21/11/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Une étude réalisée par Medbelle, un groupe anglais qui fournit des solutions de santé digitale, a comparé les prix des médicaments dans 50 pays. Réalisée à partir des prix des princeps et génériques pour 13 pathologies, l’étude montre les écarts du prix réel par dose par rapport au coût global. De façon générale, les médicaments aux Etats-Unis sont les plus onéreux au monde, soit 306,82 % de plus que la moyenne mondiale, avant l'Allemagne (+ 125,64 %). La Thaïlande, le Kenya et la Malaisie sont les pays où les médicaments sont les moins chers.  Quant à la France, elle occupe le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 21/11/2019 à 14:52
    Domino
    alerter
    En Europe, le pays le moins cher est la Roumanie, ce qui pose de gros problèmes d’approvisionnement pour des médicaments essentiels comme le methotrexate par exemple, les laboratoires favorisant évidemment les pays dans lesquels les prix sont plus élevés...
    A trop baisser les prix en France, on arrive progressivement à une situation semblable.
  • 21/11/2019 à 15:26
    tnttnt
    alerter
    Oui mais en même temps, c'est ce qui sauve la sécu. C'est compliqué d'avoir une solution qui réponde à tout.
    Même si les MF nous pourrissent la vie et celles des patients...
  • 21/11/2019 à 16:10
    BREZHONEG
    alerter
    Comme on ne peut pas supprimer les medicaments, c'est la Secu qu'il faut remplacer par un autre systeme assurant lui aussi la Protection Sociale.Claude BEBEAR, Pdg d'une tres grosse assurance,"" a dit: donnez moi le budget de la Secu a gerer, et je rembourse mieux les Assurés, et je fais du benefice." Pourquoi ne pas essayer sa sous traitance?
  • 22/11/2019 à 07:06
    Jean64
    alerter
    Bien vu Brezhoneg, mais c’est sans compter tous les salariés du secteur qui n’ont pas l’habitude de travailler... Pour mémoire, lors du départ à la retraite du directeur de la CPAM de Bayonne il y a deux ans, les employés du service public se sont octroyés le droit de fermer au public pendant les heures habituelles d‘ouverture afin de faire la fête dans les locaux appartenant au contribuable français...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Envisagez-vous de mettre tout ou partie de votre équipe en chômage partiel ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK