28/02/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Devant l’augmentation des remboursements de location de tire-lait, le Comité économique des produits de santé (CEPS) a décidé de faire des économies sur ce poste de dépenses, en baissant les tarifs de remboursement de la prestation de délivrance de ces appareils. Une baisse prévisible. En effet, André Tanti, vice-président du CEPS, en charge des dispositifs médicaux, s’était ému de la hausse des coûts de location lors du 71e congrès national des pharmaciens à Strasbourg (Bas-Rhin). Le 6 février dernier, à l’issue de plus d’une année de discussion avec les prestataires de matériel médical (PSDM), les pharmaciens d’officine et les fabricants, le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 01/03/2019 à 07:16
    Freemind
    alerter
    La politique de prévention est une catastrophe en France. Alors que l’on ne cesse de reconnaître tous les bienfaits santé de l’allaitement, on préfère devant l’augmentation de « l’investissement » renoncer.
    Les pouvoirs publics sont vraiment des incapables...
  • 01/03/2019 à 09:51
    prisan
    alerter
    Inadmissible, cela va à l'encontre des recommandations d'allaitement jusqu'à 6 mois. Effarant ...
  • 01/03/2019 à 15:50
    zidou
    alerter
    continuons .....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avec un recul de quelques semaines, est-ce finalement facile de vacciner à l’officine ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK