pour un adulte, ne pas être atteint par les pathologies suivantes : le burn-out, la dépression chronique, le deuil compliqué, le trouble anxieux généralisé, les tocs, les troubles du comportement alimentaire, les addictions, les troubles cognitifs, les maladies neurodégénératives, les troubles autistiques et les troubles de stress post-traumatique.

Les patients pouvant bénéficier du dispositif MonPsy ne doivent pas non plus consommer d’anxiolytiques, d’antidépresseurs et de somnifères depuis plus de trois mois, ne pas avoir été admis en hôpital psychiatrique les trois dernières années et ne pas être en arrêt maladie depuis plus de six mois pour motifs psychologiques.

Chez les enfants de plus de trois ans, sont exclus du dispositif MonPsy ceux souffrant de trouble de l’oralité, dyslexie,  dysorthographie, dyspraxie, angoisse de séparation, questionnement identitaire et de genre, automutilations, inhibition sociale, troubles du langage, troubles de l'attention avec hyperactivité (TDAH) et harcèlement scolaire…

Une longue liste qui, au final, laisse à penser que MonPsy concernera finalement trop peu de Français et que le pic de consommation des antidépresseurs ( + 23 %), d’anxiolytiques (+ 15 %) et d’hypnotiques ( + 26 %)* enregistré en 2021 ne va pas redescendre tout de suite !

* Source EpiPhare



Audrey Chaussalet

Les dernières réactions

  • 05/04/2022 à 14:30
    FedexGOAT
    alerter
    Bon en fait quasiment personne au vu de la liste effectivement ! Bref encore un dispositif quasiment voué à l'échec. J.'aime bien le "pas de conso de psychotropes depuis plus de 3 mois" quand on voit les renouvellements depuis 10-15 ans. Voilà voilà

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !