Prix des tests de dépistage Covid-19 : les pharmaciens n’auraient pas attendu pour débrayer - 06/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
06/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Prix des tests de dépistage Covid-19 : les pharmaciens n’auraient pas attendu pour débrayer

La baisse de rémunération des tests antigéniques de 20 € à 16,50 € au 1er avril semble avoir eu un effet immédiat sur les pharmaciens et provoqué, si ce n'est un coup d’arrêt, un net ralentissement du dépistage en officine.
Getty Images/iStockphoto

Alors que l’Assurance maladie a enregistré, en moyenne, 141 000 cas quotidiens positifs au Covid-19 entre le mardi 29 mars et le lundi 4 avril 2022, contre 117 000 une semaine plus tôt, soit une hausse de + 21 %, le nombre de tests (RT-PCR, antigéniques et autotests) réalisés s’est établi lui à 3 968 665 en quasi-stagnation (+ 1 %) sur sur les 7 derniers jours glissants. Plus édifiante encore est la cassure observée entre l’augmentation du nombre de tests réalisés sur les 3 derniers jours de mars (par exemple + 17 % sur le 29 mars) et la décrue sur les 4 premiers jours d’avril (- 6 % les 1er, 2 et 3 avril, - 8 % le 4 avril tous tests confondus et - 9,1 % pour les tests antigéniques. Au regard de l’évolution de l’épidémie du Covid-19, il est donc difficile de ne pas faire la corrélation entre la baisse de rémunération des pharmaciens sur les tests de dépistage à partir du 1er avril et l’amoindrissement du nombre de tests réalisés !

Certes, il faut aussi tenir compte de divers incidents entraînant des perturbations d’enregistrements sur SI-Dep (lenteurs, indisponibilité, problèmes d’accès…) depuis le lundi 21 mars 2022. Aucune perte de données n’a été recensée, assure l’Assurance maladie. Dans le détail, sur les 7 derniers jours glissants, le nombre de tests RT-PCR a progressé de + 1,95 % à 1 624 000 tests, celui des tests antigéniques est resté stable à 2 341 000 (+ 0,5 %), tandis que les autotests sont repartis à nouveau à la baisse à 3 665 unités (- 9,5 %). Et malgré une intervention majeure au cours de la nuit du 5 au 6 avril 2022, il y a encore des risques de perturbations sur la plateforme SI-Dep au moins jusqu’au jeudi 7 avril 2022 inclus.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 07/04/2022 à 20:58
    Alerter
    alerter
    Moi,mon titulaire à fond Uspo. n'en a que faire,il continue à fond les tests

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !